1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

Drivers des marchés pour 2020

Analyses quotidiennes - 31/12/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

On prend les mêmes et on recommence

shutterstock_1592600851


En 2020, les banques centrales joueront un rôle essentiel comme en 2019, car même si la FED ne devrait pas baisser ses taux, l’environnement restera riche en liquidités sur le marché interbancaire, notamment grâce au Quantitative Easing de la BCE. Il faudra également surveiller le volume des rachats d’actions, surtout aux Etats-Unis, s’approchera-t-on encore des $1.000 milliards ? Le guerre commerciale sino-américaine jouera-t-elle encore le rôle de variable d’ajustement pour les marchés ? Il faudra surveiller également la campagne présidentielle américaine et surtout le candidat en face de Donald Trump, car certains ne sont pas du tout « Business friendly »  pour Wall-Street. Les cours du pétrole et du dollar pourraient rajouter un zest de piment sur les marchés.

Nasdaq100 (NSDQ-MAR20) : 8820 points, gros niveau de résistance ?


Les six plus grosses capitalisations du Nasdaq 100 (Apple, Google, Facebook, Amazon, Microsoft et Intel) représentent à elles seules 46% de la pondération de l’indice des valeurs de haute technologie. La performance annuelle de l’indice à plus de 35% repose en très grande partie sur ses valeurs (4 ont largement surperformé la hausse du Nasdaq 100). Les trois derniers mois de l’année ont vu la hausse s’accélérer avec l’espoir d’un accord sur le commerce et peut-être l’engagement de la Chine d’importer deux fois plus de produits américains. Graphiquement, l’indice a marqué un point haut, juste au-dessus de 8800 points, avant d’engager une petite correction, mais pour que celle-ci prenne plus de champ, il faudrait passer en-dessous de 8480 points au moins en clôture jour. Le débordement du récent point haut pourrait encourager les investisseurs à viser les 9000 points.

popup_close
nsdq-mar20-weekly

Dollar Index (USNDX) : canal haussier menacé


Donald Trump est-il en train de gagner son pari ? Le Président américain a passé l’année 2019 à mettre la pression sur la FED et sur son Président, Jérôme Powell, afin d’obtenir des taux d’intérêt bien plus bas qu’actuellement, voire négatifs pour faire baisser le dollar et redonner de la compétitivité aux entreprises américaines, mais sans succès. Malgré le statut quo probable des taux d’intérêt en 2020, le dollar baisse depuis trois mois, date à laquelle américains et chinois sont revenus à la table des discussions sur le commerce. Graphiquement, le dollar Index évolue dans un canal haussier depuis plus d’un an, il est en train de rompre le support de ce canal, et si cela se confirme dans les prochaines semaines, une baisse plus importante vers 94.6/95.3 (environ 2%) pourrait avoir lieu. Pour contrecarrer le mouvement de repli, il faudrait repasser assez rapidement au-dessus de 97.5.

popup_close
usndx-mar20daily

Facebook (FACEBOOK) : n’a pas encore débordé son sommet historique


Facebook, célèbre réseau social de Mark Zuckerberg, est crédité d’une très belle performance annuelle, à presque +56%. Les résultats du T3 ont clairement encouragé les investisseurs à acheter le titre avec un consensus nettement battu. Le chiffre d’affaires a progressé de 29%, avec un bénéfice par action de $2.21, alors que le consensus n’attendait que $1.91. Facebook revendique 2.2 milliards d’utilisateurs actifs, soit plus qu’au T2. Néanmoins, le titre n’a pas encore réussi à se hisser au-dessus de son sommet historique situé juste en-dessous de $220. On surveillera également l’avancement du projet Libra en 2020, pour le moment il n’y a pas beaucoup de nouvelles qui filtrent, les tractations avec les régulateurs américains se font en toute discrétion. Techniquement, on attendra un retour en arrière pour acheter le titre, idéalement dans une zone autour de $190, avec un stop de protection à $175 pour viser $206.

popup_close
facebookweekly-8

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 16:00 GMT
  • USD
  • Confiance des consommateurs (déc)
  • 128.2
  • 125.5

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir

Acceptez

Le trading de CFDs comporte un risque de perte important qui peut ne pas convenir à tous les investisseurs. Assurez-vous de bien comprendre les risques et prenez les mesures appropriées pour gérer votre exposition.

71.9% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X