1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

Des marchés qui hésitent

Analyses quotidiennes - 25/09/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Du bon et du moins bon

brexit-8


Les investisseurs hésitent toujours concernant la suite à donner aux marchés d’actions. Sur le front du Brexit, la Cour suprême britannique a jugé « illégale, nulle et non avenue » la suspension du Parlement par Boris Johnson. Les séances reprendront donc pour tenter de trouver une sortie de l’Union européenne avec accord avant le 31 octobre prochain ou négocier un nouveau report de la date. L’indice du climat des affaires en Allemagne, tout comme l’indice de confiance des consommateurs américains, est ressorti en-dessous des attentes. Sur le front commercial, la crispation de la semaine dernière semble oubliée. Toutes ces nouvelles contradictoires sèment un peu plus le doute chez les opérateurs de marchés.

Dow Jones (DOW-DEC19) : faut-il s’inquiéter ?


Le Dow Jones, comme les autres indices américains, n’a pas été capable de déborder son point haut historique vers 27400 points. Les conditions restent néanmoins favorables avec une FED à la manœuvre si besoin, de nouveaux espoirs d’un accord même a minima sur le front commercial en octobre, un Brexit qui penche pour le moment en faveur des investisseurs. Les planètes sont presque alignées pour marquer de nouveaux sommets historiques (abstraction faite du mauvais chiffre hier sur la confiance des consommateurs et la révision à la baisse de la croissance mondiale par l’OCDE). Mais l’essai n’est pour le moment pas encore transformé. Si la situation devait s’éterniser, les investisseurs pourraient finir par se démoraliser et prendre leurs profits. La saison des résultats pour le troisième trimestre approche, ce qui pourrait être également le prochain driver de l’indice américain. Graphiquement, on surveillera les 26500 points car passer en-dessous pourrait accentuer la période actuelle d’hésitation.

popup_close
dow-dec19-h1

GBP/USD  (GBPUSD) : blocage contre un niveau connu


La GBP/USD s’est rapprochée fin août de son point bas historique de 2016 (1.1872) suite au risque d’un Brexit sans accord mais aussi aux anticipations accommodantes de la FED (logique de baisse des taux). Un rebond normal est en place car depuis quelques semaines une sortie sans accord s’annonce moins probable. D’autant que le Parlement britannique va reprendre ses travaux avec un Premier Ministre affaibli, mis en défaite par la Cour suprême. La probabilité d’une poursuite du mouvement de hausse de la devise reste élevée même si celle-ci à fort à faire avec la barrière technique des 1.2580. Tout retour en arrière vers 1.2334 pourra être l’occasion de renforcer la position que je vous avais conseillé de prendre début septembre au plus près de 1.20. Le débordement de 1.2580 est à surveiller et en cas de réussite le prochain palier de résistance se trouve vers 1.28.

popup_close
gbpusddaily-6

Starbucks (STARBUCKS) : les arbres ne montent pas jusqu’au ciel


Starbucks reste l’une des marques favorites des américains. A n’importe quelle heure de la journée, dans les rues d’une grande ville américaine, vous verrez des consommateurs se promener avec le grand gobelet à l'éfigie de la chaîne de cafés. Le titre affiche une excellente santé avec une hausse de 40% depuis de début de l’année. La firme a même relevé en juillet ses prévisions pour la fin de l’année, en espérant un bénéfice par action de 2.80/$2.82 contre 2.75/$2.79 précédemment. Tous les voyants sont au vert, mais déjà bien anticipés dans les cours. Le titre a buté contre son niveau très psychologique à $100. Une micro correction s’engage, $87 restant la cible, et en-dessous de ce niveau une macro correction vers $80 pourrait avoir lieu. On reviendra progressivement à l’achat en fractionnant les positions entre 87 et $80, avec un stop de protection à $74.5 et un objectif à $99.

popup_close
starbucksweekly-2

Upcoming Events

  • Time
  • Currency
  • Event
  • Forecast
  • Previous
  • 16:00 GMT
  • USD
  • Ventes de logements neufs (août)
  • 660K
  • 635K
  • 16:30 GMT
  • USD
  • Stock de pétrole brut
  • -0.768K
  • 1.058M

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir

Acceptez

Le trading de CFDs comporte un risque de perte important qui peut ne pas convenir à tous les investisseurs. Assurez-vous de bien comprendre les risques et prenez les mesures appropriées pour gérer votre exposition.

80.7% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X