Freins de rigueur sur les marchés. Chute libre interrompue

Analyses quotidiennes - 27/03/2018

Index au vert

stocks-up-3


Les marchés américains ont clôturé hier avec des gains SIGNIFICATIFS dont le Dow Jones en hausse de 2,82%, le S&P 500 en hausse de 2,74% et le Nasdaq 100 en hausse de 3,86%. L'Asie ce matin est robuste avec le Nikkei en hausse de 2,84%, le Shanghai en hausse de .065%, même hausse pour le KOSPI.

Tous les index ne sont pas égaux


L'index de Milan n'est pas robuste, mais il essaie de pénétrer un niveau de soutien qu'il a atteint depuis début août 2017. Nous avons vu une pénétration spectaculaire le 6 mars, lorsque le prix a atteint 21448, bien que ce soit probablement le marché balayé dans la vague mondiale de la peur qui était bien en cours à ce moment-là. La robustesse actuelle des Etats-Unis et de l'Asie n'a pas été similaire à Milan. Techniquement parlant, le prix évolue toujours dans une fourchette délimitée par la résistance à 22910 et le support à 21952. Nous sommes d'avis que le prix devrait être inférieur aux niveaux actuels. Ceci est basé sur les tentatives répétées de sortir du côté positif qui a échoué et la perception générale que les prix sont en baisse et donc susceptibles de continuer à chuter. SPMIB en baisse.

popup_close
spmib-jun18h1-27-3

Hausse du gaz naturel


Le gaz est passé à un niveau élevé en une semaine avec un croisement de l'EMA court/rapide de 20 bars par rapport à l'EMA long/lent de 50 bars. Cela signifie que le marché au cours des 20 dernières périodes (dans le cas du graphique, ces périodes sont des heures), a évalué que le prix était plus élevé qu'il ne l'a été au cours des 50 dernières périodes. C'est un indicateur fiable et solide du sentiment et de la direction probable des prix. L'écart entre les deux EMA, (Exponential Moving Averages) est également en expansion, ce qui signifie que le sentiment des 20 dernières heures est de plus en plus haussier que le consensus de 50 heures. Le phénomène de la hausse du prix du gaz sur un marché où le prix a baissé pendant deux semaines ne devrait pas durer longtemps en raison du volume négocié, qui lui est faible. De plus, l'indicateur d'indice de force sous le volume du graphique n'est pas robuste, ce qui indique un sentiment faible. Tradez le GAZ à la hausse toutes les heures et pas plus longtemps que les positions de fin de journée.

popup_close
ngas-apr18-h1-27-3

L’AUD/CAD en chute libre


Poursuivant son déclin en 2 semaines, la paire a échoué hier dans sa tentative d'inverser la tendance et a continué de baisser. Le croisement de moyenne mobile sur le graphique horaire s'est produit hier et est toujours solidement en cours. Le volume est fort, signifiant que le sentiment derrière le mouvement a beaucoup de trades la soutenant. Nous appelons cela sentiment ou élan. Si le prix franchit son niveau actuel, ce que nous croyons, alors le niveau 9900 est le prochain niveau de support probable suivi de 9890. Fondamentalement, la paire est en baisse en raison de la faiblesse de l'Aussie résultant de la chute des prix des matières premières et le CAD se renforce en raison de la hausse des prix du pétrole brut. AUD/CAD en baisse.

popup_close
audcad-h1-27-3

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 14:00 GMT
  • USD
  • Indice de Confiance des consommateurs (Mar)
  • 131.0
  • 130.8

Forex et CFD sont des produits à effet de levier et vous risquez de perdre l’ensemble du capital investi. Les produits à effet de levier impliquent un niveau de risque élevé et ne conviennent pas à tous les investisseurs. Vous devez considérer vos objectifs d’investissement, niveau d’expérience, ressources financières, mesurez votre appétit au risque et demander des conseils indépendants si nécessaire. Veuillez lire les avertissements aux risques avant d’effectuer une transaction.