33 rue François 1er, 75008 Paris, France

33 rue François 1er, 75008 Paris, France

Désescalade des tensions géopolitiques

Analyses quotidiennes - 09/01/2020

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Les marchés soulagés

usa-iran-2


Pour analyser précisément les tensions et risques géopolitiques, il suffit de regarder les cours du pétrole et de l’or. Ces deux matières premières se sont enflammées une fois encore dans la nuit d’hier avec la douzaine de missiles envoyée de l’Iran sur des bases militaires américaines en Irak. La rechute lente et régulière des cours, puis assez forte après le discours d’apaisement hier après-midi du Président Trump, signifie très clairement la désescalade, voire la fin temporaire des tensions entre les deux pays. Les marchés ont apprécié, même s’ils ne croyaient pas vraiment ces derniers jours à un conflit ouvert. Le fort repli de l’or et du pétrole signifie que d’importants points hauts ont été marqués et ne seront probablement pas débordés à court terme.

CAC40 (CAC-MAR20) : alerte une nouvelle fois sans frais


Sans l’épisode entre les Etats-Unis et l’Iran, l’euphorie et l’inertie haussière des marchés depuis le dernier trimestre 2019 auraient très certainement permis à l’indice parisien de tutoyer la zone cible de hausse, vers 6200/6300 points, actée lors du débordement de 5650 points à la fin de l’été. L’indice a légèrement plié mais n’a pas cassé la zone de support très importante entre 5900 et 5930 points. L’espoir reste encore permis de franchir le point haut, vers 6070 points, avec la forte résilience des marchés américains dans un climat qui tend à l’euphorie (presque 80% d’investisseurs haussiers sur le S&P500). Un excès vertical reste toujours possible mais compte-tenu du consensus, un risque correctif entre le 15 janvier et 15 février semble de plus en plus réaliste. Quel sera l’élément déclencheur de cette correction ? La guerre commerciale sino-américaine me semble être le plus plausible, avec des risques de déception sur l’accord de phase 1.

popup_close
cac-mar20-daily-2

Brent (BRNT-MAR20) : sérieux coup d’arrêt de la hausse


Le pétrole brut de la Mer du Nord reste dans sa borne d’évolution de 2019, à savoir entre 56 et $75 au sens large, voire depuis septembre dernier entre 56 et $71. Le fort coup d’arrêt de la hausse hier à $71, suivi d’une forte rechute sur fond de détente géopolitique entre les Etats-Unis et l’Iran, réaffirme la borne supérieure de ce canal horizontal. Si l’on observe un graphique en chandeliers japonais hebdomadaire, un avalement baissier devrait se matérialiser en fin de semaine. Cette figure est assortie d’un potentiel de baisse de quelques semaines. Un retour vers $62 reste possible, mais probablement guère plus bas en raison de la baisse de la production de l’OPEP+ et de la résilience des marchés d’actions. On pourrait revenir à l’achat vers $62, avec un stop de protection à $59.80, pour viser un retour vers $67.

popup_close
brnt-mar20-h1

McDonald’s (MCDON) : reprise au menu


McDonald’s, la célèbre chaine de restauration rapide, a sous performé en 2019 par rapport aux indices américains, avec une progression d’une dizaine de pourcents seulement. Le titre a surtout corrigé en fin d’année de plus de 10%, en raison du licenciement de son Directeur Général, Steve Easterbrook, pour avoir entretenu une liaison avec un membre du personnel. Cela a été considéré par le conseil d’administration comme une violation de la politique de la société. La prochaine publication des résultats pour le T4 interviendra le 28 janvier prochain, en espérant une bonne surprise. Graphiquement, cela a permis à la valeur de respirer et de revenir sur une zone d’achat décrite dans mes précédentes analyses, soit autour de $190. La reprise actuelle pourrait porter le titre vers $215, niveau de prise de profit pour les personnes étant positionné sur la valeur. Le stop de protection sera remonté juste au-dessus de votre prix de revient.

popup_close
mcdonweekly-2

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 10:30 GMT
  • GBP
  • Discours de Carney (BoE)
  • -
  • -
  • 20:00 GMT
  • CAD
  • Discours de Poloz (BoC)
  • -
  • -

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir plus

Acceptez

Les CFDs sont des instruments complexes qui présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
69.8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFDs fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre
le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

69,8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X