33 rue François 1er, 75008 Paris, France

33 rue François 1er, 75008 Paris, France

D’ici au 4 juillet

Analyses quotidiennes - 29/06/2020

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Le taux de chômage pour juin dévoilé jeudi aux États-Unis

us-wall-street


Vendredi prochain, les marchés US seront fermés pour cause de fête nationale américaine. Les quatre prochains jours seront néanmoins riches en statistiques. Mardi, l’indice de confiance des consommateurs américains pour juin sera dévoilé. Il est attendu en progression et reste une donnée essentielle pour qualifier la reprise économique. Mercredi soir, ce sera au tour des minutes de la FED. Et jeudi, le rapport NFP du mois de juin (Non Farm Payroll ou en français « création d’emplois dans le secteur non agricole ») sera dévoilé. Le taux de chômage pour juin sera aussi publié. Il est estimé à 12.3%. L’objectif fixé par Jerome Powell est d’atteindre les 10% et moins d’ici la fin d’année. La première semaine de juillet devrait donc être une semaine tendue avec en toile de fond la propagation continue de la pandémie, qui ne faiblit pas à l’échelle mondiale.

DOW-JONES (DOW) : va-t-il se ressaisir avant le 4 juillet ?


L’optimisme excessif de début juin sur le thème de la rotation sectorielle a fait place à plus de mesure, voire d’inquiétude, à cause de la succession de mauvaises nouvelles de ces derniers jours. Les nouvelles mesures de confinement localisé qui voient le jour ici et là dans le monde face à une épidémie toujours virulente, les décisions de la Réserve Fédérale américaine sur les banques qui ont mal été vécu, les résurgences de tensions commerciales entre la Chine et l’Europe… Tout cela n’a pas aidé à retrouver la sérénité des marchés de ces derniers mois. Certes, les actions monétaires de la FED soutiennent les marchés. L’espoir de la mise en place de nouvelles mesures si les conditions économiques se dégradaient aussi. Mais si plus de la moitié des investisseurs sont haussiers sur les marchés, il faut garder à l’esprit qu’il y en avait encore 80% il y a dix jours. L’indice est en train de revenir travailler une zone de support importante entre 24 400 et 25 000 points. Une zone qui ne devra pas être cassé, sous peine de passer une mauvaise fête nationale.

popup_close
dow-daily-2

EURUSD (EURUSD) : sensible à l’évolution du marchés américains


Les investisseurs semblent avoir maintenant deux réflexes pour aller chercher du refuge lorsque les mauvaises nouvelles risques d’affecter les marchés. L’or, contrairement à ce qui s’était passé pendant la baisse des marchés en février et mars, semble de nouveau attirer les investisseurs. Ces derniers mettent en doute la reprise économique, peut-être un peu trop anticipé dans la reprise des indices depuis trois mois. Le dollar est toujours recherché lorsque les marchés piquent du nez. On l’a clairement vu la semaine passée. Ceci exerce mécaniquement une pression baissière sur l’Eurodollar. Les troubles sociaux aux États-Unis qui durent, en dépit d’une médiatisation moindre, freine aussi la hausse de l’Eurodollar. Les banques centrales exercent moins de tensions sur les changes pour l’instant. Techniquement, l’EURUSD devrait continuer à évoluer entre ses bornes bien définies au moins de juin, c’est-à-dire entre 1.12/1.1140 en limites basses et 1.1350/1.1430 en limites hautes.

popup_close
eurusdh4-46

BITCOIN (BTCUSD) : un secteur plus institutionalisé


Le Bitcoin reste le leader incontesté du monde des crypto-monnaies. Sa capitalisation de 150 milliards de dollars à elle seule équivaut à l’ensemble des autres crypto-monnaies. Elles sont pourtant plus de 1000. Depuis quelques mois, les variations du Bitcoin suit celle des marchés, en les amplifiant bien entendu. On a l’impression que le marché du Bitcoin s’est un peu institutionnalisé. On sait, selon un sondage, que 30 à 40% des professionnels de la finance ont acheté du Bitcoin, soit sur des plateforme dédiés, soit via des produits dérivés (comme par exemple le CFD Bitcoin sur la plateforme Alvexo). Le marché est probablement en train de gagner en maturité. Le Halving (la diminution par deux tous les quatre ans de la prime des mineurs de Bitcoin) souvent très haussier n’a pas eu l’effet escompté. Le Bitcoin suit l’évolution des marchés d’actions. Passer en dessous de 8600$ annoncerait un probable retour vers 7900$/8000$. Le débordement tant attendu et espéré des 10 450$ semble être conditionné à de nouvelles vagues de hausses sur les marchés d’actions.

popup_close
btcusddaily-30

Upcoming Events

  • Heure
  • Monnaie
  • Évènement
  • Prévision
  • Précédent
  • 16:00 GMT
  • USD
  • Promesses de ventes de logements (Mensuel) (Mars)
  • 19.7%
  • 21.8%

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir plus

Acceptez

Les CFDs sont des instruments complexes qui présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
71.64% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFDs fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre
le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

71.64% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X