L'économie américaine se secoue

Analyses quotidiennes - 18/01/2018

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Signes que l'économie américaine redémarre

us-economy


L'économie américaine ramène de la volatilité et les traders ont commencé à ressentir sa chaleur, notamment en suivant le calendrier économique et les annonces du pétrole brut à la bourse. Apple ouvre la voie à l'effet de réduction de l'impôt sur les sociétés.

L'USD est-il prêt à reprendre de la vigueur ?


En suivant l'économie américaine, on peut trouver beaucoup d'opportunités et d'actifs pour commencer, comme les indices, Dow, S&P 500, NASDAQ qui atteignent des records chaque jour ou qui s'échangent sur n'importe quelle paire de devises en US Dollar et quand le moment parfait se présente, il suffit de saisir l'opportunité. A ce jour, nous n'avons pas relevé de données choquantes. L'optimisme quant aux perspectives d'une croissance mondiale soutenue et l'amélioration des bénéfices des entreprises ont contribué au redressement des marchés boursiers début 2018.

Les surprises viennent des décisions de l'administration américaine qui sont parfois imprévisibles et créent de la volatilité, tout en faisant pression sur le dollar américain. Maintenant, le Congrès doit adopter un projet de loi sur les dépenses d'ici vendredi pour éviter une fermeture du gouvernement. Et c'est pourquoi le dollar américain souffre depuis le début 2018.

Aujourd'hui, les responsables américains rapportent certains des principaux indicateurs avancés de l'économie à 13h30 GMT. Les mises en chantier et les permis de construire aux États-Unis ont probablement reculé en décembre pour la première fois en trois mois, le temps hivernal glacial ayant retardé les travaux, les prévisions se faisant jour avant la publication d'aujourd'hui. Au cas où la lecture réelle serait alignée aux attentes, voire mieux, le dollar américain devrait franchir les ruptures et commencer à trouver un soutien en attendant des jours meilleurs. D'un autre côté, au cas où les données seraient inférieures aux estimations, cela pourrait susciter plus de craintes pour le billet vert.

Au même moment, le Philadelphia Fed Manufacturing Index a rendu sa copie et les données sont compilées à partir d'une enquête auprès d'environ 250 fabricants dans le district de la Réserve Fédérale de Philadelphie. Le secteur manufacturier est également un indicateur avancé qui peut avoir un effet important sur le dollar américain et les négociants pourraient examiner de plus près leur calendrier économique à ce moment-là.

popup_close
usdcad-h1-alvexo-ltd

Inventaire des stocks de pétrole


Lundi était un jour férié aux États-Unis cette semaine, le week-end MLK (Martin Luther King), et donc les stocks de pétrole brut sont annoncés aujourd'hui, jeudi à 16h00 GMT. Les prix du pétrole brut ont augmenté plus tôt en raison d'une baisse des stocks de pétrole aux États-Unis. L'instabilité au Nigéria a également soutenu les prix du brut qui ont augmenté au fur et à mesure que les rebelles menaçaient d'attaquer l'infrastructure pétrolière du pays, avant de réduire leurs gains.

Les contrats à terme sur le pétrole brut américain se négocient autour de $64 le baril, soit près des plus hauts taux depuis trois ans.

De nombreux analystes ont averti que la récente reprise des prix du pétrole pourrait perdre de son élan.

La production de pétrole de schiste des États-Unis devrait augmenter de 111 000 barils par jour (bpj) le mois prochain à 10 millions de bpj, et augmenterait à environ 11 millions bpj d'ici la fin de l'année prochaine.

Cela mettrait les États-Unis à égalité avec l'Arabie saoudite et la production de la Russie. Le temps glacial soutient également la demande mondiale de pétrole brut ainsi que la poussée vigoureuse de la croissance mondiale et les réductions de production impulsées par l'OPEP en novembre dernier, prolongeant l'accord de réduction de production pour couvrir tout 2018.

Étant sur les marchés depuis des années, il est toujours avantageux de suivre les devises corrélées avec les prix du pétrole brut, principalement le dollar canadien où la corrélation est positive.

popup_close
cl-feb18-h1-alvexo-ltd

APPLE aide à rendre l'Amérique encore plus belle


Apple Inc. a déclaré qu'elle paierait une taxe unique de $38 milliards sur ses liquidités outre-mer et augmenterait ses dépenses aux États-Unis, cherchant à souligner sa contribution à l'économie américaine, après avoir été critiquée pour avoir délocalisé sa production en Chine. Apple est la société cotée en bourse la plus rentable au monde et a publié mercredi une déclaration qui était pleine de chiffres reflétant le rythme actuel de ses dépenses. Un nouveau campus doit ouvrir dans le cadre d'un plan d'investissement américain de $30 milliards sur cinq ans et effectuer ainsi des paiements d'impôts ponctuels d'environ $38 milliards à l'étranger, l'un des plus importants projets annoncés depuis la réduction d'impôt signée par le président américain Donald Trump.

La société subit de plus en plus de pressions pour faire des investissements aux États-Unis depuis la campagne présidentielle de 2016, lorsque Trump a taclé le fabricant d'iPhone d’envoyer sa production dans les usines asiatiques. En résumé, Apple a estimé mercredi qu'il dépenserait $350 milliards aux États-Unis au cours des cinq prochaines années.

Trump a décrit les annonces d’Apple comme une victoire couronnant ses efforts. "J'ai promis que ma politiques permettrait à des entreprises comme Apple de ramener d'énormes sommes d'argent aux États-Unis, ce qui est formidable est de voir Apple donner l’exemple à cause de REDUCTION D’IMPOTS", a écrit Trump sur Twitter.

popup_close
apple-h1-alvexo-ltd

L’épopée sauvage de la GBP


La livre sterling met un grand coup de pied en 2018 en cherchant à briser les niveaux psychologiques  créés après que la majorité des Britanniques aient décidé de quitter l'UE. [24.06.2016]

A la suite des négociations, chaque fois que les anglais faisaient la une des grands médias, d’autres occasions de négociation apparaissaient chaque fois. Ci-dessous vous pouvez trouver une infographie très utile qui peut vous montrer les étapes restantes de la rupture.

Le graphique de la paire GBP/USD soutient le point de vue des économistes affirmant que l'économie britannique est en hausse car les craintes d'un Brexit difficile ont été envisagées. L'UE et le Royaume-Uni ont fait des progrès durant les négociations. La livre sterling flirte avec les meilleurs niveaux depuis le vote du Brexit, contre le billet vert. Dans le cas de résultats positifs et si les données de l'économie britannique continuent à surprendre positivement les investisseurs, nous pourrons voir la livre s'échanger à de hauts niveaux une dernière fois avant le Brexit. Hier, la paire s'échangeait à près de 1.3943, soit le meilleur niveau des 23 derniers mois (le plus haut des deux dernières années). La prochaine résistance en attente est à tester et peut-être que la cassure se situera à 1.4000, niveau psychologique le plus important pour la paire, ce qui pourrait être un tournant pour les deux devises.

popup_close
gbpusd-h1-alvexo-ltd

Upcoming Events

  • Time
  • Currency
  • Event
  • Forecast
  • Previous

Avertissement de risque : Les CFDs sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perdre de l'argent rapidement en raison de l’effet de levier. 79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lors du trading des CFDs avec ce courtier.
Vous devez vous demander si vous comprenez le fonctionnement des CFDs et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent