33 rue François 1er, 75008 Paris, France

33 rue François 1er, 75008 Paris, France

Donald Trump positif au Sars-CoV2

Analyses quotidiennes - 02/10/2020

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Quelles conséquences pour les marchés ?

trump-wpr


La forte hausse des marchés européens d’hier matin était liée à l’espoir de voir un nouveau plan de relance américain être adopté par le Congrès. Il n’y a malheureusement aucune avancée concrète sur ce dossier. Ce constat a replongé les marchés dans la torpeur de ces derniers jours. Autre élément pouvant perturber les investisseurs, le président des États-Unis est atteint par la Covid-19. Donald Trump, son épouse Melania et de nombreuses personnes du premier cercle présidentiel ont récemment été testés positif au virus Sars-CoV2 et souffrent de la Covid-19. Les marchés sont donc inquiets. Le fait que le président lui-même soit touché envoie un mauvais signal quant à la gestion de la pandémie. Cela risque également de perturber les élections américaines avec le spectre d’un éventuel imbroglio politique en cas d’incapacité du président. Enfin, cette nouvelle donne éloigne les chances d’un accord rapide sur le plan budgétaire. La journée est délicate. Reste à voir si le rapport NFP sur l’emploi, dévoilé aujourd’hui, ramène un peu de sérénité sur les marchés.

NASDAQ 100 (NSDQ) : une fin de semaine importante


L’indice américain des valeurs de haute technologie se dirigeait vers une semaine plutôt positive. La situation laissait penser à une invalidation de la séquence baissière constatée en septembre depuis le débordement de 11 200 points. Cette reprise était peut-être une anticipation d’éventuels bons résultats des entreprises américaines pour le T3. Les résultats du troisième trimestre vont commencer à être publié d’ici quinze jours. Les statistiques macroéconomiques solides publiées tout au long de cette semaine ont également permis au NASDAQ 100 de se redresser. Mais l’annonce de la contamination du président des États-Unis par le Sars-CoV2 laisse planer le doute sur une nouvelle hausse inconditionnelle de l’indice. Cette nouvelle alerte sur les marchés sera-t-elle absorbée par la zone technique très importante entre 10 800 et 11 000 points ? C’est possible. À moins que l’état de santé de Donald Trump ne se dégrade.

popup_close
nsdq-daily-13

DOLLAR INDEX (USNDX) : vers une période de moindre volatilité ?


Le Dollar Index a connu une forte tendance baissière entre mai et fin août. Le point d’orgue de cette baisse est intervenu juste après le symposium de Jackson Hole où la Réserve Fédérale américaine avait rappelé son intention d’intervenir aux moindres signes de faiblesse de l’économie américaine. Elle avait aussi laissé entendre qu’elle laisserait filer l’inflation en maintenant des taux bas plus longtemps que prévu. Le repli des marchés américains en septembre a provoqué une correction technique haussière sur le dollar, la devise devenant dans ces cas-là une valeur refuge. Cette tendance s’est un peu accentuée sans nouvelles mesures de la FED et sans plan de relance budgétaire. La devise s’est arrêtée juste avant la grosse résistance technique vers 95. En attendant plus de catalyseurs, il n’est pas impossible de voir le dollar se latéraliser dans une zone comprise entre 93 et 95.

popup_close
usndxdaily-8

AIR FRANCE (KLM) : la descente aux enfers continue


Le secteur aérien est vraisemblablement celui qui aura le plus souffert de la crise créée par la pandémie de Covid-19. Les compagnies aériennes voient l’essentiel de leurs flottes être cloué au sol depuis de longs mois. Le rebond de l’épidémie de COVID-19 en Europe repousse encore le retour à une situation normale. Air France n’échappe pas à cette réalité. L’entreprise envisage des suppressions d’emplois. Les aides de l’État ne semblent pas suffisantes pour permettre à la compagnie de tenir. Le cours de Bourse est 25% plus bas que le point bas de fin mars. À moins de 3€, il est encore trop tôt pour se positionner sur un redressement significatif.

 

Le contenu ci-dessus est considéré comme une information à titre indicatif et ne peut être assimilé à une recherche ou un conseil en investissement indépendant.

Les opinions exprimées dans cet article sont celles de l'auteur M. Stéphane Ceaux-Dutheil et ne reflètent pas nécessairement le point de vue d'Alvexo.

popup_close
klmdaily-9

Upcoming Events

  • Heure
  • Monnaie
  • Évènement
  • Prévision
  • Précédent
  • 11:00 GMT
  • EUR
  • IPC (Annuel) (Septembre)
  • -0.2%
  • -0.2%
  • 14:30 GMT
  • USD
  • Créations d’emplois non agricole (Septembre)
  • 850K
  • 1.371K
  • 14:30 GMT
  • USD
  • Taux de chômage (Septembre)
  • 8.2%
  • 8.4%

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir plus

Acceptez

Les CFDs sont des instruments complexes qui présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
70.20% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFDs fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre
le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

70.20% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X