33 rue François 1er, 75008 Paris, France

33 rue François 1er, 75008 Paris, France

L’emploi américain met les marchés sous pression

Analyses quotidiennes - 05/08/2016

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Données sur l’emploi américain

shutterstock_169184312


Les données américaines de l’emploi non agricole (NFP) du mois de juillet seront rendus publiques aujourd’hui à 13h30 GMT. Pour rappel, ces chiffrent mesurent la variation du nombre de personnes employées au cours du dernier mois. La création de nouveaux postes au niveau de l'emploi américain est d'une haute importance car elle représente l'indicateur principal des dépenses de consommation des ménages aux Etats-Unis. Les experts tablent sur 180 000 emplois créés en juillet, après un rebond en juin et 287 000 nouveaux emplois créés. Alors que la Réserve Fédérale est toujours à la recherche d’un équilibre par rapport à ses perspectives de taux d'intérêt, une succession de données haussières laisse entrevoir la réintroduction des probabilités de normalisation des marchés financiers américains, soit exactement ce qui manque au FOMC pour prendre une décision. De plus, un rapport sur l’emploi positif serait un signe encourageant pour l'économie américaine, et une augmentation de 200 000 nouveaux emplois ou plus, serait considérée comme un feu vert pour déclencher de nouvelles mesures de politique monétaire

Les indices US à la traine


Les principaux indices américains ont affiché des résultats médiocres durant la session boursière de jeudi, comme paralysés par la décision sur les taux d’intérêt de la Banque d'Angleterre et l'anticipation des données sur l’emploi américain qui seront publiés aujourd’hui. Au moment de la clôture, le Dow Jones Industrial Average a terminé légèrement à la baisse avec des pertes de -0,04 % tandis que le S&P 500 est resté inchangé. Cependant, l’histoire nous a montré à maintes reprises que le « calme avant la tempête » est une expression bien réelle à Wall Street, alors que les marchés financiers américains apparaissant étrangement calmes avant la publication des chiffres de l’emploi qui vont très probablement entraîner une grande volatilité sur les marchés.

popup_close
graph1-3

L’or freiné dans son élan


Les cours de l’or sont restés relativement stables jeudi, pour chuter brièvement après l’annonce de baisse des taux de la Banque d'Angleterre et rebondir en fin de session. Les analystes attribuent le mouvement minime dans les métaux précieux à l'attention accrue accordée au prochain rapport mensuel sur l’emploi américain qui sera publié cet après-midi. L’or a clôturé à $1.367,05 l'once troy, ce qui représente une hausse de 0,17% sur la séance. Notons que le métal précieux a clôturé la journée de jeudi à son niveau le plus élevé depuis deux ans, et a grimpé de 29% au cours des six derniers mois, pour probablement poursuivre sa lancée si le chiffre de la masse salariale non agricole va au-delà des estimations.

popup_close
graph2

Upcoming Events

  • Time
  • Currency
  • Event
  • Forecast
  • Previous
  • 15:30 GMT
  • USD
  • Emploi non agricole (juillet)
  • 180 000
  • 287 000
  • 15:30 GMT
  • USD
  • Taux de chômage (juillet)
  • 4.80%
  • 4.90%
  • 15:00 GMT
  • CAD
  • Évolution de l’emploi (juillet)
  • 10 000
  • - 700
  • 17:00 GMT
  • CAD
  • Indice Ivey PMI (juillet)
  • 50.90
  • 51.70

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir plus

Acceptez

Les CFDs sont des instruments complexes qui présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
71.64% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFDs fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre
le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

71.64% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X