33 rue François 1er, 75008 Paris, France

33 rue François 1er, 75008 Paris, France

Investisseurs : de vrais bookmakers !

Analyses quotidiennes - 23/07/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Baisse des taux de la FED : 0.25 ou 0.50% ?

parier-sur-les-marches


En fin de semaine dernière, le Vice-Président de la FED, Richard Clarida, disait la chose suivante sur une chaine américaine : « Il ne faut pas attendre que les choses tournent mal pour procéder à une série de baisses significatives des taux ». Dans les heures qui ont suivi ce discours, les investisseurs pariaient à 70% pour une baisse des taux de 0.5% le 31 juillet prochain. Ce pourcentage est très rapidement retombé à 20%, ce qui a expliqué le repli des marchés US vendredi dernier. Cette anticipation pourrait vite remonter en flèche en cas de vraie déception sur la vague de résultats de cette semaine. Cela ne vous rappelle pas les bookmakers de Londres qui parient sur tout et n’importe quoi ?

Bitcoin Cash vs Bitcoin (BCHBTC) : proche d’un point extrême


Quasiment tout le monde connait le Bitcoin (première crypto-monnaie en terme de capitalisation et la plus médiatisée), c’est moins le cas pour le Bitcoin Cash qui est néanmoins classé 5ème en termes de capitalisation. Elle est bien plus récente que le Bitcoin puisque sa date de création remonte au 1er août 2017. Le Bitcoin Cash est proche du Bitcoin mais il rejette la limitation de la taille des blocs comme le Bitcoin. Il est possible de travailler le spread de ces deux crypto-monnaies. La volatilité reste un peu plus faible qu’en investissant directement sur l’une ou l’autre. Techniquement, il existe de jolis niveaux sur lesquels s’appuyer pour intervenir. Par exemple, le point bas historique du spread est situé à 0.0238, on est actuellement assez proche de ce niveau qui reste une zone d’achat. Le débordement de 0.0325 favoriserait aussi une reprise vers 0.0433. C’est une façon originale de suivre deux crypto-monnaies en même temps.

popup_close
bchbtcdaily

Total (TOTAL) : toujours la même stratégie


Total, super major pétrolière, va publier ses résultats trimestriels le 25 juillet, avant l’ouverture de la bourse de Paris. La valeur sera-t-elle sensible à la guerre commerciale, au ralentissement mondial, à la baisse des cours du brut par rapport au 1er trimestre, et ce sur fond de problèmes géopolitiques dans le Détroit d’Ormuz ? Les investisseurs semblent plutôt prudents depuis quelques jours, ils ont pris leurs profits, ce qui a fait chuter le titre d’un peu plus de 5%. Total reste pourtant toujours très actif, après avoir cédé pour $635 millions d’actifs non stratégiques au Royaume-Uni (la crainte d’un Brexit dur ?). Le groupe finalise un projet dans le gaz naturel avec l’américain Tellurian à hauteur de $500 millions. Nous avons adopté une stratégie simple et plutôt intéressante en achetant systématiquement dans la zone 47/€45 et en vendant vers €50. Je ne pense pas qu’il faille changer de stratégie, bien au contraire.

popup_close
totalmonthly-7

Amazon (AMAZON) : le sommet historique rentre en résistance


Amazon, la célèbre marque de commerce en ligne, publiera ses résultats pour le second trimestre le 25 juillet prochain, après la clôture de Wall-Street. Le titre flirte avec son sommet historique sans pouvoir le déborder. Il faut dire qu’avec +30%, la progression depuis le début de l’année est remarquable. Les investisseurs ont été sensibles à l’offre d’Amazon qui propose un avoir de $10 aux consommateurs pour traquer leurs historiques de navigation, et ce pour améliorer l’offre et le positionnement des prix. En effet, Amazon Assistant va utiliser les données de navigation pour comparer les offres chez Walmart, Target et bien d’autres sites. Techniquement, on attendra la publication des résultats d’ici quelques jours, une correction entre 1.850 et $1.890 serait l’occasion de revenir avec parcimonie sur le titre, afin de viser un retour vers $2.000. Le stop de protection sera placé à $1.798.

popup_close
amazondaily-3

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 16:00 GMT
  • USD
  • Ventes de logements existants (juin)
  • 5.35M
  • 5.34M

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir plus

Acceptez

Les CFDs sont des instruments complexes qui présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
69.8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFDs fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre
le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

69,8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X