33 rue François 1er, 75008 Paris, France

33 rue François 1er, 75008 Paris, France

Issue positive pour le Brexit ?

Analyses quotidiennes - 22/10/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Le Parlement britannique devrait voter cette semaine 

gbp-en-hausse


Un marqueur toujours intéressant à surveiller concernant l’évolution du Brexit reste le niveau de la livre sterling. Hier, la GBPUSD a marqué un point haut de plus de 5 mois, signe que les cambistes et les investisseurs croient toujours à une issue favorable le 31 octobre prochain. Le Parlement britannique devrait se prononcer cette semaine sur l’accord du Brexit trouvé avec l’Union Européenne. Les marchés sont restés soutenus hier sur l’espoir d’une levée des surtaxes des produits chinois prévue en décembre par l’administration américaine. Tout ceci a profité un peu plus à l’indice allemand Dax dont les entreprises sont très exposées aux marchés britanniques et chinois.

Nasdaq100 (NSDQ-DEC19) : objectif 8000/8100 points


L’indice américain des valeurs de haute technologie a profité ces dernières semaines de l’été indien sur les marchés grâce aux discussions positives entre américains et chinois, de l’environnement de taux bas et de liquidités abondantes, mais aussi des rachats d’actions « buy back » qu’on peut quasiment assimiler à un Quantitative Easing (injections de liquidités) en provenance du secteur privé. Les bons résultats des valeurs américaines pour le T3 ces deux trois prochaines semaines devraient favoriser une hausse vers 8000/8100 points. Une accélération haussière n’est pas exclue en cas de baisse de taux de la FED fin novembre. On surveillera néanmoins la structure potentielle en biseau d’essoufflement haussier, dont les limites externes sont à 7500 et 8100 points. Pour le moment, on voit mal comment l’indice pourrait enfoncer les 7500 points et déclencher un fort repli. Une euphorie haussière signalant la fin d’un mouvement de hausse de 10 ans n’est pas à exclure en cas de dépassement de 8100 points. A suivre…

popup_close
nsdq-dec19-weekly-2

Gaz naturel (NGAS-NOV19) : toujours à tenter


Le gaz naturel, tout comme le pétrole, reste sensible à l’évolution de la croissance mondiale et aux risques géopolitiques. Il est également soumis aux risques liés à la guerre commerciale sino-américaine, car les deux premiers producteurs mondiaux de gaz sont les Etats-Unis et la Chine. Au mois d’août-septembre, la matière première avait mis fin à une tendance baissière en place depuis novembre 2018, en rebondissant sur un support historique à $2. Après avoir atteint $2.7, le gaz est revenu tester sa zone de point bas vers $2.2 (très probablement suite à l’abaissement de la croissance mondiale par l’OCDE fin septembre). Stratégiquement, on pourrait tenter une option haussière en achetant vers $2.20, avec un stop de protection à $1.90, pour viser une reprise vers $2.65. L’apaisement des tensions au niveau de la guerre commerciale devrait être plutôt favorable à terme aux cours du gaz.

popup_close
ngas-nov19-h1-2

Safran (SAFRAN) : acheter mais pas à n’importe quel prix


Safran est une société française présente dans les domaines de l’aéronautique, de l’espace et de la défense. Après une forte hausse des résultats au 1er semestre, Safran a relevé ses objectifs annuels. Le groupe anticipe un chiffre d’affaires d’environ 15% contre 7-9% précédemment, avec un résultat opérationnel de +20% alors que les analystes anticipaient une progression de 10-12%. Les effets de trésorerie du groupe vont dépendre de la remise en service du Boeing 737 Max, dont Safran est équipementier des moteurs en partenariat avec Rolls Royce. On sera attentif à la publication de l’évolution de l’activité le 31 octobre prochain. Il ne faudrait surtout pas décevoir ces relèvements de prévisions. Graphiquement, après avoir touché un point haut à plus de €145, idéalement on attendra une correction vers €125, pour acheter le titre qui évolue dans un canal haussier à forte pente depuis 2 ans.

popup_close
safranweekly-7

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 14:30 GMT
  • CAD
  • Ventes au détail principales (mensuel) (août)
  • 0.1%
  • -0.1%
  • 16:00 GMT
  • USD
  • Ventes de logements existants (sept)
  • 5.450M
  • 5.490M

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir plus

Acceptez

Les CFDs sont des instruments complexes qui présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
69.8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFDs fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre
le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

69,8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X