Fluctuation du pétrole en vue des futures sanctions iraniennes

Analyses quotidiennes - 29/08/2018

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Le dollar reste stable en attendant la suite du conflit commercial

oil-dips


Le pétrole oscille mais ce n’est pas tout. Le billet vert est allé plus haut hier après être tombé à un son plus bas au cours de la dernière séance. L’accord commercial entre les États-Unis et le Mexique n’a pas été le seul sujet de preoccupation, les tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine toujours d’actualité vont certainement durer. Le dollar par rapport à un panier de six grandes devises a peu évolué, soit à 94,720 à 03:00 GMT, après avoir touché son plus bas à 94,430 pendant la session américaine. Ce niveau était le plus faible depuis juillet. Le dollar américain a récupéré ses pertes à la session américaine après que l 'indice de confiance des consommateurs américains ait atteint des chiffres plus élevés que prévu et frolé son plus haut niveau depuis octobre 2000.

Les actions américaines montent en flèche


Au début de l’année, les marchés boursiers asiatiques étaient en hausse. En l'absence de nouvelles économiques récentes, les investisseurs et les spéculateurs continuent de surveiller de près l'accord commercial entre les États-Unis et le Mexique, annoncé lundi. Les investisseurs ont l’impression que le Canada parviendra probablement à un accord similaire après que sa Ministre des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, se soit rendue à Washington dans l’espoir de reprendre les négociations sur l’avenir de l’ALENA. L’indice japonais Nikkei 225 se négocie à 22878,90 pour atteindre 65,50, soit environ 0,29%. La plupart des indices boursiers américains ont augmenté hier, ce qui a été soutenu par le sentiment positif des investisseurs sur le commerce mondial après l’annonce lundi d’un accord commercial entre les États-Unis et le Mexique. L'indice S&P 500 a dépassé 2900 sur une courte période pour la première fois. Le NASDAQ a également atteint un niveau record et le Dow Jones Industrial Average a progressé, tout en se rapprochant de son plus haut niveau historique.

popup_close
nsdq-sep18-h1

Le pétrole tombe en raison des stocks américains


Aujourd'hui, les prix du pétrole ont baissé en raison d'une augmentation des stocks de brut aux États-Unis. La chute des exportations iraniennes en raison des sanctions américaines a empêché le marché d'aller plus loin. Les contrats à terme sur le pétrole brut du Brent international se sont élevés à environ $75,91 le baril, soit une baisse d’environ 5 cents par rapport à leur dernière clôture. Aux Etats-Unis, les stocks de brut ont légèrement augmenté de 38 000 barils, pour atteindre environ 405,7 millions de barils au cours de la semaine précédant le 24 août, a déclaré mardi le groupe industriel de l’American Petroleum Institute. Sukrit Vijayakar, directeur du cabinet de conseil pétrolier Trifecta, a déclaré : "L’API a rapporté des chiffres étonnamment bas sur un marché qui s’attendait à un tirage raisonnable du brut et des produits incorporés". Les investisseurs ont déclaré que les prix du brut ont été positivement soutenus par la possibilité des sanctions américaines contre l’Iran, qui pourraient commencer à atteindre son industrie pétrolière à partir de novembre.

popup_close
cl-oct18-h1

Les marchés européens remontent légèrement


Le marché européen ouvre un peu plus à la hausse ce matin. Les investisseurs restent proches des évolutions du commerce mondial. Le FTSE 100 est vu environ a 13 points plus haut, soit autour de 7 633. Le CAC va probablement ouvrir avec peu de changements par rapport à la session précédente à 5 500, et le DAX va surement démarrer autour de 8 points à 12 556. Les principaux points sur lesquels nous nous sommes penchés sont les négociations commerciales entre les États-Unis, le Mexique et le Canada, à la suite d’un récent effort de restructuration de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA). Les États-Unis et le Mexique ont convenu de conditions commerciales clés au début de cette semaine. Cela cessera probablement de créer des tensions entre les deux pays. Le principal négociateur commercial du Canada se trouve aux États-Unis cette semaine, les investisseurs étant un peu plus optimistes quant au fait qu'Ottawa pourrait être en mesure de préserver le pacte des trois pays. Trump a prévenu qu'il pourrait suivre le Mexique seul et imposer des taxes au Canada s'il ne faisait pas partie des conditions révisées.

popup_close
ftse-sep18-h1-2

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 12:30 GMT
  • USD
  • PIB (QoQ) (Q2)
  • 4.0%
  • 4.1%
  • 12:30 GMT
  • USD
  • PIB Indice des prix (QoQ) (Q2)
  • 3.0%
  • 3.2%
  • 14:00 GMT
  • USD
  • Ventes logements en attente (MoM) (Juil)
  • 0.3%
  • 0.9%
  • 14:30 GMT
  • USD
  • Stocks de pétrole brut
  • -0.686M
  • -5.836M
  • 14:30 GMT
  • USD
  • Cushing Stocks de pétrole brut
  • -
  • 0.772M

Avertissement de risque : Les CFDs sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perdre de l'argent rapidement en raison de l’effet de levier. 79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lors du trading des CFDs avec ce courtier.
Vous devez vous demander si vous comprenez le fonctionnement des CFDs et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent