Inflation stagnante dans l'Union Européenne

À défaut de s’accorder aux objectifs fixés par la BCE, le taux d'inflation de la zone euro ouvre la voie à de nouvelles stimulations monétaires.

euro-inflation-alvexo

L'augmentation du taux de chômage et l’incapacité à atteindre le niveau d’inflation souhaité embarrassent la croissance économique de la zone Euro. Alors que la décision concernant les taux d'intérêts est sur le point d’être rendue publique lors de la conférence de presse tenue aujourd’hui par la BCE, les données publiées récemment sont susceptibles d’aller dans le sens des spéculateurs prévoyant la réduction des taux d’intérêts et l’extension des mesures d'assouplissement.

Les stocks de pétrole s’accumulent

Les données de l'Energy Information Administration américaine ont fait état d’une hausse inattendue des réserves de pétrole brut, et décomptent 1,177 millions de barils en stocks (chiffres publiés au terme de la semaine dernière). Ce surplus considérable contribue au déséquilibre entre l’offre et la demande et provoque une baisse accrue des prix du pétrole. La surabondance mondiale de l’Or Noir porte atteinte au pays producteurs, membres ou non de l'OPEP, depuis plus d'un an et montre peu de signes de ralentissement tandis que très peu d’entre eux semblent s’efforcer à réduire l'inflation irresponsable de sa production pétrolière. Les stocks de carburant situés à Cushing ont augmentés de 3,1 millions de barils, qui viennent s’ajouter au chiffre total des stocks américains évalué à 489,4 millions de barils. Le baril de Brent et de WTI continuent dans leur chute pour se fixer respectivement à 43,45$ et à 40,80$ au terme de la session d’hier. Les investisseurs s’attendent, sans trop de conviction, à une révision de stratégie de la part des décisionnaires de l'OPEP lors de la prochaine réunion du cartel.

popup_close
cl-jan1612032015

 Les quotas de construction au Royaume-Uni sont en retraits

La croissance du taux de construction de la Grande-Bretagne a décéléré et enregistre la plus lente évolution mensuelle depuis le mois d’avril, avec une valeur du PMI évaluée à 55,3 en novembre. Les trois grands domaines associés à la construction ont connu un ralentissement en novembre. Le secteur le plus touché est celui du génie civil qui accomplit la pire performance de ces six derniers mois, alors que l'activité de construction résidentielle à Tumbling est également à son niveau le plus bas depuis juin de 2013. La légère hausse rencontrée dans le cadre de la construction commerciale est malgré tout inférieure à celle constatée en octobre. Certaines sociétés de construction attribuent ce déclin sectoriel à la pénurie des matériaux clés et au manque préoccupant d’ouvriers qualifiés. L’ensemble des chefs d’entreprises concernés prient pour une baisse du prix des produits, pour une décision en faveur d’une réduction des taux de la part de la Banque d'Angleterre ainsi que pour une déclaration du Ministre des Finances en faveur d’un doublement du budget du logement.

popup_close
gbpusd12032015

Le taux d’inflation de l’euro contredit les estimations

Face au taux stable de l’inflation constaté dans la zone Euro, la valeur des prix à la consommation publiée mercredi a montré que les hausses récentes ne devraient pas être durables. L'annonce tant attendue sur le taux d’inflation, a montré peu, ou pas du tout de croissance, avec uniquement 0,10 % de gains de croissance en novembre, correspondant aux données d'octobre, mais toujours en deçà des attentes visant les 0,20 %. Alors que la BCE s’apprête à appliquer de nouvelles mesures censées stimuler l'inflation, tous les regards se tournent en direction de la conférence de presse tenue par le conseil des gouverneurs de la BCE et de l’annonce de la décision définitive concernant les taux d'intérêts fixés par la Banque Européenne. Rappelons les dernières allusions du président de la BCE, Draghi, concernant la forte probabilité de la mise en place d’un plan de relance qui pourrait comprendre l’achat massif d’actifs et la réduction des taux de dépôt, déjà négatifs. La BCE est également préoccupée par le ralentissement constaté en Chine, ainsi que dans un certain nombre de marchés émergents, qui a toutes les chances d’affaiblir la demande pour les exportations de l'Europe, rendant sa besogne encore plus difficile

popup_close
eurgbp12032015

 Les taux d’intérêts canadiens restent les mêmes

Dans l’énoncé d’une décision concernant la politique monétaire rendue publique hier, la Banque du Canada a déclaré maintenir son taux d'intérêt de référence à 0,50 %. Le gouverneur de la Banque du Canada a déclaré que l'économie canadienne s’est rétablie de la légère récession enregistrée plus tôt dans l'année et ne trouve pas nécessaire la réduction des taux d'emprunt. Rappelons que la BDC a déjà abaissé par deux fois le taux directeur cette année (en janvier et en juillet) dans le but de stimuler l'économie et de compenser en partie, l'impact de l'effondrement des prix du pétrole depuis novembre dernier. L’endettement des ménages est à un niveau record alors que le marché du logement continue dans sa hausse des prix dans certaines régions, en raison des coûts d'emprunt réduits. Les conditions financières restent accommodantes. C’est aussi le cas de l'inflation, qui se situe dans la fourchette déterminée par la Banque centrale.

popup_close
usdcad12032015

Évènements À Venir

  • Time
  • Currency
  • Event
  • Forecast
  • Previous
  • 12:45 GMT
  • EUR
  • Deposit Facility Rate
  • -0.30%
  • -0.20%
  • 13:30 GMT
  • USD
  • Personal Spending (MoM)
  • 0.20%
  • -0.20%
  • 12:45 GMT
  • EUR
  • Interest Rate Decision
  • 0.05%
  • 0.05%
  • 13:30 GMT
  • EUR
  • ECB Press Conference
  • 15:00 GMT
  • USD
  • Federal Reserve Chair Janet Yellen Speaks
  • 15:00 GMT
  • USD
  • ISM Non-Manufacturing PMI (November)
  • 58.0
  • 59.1