peel page fold
arrow
logo

Alvexo - Le partage avec la communauté

En savoir plus

Envolée soudaine des réserves pétrolières

D’après les derniers chiffres officiels, le volume des réserves pétrolières américaines monte en flèche.

oil-barrels

Contrairement aux statistiques publiées la semaine dernière par l'EIA, les réserves pétrolières ne se sont pas résorber de -5.877 millions de baril mais ont au contraire engrangées 2,629 millions barils supplémentaires au cours de cette récente période. L’approche inquiétante du niveau de saturation critique des réserves mondiales impose à moyen terme, une pression considérable sur les prix du pétrole brut.

Les réserves de Cushing sont sur le point de craquer

Le dernier relevé du Ministère de l'Énergie reflète une accumulation déconcertante des stocks de pétrole brut aux États-Unis, nonobstant le fait que décembre marque généralement une période de recul substantiel en raison des avantages fiscaux de fin d'année propices aux entreprises. Les données de la semaine dernière font part d’une surproduction incontrôlée, estimée à 9,202 millions de barils de pétrole brut, dont 900 000 iront directement encombrés la Cushing Production Stockage Installation, qui engrange d’ors et déjà 63 millions de barils tandis que le taux réserve maximal est de 85 millions de barils. Le prix du pétrole brut a instantanément réagi à l'annonce par une chute du WTI à un prix de 36,40$ le baril, avant d’accomplir un modeste rétablissement.

popup_close
cl-feb1612312015

Le rapport sur les ventes de maisons neuves manque le coche

Les préoccupations concernant l'impact de la hausse des taux d'intérêt commencent à se manifester concrètement comme en témoigne le dernier rapport sur les ventes de nouveaux logements qui fait état d’un recul de -0,90 %  du chiffre d'affaires en novembre contre une hausse de 0,40 % enregistrée en octobre. Sur une base annualisée, les ventes ont certes progressées de 2,70 % par rapport à novembre 2014, cependant les gains sont minimes comparés aux années précédentes, ce qui laisse apercevoir un rétablissement éventuel du secteur. Tandis que la NAR a attribué la faiblesse de certains chiffres cités dans le rapport aux nouvelles normes bureaucratiques de conformité avant l’obtention du permis légal, la possibilité d'une augmentation des taux d’intérêts à moyen-terme, préoccupent bon nombre d’agents immobiliers qui voient en la flambée des coûts d'emprunt, un obstacle de taille face aux acheteurs potentiels. Le dernier indice des prix Case-Shiller témoigne que la pénurie de l'offre d’un côté et la hausse de la demande de l’autre, sont responsables des prix quasi inabordables pour de nombreux acheteurs.

popup_close
xauusd12312015

La dérive des marchés

Les marchés financiers souffrent de l’absence d’une impulsion directionnelle majeure, coutumière à l’approche de la fin d'année. Le marché du Forex a été le plus touché par cette tendance, ainsi que peut en témoigner le brusque déclin des échanges et des volumes commerciaux, qui s’ajoutent à l’inévitable retrait de bénéfices afin de couvrir les dépenses saisonnières. Vue la réticence des traders à se risquer dans des transactions de trop grande envergure, prendre des positions trop agressives ne semble pas très judicieux, en particulier face à la prévision d’un départ sur les chapeaux de roues dès l’ouverture de la première session de 2016.  Les actions boursières ont fait preuve d’une certaine volatilité lors de la session précédente alors que le « Major US benchmarks flash »  se casse le nez juste avant la clôture de la session d'« Equity Cash », conduite plus bas encore par le « Nasdaq Composite », effaçant ainsi la plus grande partie des gains enregistrés lors de la séance précédente. Le S&P 500 chute de -0,82 % puis de -0,72 % tandis que le « Dow Jones Industrial Average » accuse une baisse de -0.66 %. La tendance de la monnaie américaine demeure mitigée face à ses pairs, avec des dévalorisations typiques en l'absence de volume de transactions consistant

popup_close
dow-mar1612312015

Alvexo vous souhaite de joyeuses fêtes

2015 arrive à sa fin et il est important de garder en mémoire la volatilité inhérente à cette période de fêtes de fin d’année. Des fluctuations de prix notables sont survenues ces derniers jours, en particulier sur les marchés des actions et des matières premières. Une grande partie des activités économiques européennes et américaines sera placée en veille à l’approche du Réveillon. Il est probable qu’on assiste en 2016 à de nombreuses mutations au sein des marchés financiers, dues en grande partie, aux politiques monétaires divergentes des principaux protagonistes de l’économie mondiale. La majorité des économies avancées ne devrait pas apporter de changements dramatiques à leur politique monétaire très accommodante, bien que la hausse des taux votée par le conseil de la Réserve Fédérale a entamé un effet de domino sur l’ensemble des différents marchés mondiaux, des matières premières jusqu’aux actions boursières. La déflation est susceptible de se trouver au centre des débats engagés par les banques centrales en 2016, qui devraient tout mettre en œuvre afin d’éviter aux économies majeures de ne pas sombrer inexorablement dans les abysses de ce phénomène inquiétant.

popup_close
eurjpy12312015

Évènements À Venir

  • Time
  • Currency
  • Event
  • Forecast
  • Previous
  • 13:30 GMT
  • USD
  • Initial Jobless Claims
  • 270K
  • 267K
  • 18:00 GMT
  • USD
  • Baker Hughes US Rig Count
  • 538