33 rue François 1er, 75008 Paris, France

33 rue François 1er, 75008 Paris, France

La balance commerciale chinoise se redresse

Analyses quotidiennes - 08/12/2016

par Stéphane Ceaux-Dutheil

La dévaluation du yuan profite au commerce chinois

importexport-chinois


Les pertes subies récemment par la devise chinoise commencent à avoir un impact  positif sur la balance commerciale du pays. Les dernières données relatives à l’import/export montrent que la dévaluation contribue à stimuler l’activité des entreprises. Toutefois, l’optimisme général a été relativisé par une chute de l’excédent commercial  libellé qui se situe en contraction sur une base annualisée.

Les données commerciales chinoises  témoignent d’une amélioration


Après un an de montagnes russes pour le commerce chinois, novembre s’est avéré être un mois positif pour les importations et les exportations qui se retrouvent tous les deux en territoire positif. Les exportations ont gagné 0,10 % sur une base annualisée, battant les attentes d’un -5,00% mtandis que le yuan moins cher a occasionné  une récupération en termes de titres libellés en yuan. Les importations ont augmenté de 6,70% pendant la même période, dépassant les estimations de -1.30%. La balance commerciale est passée à $44,61 milliards au mois de novembre, due principalement à la croissance des importations qui surpassent les exportations. La faiblesse du yuan faible permet au commerce de récupérer, cependant  en termes de  dollars, le commerce demeure nettement inférieur à ce qu’il était un an plus tôt. L’attention se porte maintenant en direction de l’inflation et du rythme de la fuite des capitaux, alors que le yuan offshore continue à s’affaiblir face au dollar américain.

popup_close
1-usdcnhdaily12082016

Le PIB japonais révisé à la baisse


Nonobstant les attentes générales concernant le produit intérieur brut du Japon au 3ème trimestre, les économistes ont été déçus par des chiffres trimestriels et annuels négatifs. Le commerce net était lui aussi inférieur aux estimations, tandis que la demande intérieure est restée en grande partie insignifiante. Alors que les dépenses des ménages se sont améliorées modestement, le taux trimestriel de croissance est tombé de 0,50% à 0,30% le PIB annuel a chuté de 2,20% enregistré au cours de l’estimation préliminaire à 1,30%. La faiblesse du commerce résulte sans aucun doute au renforcement constant du yen. Toutefois, la reprise au cours des deux derniers mois peut stimuler un ramassage dans les exportations durant le 4ème trimestre, grâce à une monnaie moins chère. Après être tombée de 70 pips suite à l’annonce du PIB, la paire USD/JPY a rebondi et se stabilise au cours de la session.

popup_close
2-usdjpydaily12082016

Banque du Canada : taux inchangés


Comme prévu, la Banque du Canada a choisi de laisser ses taux d’intérêt de référence  inchangés à 0,50% au cours de sa dernière réunion autour de la politique monétaire. Bien que la Banque centrale ait mentionné que les conditions économiques se renforcent dans
l’économie, il y a beaucoup d’incertitude aux alentours, surtout à la veille de la décision  de la Réserve Fédérale américaine la semaine prochaine. En outre, avec une inflation  inférieure aux niveaux visés par les décideurs, les mesures d’assouplissement monétaire resteront probablement en place jusqu'à ce que l’indice des prix à la consommation  dépasse les 1,50% actuels. Outre l’inflation, les investissements des entreprises et des exportations non énergétiques continuent à chuter et à peser sur l’activité  économique. Malgré les dépenses gouvernementales accrues et l’amélioration du taux de chômage, l’économie évolue encore trop mollement aux yeux des responsables. Le dollar canadien a continué à se renforcer, et l’USD/CAD chute encore après la séance de mercredi.

popup_close
3-usdcaddaily12082016

Royaume-Uni : déclin de la production industrielle


A l’approche du bilan de fin d’année, les craintes concernant la dévaluation substantielle  de la livre sterling et de son impact sur l’économie britannique se sont révélées injustifiées. La baisse de 1.30% de l’activité industrielle est la plus importante en 4 ans. Cette perte a été principalement alimentée par la fermeture temporaire du champ pétrolifère Buzzard, situé en Mer du Nord. Alors que l’espoir subsiste sur une expansion économique britannique en progression jusqu'à la fin de l’année, les derniers chiffres concernant les secteurs manufacturier et industriel pourraient mettre un bâton dans les roues de la charrette, en particulier vu que les chiffres annualisés demeurent en territoire négatif au cours des 52 dernières semaines. La livre sterling est principalement plate sur la session face au dollar américain, après que la paire ait rebondi modérément par rapport aux dépressions enregistrées durant la session de mercredi.

popup_close
4-gbpusddaily12082016

Upcoming Events

  • Time
  • Currency
  • Event
  • Forecast
  • Previous
  • 12:45 GMT
  • EUR
  • Facilité de taux de dépôt
  • -0.40%
  • -0.40%
  • 12:45 GMT
  • EUR
  • Décision de taux d’intérêt
  • 0.20%
  • -0.20%
  • 13:15 GMT
  • CAD
  • Batiments en chantier (novembre)
  • 191.2 K
  • 192.9 K
  • 13:30 GMT
  • CAD
  • Permis de cconstruction (octobre)
  • -0.70%
  • -7.00%
  • 13:30 GMT
  • EUR
  • Conférence de presse

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir plus

Acceptez

Les CFDs sont des instruments complexes qui présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
69.8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFDs fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre
le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

69,8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X