33 rue François 1er, 75008 Paris, France

33 rue François 1er, 75008 Paris, France

Facebook va-t-il démocratiser les cryptos ?

Analyses quotidiennes - 14/06/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

En attendant le Libra…

facebook-globalcoin


Le réseau social américain Facebook travaille dans le plus grand secret à la mise en place de sa propre crypto-monnaie : le « Libra ». C’est un entrepreneur américain d’origine française, David Marcus, ancien Président de Paypal, qui pilote le projet. Facebook n’en a jamais publiquement confirmé, ni livré les modalités de mise en place mais celle-ci serait prévue pour 2020. Facebook pourrait apporter des précisions sur ce projet le 18 juin prochain. La reprise des crypto-monnaies de ces derniers mois serait-elle due en partie à l’arrivée de Facebook et de son Libra ? Cela démocratiserait et amènerait de la liquidité à un marché qui se professionnalise chaque jour un peu plus.

L’or  (XAU) : qui se trompe ?


Depuis l’été 2018, l’or a retrouvé un rôle de valeur refuge, c’est indéniable. Durant la phase de stress sur les marchés du dernier trimestre 2018, l’or est passé de 1.180 à $1.345. La reprise des marchés  grâce aux banques centrales a vu l’or logiquement rebaisser de $1.345 à $1.268. La réactivation de la guerre commerciale en avril a fait plier les marchés dans des proportions modestes, mais l’or est reparti à la hausse se rapprochant des $1.345. Actuellement, les marchés se sont repris mais l’or reste ferme. Qui se trompe ? Une poursuite de la hausse de l’or et un débordement de $1.380 ouvriraient un gros potentiel de hausse, au moins vers $1.500, ce qui serait très inquiétant pour les marchés d’actions. Mais si les indices actions continuent à monter, on pourrait de nouveau assister à un retour en arrière de l’or vers 1.300/$1.310. Il ne faudra surtout pas casser les $1.268 sous peine de connaître le même sort qu’à pareille époque l’année dernière couronnée par un retour vers $1.160. Affaire à suivre de très près dans les prochaines semaines !

popup_close
xauusd-weekly

Société Générale (SOCIETE) : ne touche pas encore le fond


La Société Générale et l’ensemble du secteur bancaire souffrent depuis de nombreuses semaines à cause des politiques monétaires des banques centrales, qui sont toujours aussi accommodantes, et le seront peut-être même plus encore à l’avenir. Ceci altère considérablement leur profitabilité, même si un nouveau plan de TLTRO est prévu en septembre (soutien financier aux banques sous conditions). Pour obscurcir un peu plus le tableau, la Commission Européenne examine d’anciennes affaires de blanchiment d’argent dans le secteur bancaire européen, citant notamment la Société Générale et la Deutsche Bank, même si cette étude vise à améliorer et non à sanctionner les procédures bancaires pour éviter de nouveaux scandales. Techniquement, le titre se retrouve dans une spirale baissière, mais a-t-il la capacité de revenir sur le support historique à €15 ? Si c’était le cas, il faudrait vraiment tenter un achat sur ce niveau dans l’optique moyen/long terme.

popup_close
societeweekly-6

Facebook (FACEBOOK) : surveiller la zone 150/$160


Facebook avait violemment décroché l’été dernier de 218 à $170, suite à l’affaire des données personnelles. Le titre a mal vécu également le dernier trimestre, finissant par atteindre $124. La valeur s’est vigoureusement redressée en 2019 à l’image de son indice de référence le Nasdaq100. La firme a en outre  publié de meilleurs résultats que prévus au premier trimestre 2019, le titre est alors presque remonté à $200. La rechute de ses dernières semaines sur fond de guerre commerciale avec Huawei prévoit de ne plus pouvoir préinstaller sur ses mobiles les applications Facebook. Autre souci, selon des journalistes du Wall-Street journal "des échanges semblent impliquer le Directeur Général, Mark Zuckerberg sur des pratiques potentiellement problématiques au sein de l'entreprise en ce qui concerne les données personnelles". Ceci explique la tourmente de ces dernières semaines et la baisse du titre vers $160. Il est peut-être temps de finaliser le projet Libra, la crypto-monnaie GlobalCoin de Facebook, pour redonner une image plus positive. Techniquement, on peut acheter dans la zone 165/$170, avec un stop de protection placé sous $150, afin de viser $200.


 

popup_close
facebookweekly-4

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 14:30 GMT
  • USD
  • Ventes au détail principales (mai)
  • 0.5%
  • 0.1%
  • 14:30 GMT
  • USD
  • Ventes au détail (mai)
  • 0.7%
  • -0.2%
  • 14:55 GMT
  • GBP
  • Discours de Carney (BoE)
  • -
  • -

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir plus

Acceptez

Les CFDs sont des instruments complexes qui présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
69.8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFDs fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre
le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

69,8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X