L'économie américaine se porte à ravir

L’économie des États-Unis fait prevue d’un essor remarquable

usd-growth

Malgré un PIB trimestriel révisé à la hausse, le dollar américain est confronté à une vente massive, alors que les actifs à risque et les matières premières affichent des gains modestes. La session d’hier a vue les opérations à terme sur l’or atteindre 0,62 % et le pétrole brut WTI ajouter 1,50 % à sa valeur marchande, soit une troisième journée consécutive à la hausse.

Le PIB trimestriel allemand reste identique

Les données trimestrielles du PIB de l'Allemagne, la plus grande économie européenne, ont affiché une expansion à un rythme de 0,30 % lors du troisième trimestre, tout en demeurant sur une base annualisée immuable à 1,80 %. En comparaison avec le trimestre précédent, où l'économie allemande avait progressé à un rythme de 0,40 %, la performance économique du troisième trimestre a été influencée par de nombreux incidents, dont le scandale lié à l’Usine Volkswagen et le rétrécissement du commerce international. Indépendamment de la parution des données du PIB, les statistiques de l’Ifo Business Sentiment allemand montrent une amélioration modeste au cours du mois de novembre. L’index que publie l’Ifo à propos du climat des affaires montre une mutation de 109,0 à 108,2 en octobre, ce qui indique que Berlin commence lentement à se remettre du choc de l’affaire de la géante de l’automobile germanique, pesant sur l’opinion générale. L'Euro a réussi à traverser la ligne d’arrivée de la séance d’hier sur une note légèrement supérieure, avec un taux de 1.0619, ce qui indique une éventuelle correction à la hausse de court-terme.

popup_close
1-eurusd-2511

Le rapport d'inflation de la BoE adopte un ton Dovish

Mark Carney, le gouverneur de la Bank of England, ainsi que Kristin Forbes, Gertjan Vlieghe et Andrew Haldane, l’économiste en chef de la BoE ont comparé devant le UK Treasury Select Committee hier, afin d’exposer la politique monétaire de la Banque Britannique et répondre aux questions connexes. Au cours de l'audience tournant autour du rapport sur l'inflation, Carney a déclaré que parmi les prochaines décisions envisagées, une hausse des taux était la plus probable, mettant ainsi fin à toutes les hypothèses d’un taux d'intérêts négatif. Tout en notant que la BoE était déjà depuis longtemps à l’affut d’un moment approprié à la hausse des taux, Carney modère les attentes signalant que la poussée serait faible pendant un « certain temps ». Tout en reconnaissant que les conditions actuelles du marché du travail au Royaume-Uni avancent sur un vecteur positif, la Bank of England a estimé que le taux de croissance des salaires est encore insuffisant et que la cible d'inflation de 2,00 % à court terme n’était pas encore dans la poche. La paire de devises GBP/USD a contrarié les attentes en s’éternisant près de 1.5053, pour finalement clôturer la session à un niveau de 1.5081, après avoir glissé de -0.31% au cours de la journée.

popup_close
2-gbpusd-2511

Le PIB américain du troisième trimestre à la hausse.

L'économie américaine a fait preuve d’une croissance supérieure aux estimations initiales placées à 1,50 % au cours du troisième trimestre, soit une hausse de 2,10 %. Toutefois, mis en balance avec l'expansion de 3,90 %, du deuxième trimestre, on prend conscience d’une importante rétrogradation dans l'activité économique. La deuxième estimation a révélé que les dépenses dans le secteur des services ont été relativement faibles et marquées par des révisions à la baisse des données des ventes au détail. Toutefois, le taux d’investissements des entreprises a accompli un très bon résultat, passant de 3,40 %, contre un taux précédent de 2,90 %. La baisse des prix du pétrole a également eu un effet néfaste sur les États-Unis, avec des activités de forage et d’exploitation minière en baisse de -47.10 % durant le trimestre dernier. La légère révision à la hausse des chiffres du PIB, n’a manifestement pas beaucoup impressionnée les marchés financiers, et le billet vert affiche une baisse modeste vers la fin de la session alors que les matières premières et les autres principales devises affichent un redressement tardif. La paire AUD/USD a endossé hier le maillot jaune du peloton, progressant de 0,86 %.

popup_close
3-audusd-2511

USA : Une journée chargée en résultats économiques.

L'économie de trading asiatique et européenne devraient flotter sur un fleuve tranquille, faute d’événements économiques journaliers majeurs. Toutefois, la séance boursière américaine pourrait réserver quelques bouleversements dus à la foule de données économiques sur le point de paraître. En premier lieu se trouvent les résultats des commandes de biens durables et les attentes d’une hausse mensuelle de 0,50 %, tandis que les Headlines des biens durables devraient grimper de 1,60 % contre les -1,20 % du mois dernier. L’annonce la plus importante de la journée est le Core PCE Price Index qui devrait atteindre un taux annualisé de l'APCE de 1,30%, tandis que l'indice des prix PCE global devrait passer de 0,30 % pour le mois. D’autres données intéressantes seront publiées au cours de la session américaine. Citons pour exemples l'indice des prix du logement et les chiffres du PMI des services, suivis des données de ventes de nouvelles maisons. Les contrats à terme S&P 500 ont clôturé la session d’hier à 2083.75, un taux plus ou moins constant au cours de ces trois dernières sessions.

popup_close
4-sp-dec15-2511

Évènements À Venir

  • Time
  • Currency
  • Event
  • Forecast
  • Previous
  • 13:30 GMT
  • USD
  • Core Durable Goods Orders (MoM)
  • 0.30%
  • -0.30%
  • 13:30 GMT
  • USD
  • Durable Goods Orders (MoM
  • 1.50%
  • -1.20%
  • 13:30 GMT
  • USD
  • Core PCE Price Index (YoY)
  • 1.30%
  • 1.30%
  • 13:30 GMT
  • USD
  • Personal Spending (MoM)
  • 0.20%
  • -0.20%
  • 15:00 GMT
  • USD
  • New Home Sales (October)
  • 500
  • 468
  • 15:30 GMT
  • USD
  • EIA Crude Oil Inventories
  • 1.200M
  • 0.252M