La Banque d'Angleterre adopte une position belliciste

Analyses quotidiennes - 03/08/2018

par Stéphane Ceaux-Dutheil

La livre s'effondre à cause de la hausse des taux

usdgbp


La livre sterling est tombée contre le dollar américain après que les remarques bellicistes de la Banque d'Angleterre n'aient pas réussi à convaincre les investisseurs d'une perspective plus favorable pour l'économie. Dans une décision étonnamment unanime, le Comité de Politique Monétaire de la Banque Centrale du Royaume-Uni a relevé le taux d'intérêt de référence de 25 points de base, soit à 0,75% et a annoncé de nouvelles hausses "progressives". Cependant, la livre Sterling a été incapable de se débarrasser de son blues et a glissé à son plus bas depuis le 20 Juillet, les investisseurs remettant en question la logique d'une politique plus stricte. La paire GBP/USD reste sous pression devant les données de la masse salariale américaine.

Le brut américain rebondit après 2 semaines de baisse


Les prix à terme du pétrole brut américain ont grimpé jeudi, renversant le cap après avoir chuté à leur plus bas niveau en près de deux semaines. Les contrats pour livraison en septembre ont grimpé de 1,90% pour clôturer la séance précédente à $68,98 le baril. La reprise a été largement conduite par les traders initiant des positions longues après que les contrats à terme américains aient chuté à leur moyenne mobile de 100 jours autour de $67,90 le baril. Les prix avaient dégringolé plus tôt dans la séance après que les chiffres publiés par l’Agence Américaine d’Information sur l’Energie (Energy Information Administration) mercredi aient montré que les stocks de pétrole brut avaient augmenté de façon inattendue. Les stocks ont augmenté de 3,80 millions de barils la semaine dernière, soit à 409,00 millions de barils. Le consensus des analystes interrogés par le Wall Street Journal prévoit une baisse hebdomadaire moyenne de 2,20 millions de barils.

popup_close
cl-sep18-h1-8

Le Mexique maintient son taux directeur stable


La Banque Centrale du Mexique a laissé son taux directeur inchangé jeudi et a réduit ses perspectives de croissance économique pour l’année, tout en promettant de maintenir une position «prudente» pour contrer les risques d’inflation. Dans sa première décision politique prise lors des élections nationales du mois dernier, le conseil d’administration de Banco of Mexico a maintenu ses coûts d’emprunt à 7,75%, une mesure anticipée par 21 des 26 économistes interrogés par Bloomberg. Dans une déclaration accompagnant la décision, les responsables politiques ont déclaré que l’économie devrait croître entre 2% et 2,50% cette année, contre 2% et 3% précédemment. Le peso s'est affaibli suite à cette annonce, tombant de -0.40% à 18.6570 par dollar américain en fin de journée.

popup_close
usdmxn-h4-6

La guerre commerciale ressentie sur le cuivre


Les prix du cuivre ont baissé pour la cinquième fois au cours des six dernières séances de jeudi, alors qu'une flambée de tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine a éclipsé les nouvelles d'une grève syndicale à la mine Escondida de BHP Billiton au Chili. Les investisseurs dans les métaux craignent que les frictions commerciales croissantes entre les deux plus grandes économies exercent une pression sur la croissance mondiale et nuisent à la demande industrielle, rendant la grève à Escondida, la plus grande mine de cuivre au monde, secondaire pour le moment. Les contrats à terme sur le cuivre pour livraison en septembre ont été vus pour la dernière fois autour de $2.700 la livre vendredi matin.

popup_close
copp-sep18-h1-2

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 08:30 GMT
  • GBP
  • PMI services (Juil)
  • 54.7
  • 55.1
  • 12:30 GMT
  • USD
  • Paie non agricole (Juil)
  • 193K
  • 213K
  • 12:30 GMT
  • USD
  • Taux de chômage (Juil)
  • 3.90%
  • 4.00%
  • 12:30 GMT
  • USD
  • Balance commerciale (Juin)
  • -46.50B
  • -43.10B
  • 14:00 GMT
  • USD
  • ISM Non-manufacturier PMI (Juil)
  • 58.6
  • 59.1

Avertissement de risque : Les CFDs sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perdre de l'argent rapidement en raison de l’effet de levier. 79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lors du trading des CFDs avec ce courtier.
Vous devez vous demander si vous comprenez le fonctionnement des CFDs et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent