33 rue François 1er, 75008 Paris, France

33 rue François 1er, 75008 Paris, France

Inquiétude sur les PMI manufacturiers

Analyses quotidiennes - 30/03/2020

par Stéphane Ceaux-Dutheil

L’indice de confiance des consommateurs américains à surveiller

inquietude


Les trois derniers lundis ont vu se produire une baisse importante sur les marchés. Jusqu’ici les nouvelles étaient mauvaises à la sortie du week-end. Toujours plus de cas de Covid-19 et plus de pays en confinement. Nous verrons si la séance d’aujourd’hui échappe à cette règle. Les autres données à surveiller cette semaine sont les PMI manufacturiers pour le mois de mars en Chine, en Europe et aux États-Unis. Ils seront en baisse c’est presque sûr mais de combien ? L’indice de confiance des consommateurs américains, dévoilé mardi, sera également à prendre en compte. C’est une donnée solide qui a soutenu Wall-Street pendant de long mois. Il faudra voir si son recul probable inquiète ou pas la place boursière.

DAX (DAX-JUN20) : l'indice allemand tente de remonter la pente


L’ensemble des indices européens affichent une certaine homogénéité au niveau de leurs replis depuis janvier. Ils enregistrent tous une baisse d’environ 27 ou 28%. L’Allemagne semble mieux gérer la crise sanitaire que ses voisins pour l’instant. Pourtant, elle ne tire pas son épingle du jeu. Son économie est tellement dépendante de celle de la Chine, et des autres pays, qu’elle n’échappe pas à la mise à l’arrêt. Le manque de visibilité quant à la crise sanitaire et au coût de la crise économique doit nous inciter à la prudence sur l’évolution du Dax. Il a repris plus de 20% depuis son point bas vers 8000 points. Il y a un sérieux obstacle à 10200 points qu’il faudra déborder pour tenter une reprise supplémentaire vers 11.000 points. Repasser en dessous de 9200 points annoncerait certainement une réplique baissière au moins en direction des récents points bas.

popup_close
dax-jun20-h1

ARGENT (XAGUSD) : vers une rechute ?


L’argent reste dans une situation technique bien plus fragile que l’or. La rupture de 16$ l’a considérablement affaibli. Les ventes paniques de ces dernières semaines ont touché les métaux précieux. L’argent en a plus souffert en raison de son utilisation plus importante que l’or dans une industrie aujourd’hui à l’arrêt. La demande étant en forte contraction à cause de l’interruption de l’activité industrielle un peu partout dans le monde. L’achat de dettes sans limite, annoncé par la FED la semaine dernière, implique une période de taux bas extrêmement longue. Elle a provoqué une reprise technique de l’argent de 30% depuis son point bas du 16 mars. Cette reprise semble s’essouffler. Une rechute en direction de 12.5/13$ ne serait pas étonnante (réplique baissière après une vague de baisse très impulsive). On pourra revenir à l’achat entre 12 et 13$ dans une vision à moyen terme avec un stop de protection à 10,90$.

popup_close
xagusd-weekly-9

SAINT-GOBAIN (SGOBAIN) : retour sur le point bas de 2008


Saint-Gobain est spécialisé dans la production, la transformation et la distribution de matériaux de construction. La valeur fait partie de l’indice CAC40 avec une faible pondération dans l’indice (0.86%). Le titre est en baisse de 40% depuis le début de l’année et vient de rejoindre ces derniers jours le point bas de la crise de 2008 vers 16€. L’arrêt de nombreux chantiers dans le bâtiment mais aussi les très nombreuses fermetures de magasins, qui distribuent les produits de Saint-Gobain, vont bien entendu peser sur les résultats à venir. La société a d’ailleurs renoncé à ses objectifs 2020 car il était impossible de prévoir le réel impact de la pandémie. Saint-Gobain dispose d’une trésorerie de 5 milliards d’euros qui devrait lui permettre de faire face à la crise. Un retour vers 16€, et un maintien sur ce niveau, pourra être l’occasion d’acheter une petite position avec un stop de protection à 14.8€.

popup_close
sgobainweekly

Upcoming Events

  • Heure
  • Monnaie
  • Évènement
  • Prévision
  • Précédent
  • 16:00 GMT
  • USD
  • Promesses de ventes de logements (Mensuel) (Février)
  • -1.0%
  • 5.2%

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir plus

Acceptez

Les CFDs sont des instruments complexes qui présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
71.64% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFDs fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre
le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

71.64% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X