Les investisseurs hésitent face aux données chinoises

Les mesures de Pékin frappent les usines, la distribution et l’immobilier

chinese-trade


L’économie chinoise a continué son ralentissement en octobre, avec une production industrielle, une vente au détail et des investissements en actifs immobilisés bien en deçà des attentes après une série de mesures sévères prises par le gouvernement chinois visant les risques d’endettement et la pollution industrielle. Les décideurs politiques marchent sur la corde raide en essayant de détourner l’économie du pays de ses moteurs traditionnels de croissance, à savoir la production manufacturière et l’exportation.

La croissance économique de la Chine fait marche arrière


Les données publiées depuis hier semblent indiquer une potentielle modération de la croissance chinoise pour les prochain trimestres, alors que l’expansion du crédit décélère. Outre l’aspect financier, la croissance de la production industrielle annuelle a chuté jusqu’à 6,20% en octobre, pour manquer les prévisions des analystes de 6.30%. Ce chiffre est également en dessous des chiffres de septembre à 6.60%. D’après le bureau national des statistiques, la croissance des investissements dans les immobilisations a ralenti entre janvier et octobre. La vente au détail aurait quant à elle crû de 10% annuellement en octobre, chiffre le plus bas enregistré sur l’année. Si l’économie chinoise a surpassé les prévisions désastreuses des marchés financiers grâce à une croissance solide de presque 6.90% durant les neuf premiers mois de l’année, cet élan ne devrait être que de courte durée : la répression de Pékin envers les risques de la dette étouffe la demande, tandis que des règles plus strictes sur la pollution industrielle limite la production. La paire USD/CNH a chuté durant la journée boursière de mardi pour flotter autour des 6.6470.

popup_close
usdcnhdaily11142017

Les USA débutent un nouvel exercice budgétaire, la dette flambe


Les chiffres publiés par le département du Trésor américain lundi exposent l’impact de l’augmentation des dépenses de Washington, après un déficit de -$63.00 enregistré par le gouvernement fédéral en octobre. Ce déficit était en ligne avec les prévisions des analystes interrogés par Reuters. Le gouvernement a intensifié ses dépenses le mois dernier, et ces dernières ont atteint $299.00 milliards ce qui représente une hausse de 38% soit $31.00 millions de plus que l’an dernier à la même période. Sur cette période, les revenus ont augmenté jusqu’à $235.00 milliards, soit une hausse annuelle de $14.00 milliards. En prenant en compte les écarts de calendrier, le déficit du budget s’est élargi à -$116.00 milliards en octobre versus -$86.00 milliards rapportés au même moment en 2016. La majorité des économistes considère que ce déficit devrait s’élargir d’autant plus durant le nouvel exercice budgétaire en raison de l’impact des réductions d’impôt proposées et de l’effort secours relatif à l’ouragan. D’un autre côté, la paire USD/CHF affiche une reprise par rapport à ses baisses de la semaine dernière, pour s’échanger autour des 0.9965.

popup_close
usdchfdaily11142017

L’optimisme commercial s’améliore en Australie


D’après une étude fiable publiée durant la nuit, le climat des affaires australien s’est amélioré pour atteindre des niveaux jamais vus, signe supplémentaire de la santé du marché du travail et de l’investissement. La Banque Nationale Australienne a interrogé 400 sociétés qui ont révélé un climat des affaires en hausse de 7 à 21 points en octobre. Il s’agit de la plus forte progression de cet indice, quatre fois au dessus de la moyenne de 5 et ce depuis que la banque a commencé à étudier ces données en 1997. Les mesures les plus volatiles de ce climat sont restées étonnamment stables, à 8. Plus en détails sur les chiffres individuels, la progression de l’indice est principalement portée par l’augmentation des ventes ainsi que la profitabilité. Le taux de chômage est resté stable, bien que trop élevé pour espérer une croissance de l’emploi qui est elle même ralentie par la chute drastique des coûts de la main d’oeuvre. Cependant, l’étude de la NAB contraste fortement avec le climat de consommation qui reste timide en raison des coûts des services publics très élevés et de la croissance des salaires anémiques. La paire AUD/USD a rebondi modestement à la fermeture lundi, juste au-dessus des 0.7630.

popup_close
audusddaily11142017

Le Rand sud africain à son niveau le plus bas depuis un an


Alors que le responsable du Trésor a annoncé sa démission et que le chaos règne au sein du congrès sud africain, le Rand a perdu plus de 1.00% lundi pour atteindre son niveau le plus bas depuis novembre 2016. Le Rand sud africain a été violemment secoué par l’annonce de la démission du responsable du Trésor national Michael Sachs la semaine dernière suites aux divergences avec le Président du pays Jacob Zuma. Le gouvernement Zuma considère une série de coupes budgétaires incluant une baisse substantielle dessines sociales au plus vulnérables, et ce dans le but de financer l’enseignement supérieur gratuit. Les investisseurs ont également montré leur nervosité face à l’évaluation des agences de notation qui aura lieu la semaine prochaine. S&P Global Ratings et Moody’s devraient en effet revoir la note de crédit du pays le 24 novembre prochain. La paire USD/ZAR a été échangée aux alentours du seuil des 14.4800 mardi matin.

popup_close
usdzardaily11142017

Évènements À Venir

  • Time
  • Currency
  • Event
  • Forecast
  • Previous
  • 09:30 GMT
  • GBP
  • IPC (Annuel) (Oct.)
  • 3.10%
  • 3.00%
  • 09:30 GMT
  • GBP
  • IPC core (Annuel) (Oct.)
  • 2.80%
  • 2.70%
  • 10:00 GMT
  • GBP
  • Discours de Carney, gouverneur de la BoE
  • 10:00 GMT
  • USD
  • Discours de Yellen, présidente de la Fed
  • 10:00 GMT
  • EUR
  • Indice ZEW - Sentiment économique Allemagne (Nov.)
  • 20.0
  • 17.6
  • 10:00 GMT
  • EUR
  • Discours de Draghi, président de la BCE
  • 10:00 GMT
  • JPY
  • Discours de Kuroda, gouverneur de la BoJ
  • 10:00 GMT
  • EUR
  • PIB (Trimestriel) (T3)
  • 0.60%
  • 0.60%
  • 10:00 GMT
  • EUR
  • PIB (Annuel) (T3)
  • 2.50%
  • 2.50%
  • 13:30 GMT
  • USD
  • Prix à la production (Annuel) (Oct.)
  • 2.40%
  • 2.60%
  • 13:30 GMT
  • USD
  • Prix à la production (IPP) core (Annuel) (Oct.)
  • 2.30%
  • 2.20%
  • 23:50 GMT
  • JPY
  • PIB (Trimestriel) (T3)
  • 0.30%
  • 0.60%
  • 23:50 GMT
  • JPY
  • PIB (Annuel) (T3)
  • 1.30%
  • 2.50%
  • {{date | date:'HH:mm'}}
X

Forex et CFD sont des produits à effet de levier et vous risquez de perdre l’ensemble du capital investi. Les produits à effet de levier impliquent un niveau de risque élevé et ne conviennent pas à tous les investisseurs. Vous devez considérer vos objectifs d’investissement, niveau d’expérience, ressources financières, mesurez votre appétit au risque et demander des conseils indépendants si nécessaire. Veuillez lire les avertissements aux risques avant d’effectuer une transaction.