L’Allemagne refuse de négocier avec l’Angleterre

Analyses quotidiennes - 29/06/2016

par Stéphane Ceaux-Dutheil

La chancelière allemande hausse le ton vis-à-vis de l'Angleterre

merkel_uk_brexit-s


La Chancelière allemande Angela Merkel s’est adressée au Bundestag hier et a affirmé que l’Allemagne refuse de négocier avec l’Angleterre avant que celui-ci n’invoque formellement l’article 50, pour une sortie de l’UE conforme aux règlementations en vigueur. L'ancien Premier Ministre David Cameron se trouve en ce moment même à Bruxelles dans le cadre du sommet de l'UE, qui réunit ses dirigeants pour la première fois depuis le référendum.

Allemagne : les prix des importations chutent en mai


A en croire les données de l'agence de statistiques allemand Destatis publiées mardi, les prix des importations ont diminué à un rythme plus lent que prévu en mai au sein de la première puissance européenne. Ces prix ont chuté de-5,50 % d’une année sur l’autre au cours du mois, et ont été modérés à la suite des baisses de -6,60 % enregistrées en avril,  plus forte baisse des prix depuis octobre 2009. Les baisses sont principalement attribuables aux prix de l'énergie, en chute de -26,50 %. Hors énergie, les prix à l'importation ont chuté de -2,70 %. Sur une base mensuelle, les prix à l'importation allemande ont augmenté de 0,90 %, après une baisse de 0,10 % entre les mois de mars et avril.

popup_close
1-eurgbp-2906

La confiance des consommateurs français recule au mois de juin


L'indice de confiance des consommateurs français est tombé à 97 en juin versus 98 en mai, selon les données publiées mardi par l’agence statistique INSEE. Cette baisse de la confiance des consommateurs était attendue. L’opinion des ménages sur leurs finances personnelles et la situation financière de manière générale s’est détériorée pour les 12 prochains mois, avec un indice qui a plongé de 10 points versus une chute de 9 points il y a un mois. L’indice de niveau de vie a également été enregistré plus faible que prévu pour l'année à venir, en baisse de 6 versus 33 points il y a un mois. La baisse de la confiance des consommateurs est évidente, malgré des perspectives d'emploi optimistes au sein de l’hexagone.

popup_close
2-eurusd-2906

Etats-Unis : le PIB du premier trimestre progresse plus que prévu


L'activité économique aux Etats-Unis au cours des trois premiers mois de l'année 2016 a progressé à un rythme de 1,10 % selon les données du Département du Commerce publiées ce mardi. Les chiffres révisés du PIB final étaient plus élevés que les prévisions qui tablaient sur 0,80 %. La croissance révisée du PIB au premier trimestre et cohérente avec celle du quatrième trimestre de 2015, à 1,40 %. Cependant, malgré une révision à la hausse qui laisse optimiste, l’ensemble des données n’est pas de bon augure pour l’économie américaine. Alors que les bénéfices des entreprises après impôts et sans ajustements de l'évaluation des stocks et de la consommation de capital ont augmenté de 3,30 % sur la période, les dépenses des ménages sont restées trop faibles pour soutenir l’économie.

popup_close
3-usdjpy-2906

Mario Draghi s’exprimera à nouveau aujourd’hui


Le Président de la BCE Mario Draghi devrait prendre la parole une nouvelle fois aujourd’hui, cette fois au Portugal. Hier, Draghi a déclaré aux dirigeants de l'Union Européenne que le vote du Royaume-Uni allait coûter à l’UE 0,30 à 0,50 points en pourcentage du PIB. La Présidente de la Réserve Fédérale Janet Yellen et le gouverneur de la Banque d’Angleterre Mark Carney étaient tous deux censés s’exprimer lors de l’évènement, mais ont décliné au dernier moment.

popup_close
4-sp-sep16-2906

Upcoming Events

  • Time
  • Currency
  • Event
  • Forecast
  • Previous
  • 12:00 GMT
  • EUR
  • Indice IPC allemand m/m
  • 0.20%
  • 0.30%
  • 12:30 GMT
  • USD
  • Indice des prix PCE a/a
  • 1.00%
  • 1.10%
  • 13:30 GMT
  • EUR
  • Discours de Draghi, président de la BCE
  • 14:00 GMT
  • USD
  • Ventes de maisons en cours m/m
  • -1.10%
  • 5.10%

Avertissement de risque : Les CFDs sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perdre de l'argent rapidement en raison de l’effet de levier. 79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lors du trading des CFDs avec ce courtier.
Vous devez vous demander si vous comprenez le fonctionnement des CFDs et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent