1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

Guerre commerciale : un accord partiel

Analyses quotidiennes - 14/10/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Phase 1

chine-usa-accord-partiel


Les dirigeants semblent revenir à de meilleurs sentiments : la guerre commerciale et le Brexit usent l’économie mondiale. Vendredi dernier, Le Président Trump et le Vice Premier Ministre chinois sont parvenus à un accord partiel dit de «phase 1» sur le volet agricole, la question des devises et sur une partie de la protection de la propriété intellectuelle. Il faudra néanmoins cinq semaines pour le mettre par écrit et le signer lors de la rencontre de l’APEC en novembre au Chili. Les discussions entre la Grande-Bretagne et l’UE pourraient se prolonger jusqu’à mardi, afin de trouver un terrain d’entente sur le Brexit. Les marchés financiers sont soulagés et se rapprochent une fois encore de leurs points hauts annuels, voire historiques pour certains.

Dax (DAX-DEC19) : regain d’optimisme


L’économie allemande est la plus exposée des pays européens à la situation économique en Grande-Bretagne et en Chine. Le Brexit sans accord qui pourrait être évité, même s’il y a encore des négociations en cours (au regard de l’évolution de la parité EUR/GBP et GBP/USD, les anticipations sont en faveur d’un dénouement positif) et l’accord partiel sino-américain ont redonné un moral d’acier aux investisseurs allemands en fin de semaine dernière. L’indice a plus qu’effacé la contre-performance d’il y a 15 jours et est quasiment revenu au contact de ses points hauts annuels. Est-ce que cela peut se poursuivre ? Le franchissement de 12600 points ouvrirait la voie vers le niveau psychologique des 13000 points, abandonné depuis juin 2018. A noter que la zone de support historique de 11700/11800 points, a une nouvelle fois parfaitement fonctionné. L’optimisme reste de mise même si une petite phase de consolidation n’est pas exclue.

popup_close
dax-dec19-weekly-2

GOLD/EUR (XAUEUR) : phase de correction horizontale ou plus profonde ?


L’or exprimé en euros a atteint furtivement un nouveau record historique au-dessus de €1.387 début septembre. Après une envolée de presque 40% depuis le point bas de septembre 2018, on peut logiquement se poser la question si une phase de correction plus ou moins longue et profonde n’est pas nécessaire ? L’apaisement des tensions mondiales est en train de favoriser pour le moment une correction relativement à plat, entre 1.340 et €1.390. Les politiques de taux bas des banques centrales encouragent de nombreux investisseurs à revenir sur l’or, ceci empêche pour le moment une phase de baisse plus profonde vers 1.300 voire 1.215/€1.260. A court terme, il convient d’être cependant prudent car il n’est pas exclu que l’or perde pendant un temps son rôle de valeur refuge au profit d’un appétit pour les actifs risqués (actions) retrouvé. Le moindre retour vers €1.260 serait mis à profit pour acheter de l’or exprimé en euros.

popup_close
xaueur-monthly-2

EUR/USD (EURUSD) : encore du potentiel de hausse


L’EUR/USD semble s’extraire d’une tendance baissière en place depuis le mois de juin dernier. Cette phase de baisse s’expliquait par une BCE jugée plus accommodante que la FED. Les négociations entre américains et chinois la semaine dernière notamment sur le volet des devises ont également affaibli un peu le dollar. Est-ce que les investisseurs anticipent également une FED encore plus « dovish » dans les prochains mois ? C’est probable vu la dégradation régulière de l’indice PMI manufacturier. Graphiquement, la parité en passant au-dessus de 1.1010 est sortie de son canal baissier et engage une macro correction dont le potentiel se situe vers 1.09/1.11, voire dans une zone comprise entre 1.1150/1.12. Pour invalider la reprise actuelle, il faudrait repasser en dessous de 1.0940. On pourra revenir à l’achat sur l’EUR/USD dans une zone comprise entre 1.0990 et 1.1010, avec un stop de protection à 1.0940 et une première prise de profit à 1.1145.

popup_close
eurusdh4-21

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir

Acceptez

Le trading de CFDs comporte un risque de perte important qui peut ne pas convenir à tous les investisseurs. Assurez-vous de bien comprendre les risques et prenez les mesures appropriées pour gérer votre exposition.

80.7% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X