La baisse des cours du pétrole semble inévitable

L’offre désespérément élevée continue de faire souffrir les prix du brut

shutterstock_366634235


Les prix du pétrole ont chuté mercredi juste après l’annonce de l’Energy Information Administration américaine qui a observé une augmentation des stocks avec 1,1 million de barils de brut supplémentaires, et ce pour la troisième semaine consécutive. Ces données sont extrêmement alarmantes pour les analystes qui prévoyaient une contraction des stocks à hauteur d’1 million de barils. Si le cours du brut a rebondi après la publication des données, il a clôturé la journée à 41,34 dollars, en baisse de 0,90 % par rapport à l’ouverture de session.

Pétrole : l’Arabie-Saoudite fait état d’une production record en juillet


Alors que l'OPEP est en train de décider si un gel de la production doit être envisagé afin d'augmenter les prix internationaux du pétrole, l'Arabie Saoudite a enregistré un rendement de production record au cours du mois de juillet. La banque ANZ a rapporté que l'Arabie Saoudite, deuxième producteur de pétrole au monde et plus grand pays de l'OPEP, a enregistré une production de 10,67 millions de barils par jour en juillet. Ces données sont inquiétantes pour les petits pays de l'OPEP qui se déclarent en faveur d’un gel de la production. L'OPEP devrait à priori se réunir le mois prochain en Algérie pour discuter des mesures qui sont à sa portée pour soutenir les prix et limiter la production.

popup_close
audusd1

Sans surprise, la Nouvelle-Zélande abaisse ses taux d’intérêt


Dans un mouvement largement anticipé, la Banque centrale de Nouvelle-Zélande a pris la décision de baisser les taux d’intérêt de 25 points de base jeudi matin, pour atteindre un niveau record de 2,00 %. De manière surprenante, le dollar néozélandais s’est renforcé de 0,93 % face au dollar américain juste après l’annonce, pour atteindre 0,7351 juste après la décision. La paire NZD/USD a terminé la journée à 0,7265, ce qui signe une progression de 1,10 %. D’après les analystes, le dollar néozélandais a progressé de manière spectaculaire en raison des spéculations autour d’une baisse des taux de 50 points de base. Sous fond d’un cycle court et d’un dollar qui se renforce face à ses pairs, on peut attendre une nouvelle baisse des taux de 25 points de base d’ici la fin de l’année.

popup_close
nzdusd1108-2

Australie : le dollar stimulé par le rapport sur la consommation


Le dollar australien poursuit sa lancée après la publication des données sur la confiance des consommateurs, pour clôturer la session américaine à 0,7740 contre le billet vert, soit au plus haut niveau depuis avril. Cette progression fulgurante est attribuable à la publication du rapport Westpac sur la confiance des consommateurs mercredi.

popup_close
audusd-3-2

États-Unis : le secteur de l’emploi souffle des vents contraires


Le rapport sur les nouveaux demandeurs d’emploi sera publié aujourd'hui, après une semaine de données médiocres pour l’emploi américain et un rapport encourageant sur la masse salariale non agricole publié vendredi dernier. D’après les économistes, le nombre de demandeurs d’emploi devrait être de 265 000, en légère baisse versus les 269 000 demandes déposées la semaine dernière. Un rapport de demandes d'allocations chômage à la baisse viendrait compléter une série de trois semaines de données négatives, pour créer davantage d’inquiétudes quant à la capacité de l’économie américaine à rester sur la voie de la normalisation.

popup_close
eurusd4

Évènements À Venir

  • Time
  • Currency
  • Event
  • Forecast
  • Previous
  • 09:00 GMT
  • USD
  • Rapport mensuel de l’EIA
  • 13:30 GMT
  • USD
  • Nouveaux demandeurs d’emploi
  • 265 000
  • 269 000
  • 13:30 GMT
  • USD
  • Indice de prix des maisons neuves
  • 0.30%
  • -0.70%
  • 13:30 GMT
  • USD
  • Indice des prix à l’importation
  • -0.30%
  • 0.20%
  • 13:30 GMT
  • USD
  • Indice des prix à l’exportation
  • 0.10%
  • 0.80%
X

Forex et CFD sont des produits à effet de levier et vous risquez de perdre l’ensemble du capital investi. Les produits à effet de levier impliquent un niveau de risque élevé et ne conviennent pas à tous les investisseurs. Vous devez considérer vos objectifs d’investissement, niveau d’expérience, ressources financières, mesurez votre appétit au risque et demander des conseils indépendants si nécessaire. Veuillez lire les avertissements aux risques avant d’effectuer une transaction.