Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Encore de la volatilité au programme

Analyses quotidiennes - 22/10/2018

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Mario Draghi attendu jeudi

bce


Après une semaine bien agitée sur les marchés financiers, celle qui s’ouvre devrait encore être sous le signe de la volatilité. On surveillera tout au long de la semaine les publications des sociétés américaines, même si les plus médiatisées publieront leurs résultats en fin de mois. La fin de semaine sera également importante avec le discours très attendu de Mario Draghi (BCE) à 14H30 jeudi, on surveillera aussi le PIB américain au T3 vendredi à 14H30. Le dossier Italien sera encore une fois à l’ordre de la semaine, via le taux italien à 10 ans qui après avoir dépassé les 3.7% est revenu un peu en arrière en fin de semaine, soit à 3.57%.

Cac40 (CAC-DEC18) : définir un nouveau canal horizontal


Dix jours après la sortie par le bas de son ancien canal horizontal 5230/5530 points, le CAC40 s’est appliqué à définir un nouveau canal horizontal pour le moment au sens strict, entre 5180 et 5040 points. Mais ne perdons pas de vue qu’il pourrait à l’avenir élargir un peu ce canal entre 5230 et 4930 points. N’oublions pas que la sortie du canal estival de 300 points de large offre un objectif théorique de baisse de 300 points, soit à 4930 points (5230-300=4930 points). Stratégiquement à l’achat on exploitera le débordement de 5100 points pour viser 40/50 points de reprise avec un stop à 4070 points. On cherchera en cas de reprise à vendre à découvert dans la zone 5150/5180 points, avec un stop à 5250 points pour viser un retour vers 5050 points. Attention par contre à la rupture de 5040 points, une baisse assez rapide vers 4930 points pourrait avoir lieu, même s’il y a le support psychologique à 5000 points avant.

popup_close
cac-dec18-m15-19

Blé (WHT-DEC18) : à surveiller


Le blé (Wheat en anglais) a une production historiquement très forte depuis quelques années (plus d’offre que de demande), donc les cours ont été tirés vers des points historiquement bas mais les aléas climatiques peuvent vite changer la donne. L’Union Européenne est le premier producteur mondial de blé avec 157 millions de tonnes par an, devant la Chine, l’Inde, la Russie, les Etats-Unis, le Canada et l’Ukraine. Les prix ont été divisés par 4 depuis 2008, la consommation de produits finis est restée assez stable, d’où également le maintien des cours à un niveau bas.  Techniquement, on peut vraiment penser à une structure en fond entre 495 et $505 (comme une cuvette), je ne crois pas que l’on puisse enfoncer cette zone dans les prochains mois. Par contre, tout retour vers cette zone et à mon sens une opportunité d’achat. Le débordement de $530 provoquerait un redressement significatif au moins vers $600.

popup_close
wht-dec18-daily-2

Bouygues (BOUYGUES) : configuration graphique peu favorable


Avec un plongeon du cours de presque 12 % vendredi, Bouygues a été sanctionné après son avertissement sur résultats de jeudi soir. Le marché a peu apprécié de découvrir, deux semaines après une journée investisseurs que trois contrats de construction (pour deux centrales biomasses au Royaume-Uni et un centre de données en Irlande) avaient dérapé au point que le résultat opérationnel du pôle BTP serait finalement inférieur de 140 millions. L’action accuse une baisse de -26% depuis le début de l’année, mais le plus inquiétant, c’est la rupture du très importante du niveau technique à €35.50. Ceci ouvre à moyen terme un potentiel de baisse vers 25/€27. Les ennuis ne sont donc probablement pas terminés. On profitera de tout retour vers 34/€34.50, pour vendre le titre à découvert avec comme potentiel 28/€30 et un niveau de stop de protection à €38.

popup_close
byguesweekly

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
79% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de
prendre le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

79% des clients particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD. En savoir plus

X