33 rue François 1er, 75008 Paris, France

33 rue François 1er, 75008 Paris, France

Faut-il souscrire à la FDJ ?

Analyses quotidiennes - 15/11/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Des conditions de marchés trop idéales

opa-fdj


Le montant réservé aux particuliers dans le cadre de la privatisation de la Française des Jeux (FDJ) a déjà été entièrement souscrit. Les futurs actionnaires seront servis partiellement uniquement. Le prix de l’action devrait être compris entre 16.50 et €19.90. Vu l’engouement populaire, le prix sera certainement dans la fourchette haute. Une décote de 2% sur ce prix sera consentie pour les particuliers. Les conditions actuelles de marchés étant bonnes (record en Europe et à Wall-Street), la première cotation, le 21 novembre, devrait se faire quelques pourcents au-dessus du cours d’introduction. Cependant, lors d’une prochaine correction significative du marché, un retour sur le prix d’introduction, voire un peu plus bas, ne sera pas à négliger.

CAC40 (CAC-DEC19) : 6000 points largement jouables mais…


L’indice parisien reste fringuant avec une progression de presque 25% depuis le début de l’année, dividendes non réinvestis. Le débordement de la grosse zone de résistance à 5550/5580 points a provoqué des rachats de positions short et des achats de contraintes de la part des gérants de fonds qui étaient en partie à l’écart du mouvement de hausse depuis le début de l’année. Ils achètent pour ne pas avoir trop d’écart avec leur benchmark (indice de référence pour étalonner la performance des gérants). Le potentiel de hausse reste plus que jamais vers les 6000 points d’ici la fin de l’année, voire plus haut en cas d’accord écrit sino-américain. On surveillera maintenant à la baisse la zone 5550/5580 points qui devrait servir de support en cas de correction. Nous devrions être fixés assez rapidement, dans les 15 prochains jours, sur la possibilité d’un rallye de fin d’année pour boucler une année en décorrélation totale avec la macroéconomie.

popup_close
cac-dec19-weekly-2

Gaz naturel (NG-DEC19) : l’espoir d’un accord sino-américain


Le gaz naturel est une matière première sensible à l’évolution de la conjoncture mondiale. Les hypothèses de baisse de la demande pour le pétrole en 2020, voire 2021, s’appliquent également pour le gaz naturel. Celui-ci reste également très sensible à la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine. La phase de détente entre les deux pays a permis au gaz de retrouver un peu de hauteur. Un point bas majeur a très certainement été trouvé en août, vers $2. Après une reprise vers $2.75, la matière première a mis en place un double appui vers $2.2, avant de repartir de l’avant. L’objectif de reprise peut être estimé à 3/$3.2, voire $3.5, en cas de signature d’un accord de phase 1 sur le commerce. Je vous avais proposé de revenir à l’achat vers 2.3/$2.4, ou pourrait prendre quelques profits vers $2.7. Le stop pour le restant de la position sera placé à $2.47.

popup_close
ngas-dec19-h4

Total (TOTAL) : un petit plafond de verre à €50


Le groupe pétrolier français reste soumis à l’évolution des cours du pétrole, qui eux restent comprimés entre 50.60 et 60.6 sur le brut léger américain. Total a donc passé 80% de l’année entre 42 et $50. Les perspectives de baisse de la demande en pétrole évoquées par l’OPEP pour 2020 et 2021, bloquent la hausse du titre sous le niveau technique et psychologique des $50, malgré des conditions de marchés très favorables depuis fin septembre. Total n’a pas non plus profité de la découverte d’un important gisement de pétrole en Iran, car retiré de ce pays depuis fin 2018. Le seul espoir pour Total de voir le niveau de €50 déborder serait une nouvelle baisse de la production de l’OPEP en 2020, avec à la clé une reprise des cours au moins vers 60.6 voire $66.6. Sans cela, on pourrait continuer à parier sur la même évolution latérale qu’en 2019. On ne changera pas de stratégie pour l’instant : achat vers 42/€45 et vente vers €50, avec un stop de protection placé à €41.5.

popup_close
totalweekly-4

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 11:00 GMT
  • EUR
  • IPC (annuel) (oct)
  • 0.7%
  • 0.7%
  • 14:30 GMT
  • USD
  • Ventes au détail principales (mensuel) (oct)
  • 0.4%
  • -0.1%
  • 14:30 GMT
  • USD
  • Ventes au détail (mensuel) (oct)
  • 0.2%
  • -0.3%

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir plus

Acceptez

Les CFDs sont des instruments complexes qui présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
69.8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFDs fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre
le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

69,8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X