La Banque du Canada maintient ses taux directeurs

Malgré le ralentissement de la croissance au Canada, les taux resteront à 0.5 %

canada

La Banque du Canada a annoncé que les taux d'intérêt resteraient inchangés en 2016, nonobstant les récentes données économiques qui font état d’une stagnation de la croissance du pays au dernier trimestre de 2015. Pour relancer la croissance, la banque centrale table sur une remontée de l’inflation, sur l’impact positif induit par une devise canadienne faible, ainsi que sur les conditions monétaires et financières expansionnistes fixées par le gouvernement ; Ce sont donc les principaux facteurs à surveiller dans les mois à venir.

Baisse surprise du taux de chômage au Royaume-Uni

D’après les dernières données communiquées par l’Office for National Statistics, et à la grande surprise des économistes qui prévoyaient au mieux une stagnation, le taux de chômage du Royaume-Uni continue de baisser. Le taux de demandeurs d’emploi est en effet tombé à 5,10 % de la population active en novembre, soit un point de moins que le mois d’octobre et ses 5,20 %. Avec un taux en baisse pour la cinquième fois consécutive, le niveau de chômage est à son niveau le plus bas depuis 2005.  Si ces chiffres peuvent laisser optimiste, le taux de croissance des salaires (primes comprises) a continué de baisser pour ralentir à 2,00 % en novembre versus 2,40 % en octobre, et déçoit par la même occasion les prédictions de 2,10 %. Les salaires hors primes quant à eux ont augmenté à 1,90 % et dépassent les attentes de 1,80 %, mais restent néanmoins inférieurs aux 2,00 % du mois précédent. Le directeur de la Banque d’Angleterre Mark Carney a déclaré que la seule manière d’obtenir une hausse des taux de la part de la Banque centrale est d’avoir une reprise de la croissance des salaires au-dessus de 3,00 % par an. Celui-ci a discouru sur ce point, et expliqué que malgré la baisse du chômage, les chiffres récents sont évocateurs de la faiblesse du marché de l’emploi. Suite à cette annonce, la paire EUR/GBP a chuté à 0,7700.

popup_close
eurgbp01212016

Les prix à la consommation repassent dans le rouge aux États-Unis

La dernière lecture de l’indice des prix à la consommation aux États-Unis a montré une baisse inquiétante de l’indice global, à savoir -0,10 % d’un mois sur l’autre. C’est un chiffre qui déçoit les attentes de 0,00 %. Cependant, en dépit de la baisse mensuelle, l’index des prix à la consommation a augmenté à 0,70 % en décembre, à son plus haut rythme pour 2015. En outre, le Bureau of Labor Statistics déclare que ces améliorations surpassent l'augmentation de 0,50 % du mois précédent, tandis que le chiffre manque les estimations de 0,80 %, ce qu’on attribue à une économie plombée par le nouveau déclin des prix de l’énergie. L'inflation de base annuelle a légèrement progressé à 2,10 % et montre la plus forte hausse depuis la mi-2012 tandis que l'inflation mensuelle de base a augmenté de 0,10 % après avoir atteint un chiffre 0,20 %, plus faible que lors de la lecture préalable. La force du dollar combinée à l’accumulation des stocks de brut maintiennent la pression sur les prix de certains produits de base. Face aux sombres perspectives concernant les prix à la consommation et dans un contexte de chute des prix du pétrole, la réserve fédérale va devoir redoubler d’efforts pour atteindre l’objectif des 2 % d’inflation.

popup_close
xauusd01212016

Les taux directeurs du Canada restent inchangés

La Banque du Canada a choisi de maintenir ses taux directeurs inchangés à 0,50 %. Les responsables de la Banque centrale ont rendu leur décision publique, dans un contexte d’appréhension générale pour l’avenir de l’économie, alors que les prix des matières premières continuent de chuter. Tandis que certains acteurs du marché prévoyaient une baisse des taux, le verdict de la Banque centrale est sans appel même si l’inflation se dirige peu à peu vers sa valeur cible de 2 %. Toutefois, malgré une inflation qui atteint son but, Montréal a revu ses prévisions de croissance à la baisse pour 2016 et 2017 à respectivement 1,50 % et 2,50 %. Le directeur de la Banque centrale Stephen Poloz a souligné l'importance de la chute des prix du pétrole, qui planent au-dessus du pays comme une épée de Damoclès. En effet le Canada est un pays hautement dépendant des matières premières. Le dollar canadien quant à lui s’affaiblit et fait d’autant plus pression sur l’inflation. Si l'idée de baisse des taux était pertinente lorsque l'économie semblait ralentir au dernier trimestre de 2015, cette mesure paraît à présent obsolète après le plan de relance du gouvernement et la hausse de l'inflation.

popup_close
usdcad01212016

Accélération de l’inflation en Afrique du Sud

L'inflation annualisée de l’Afrique du Sud a fait un bond lors la dernière lecture, et montre sa plus forte augmentation après avoir déjà grimpé jusqu’à 5,20 % en décembre, ce qui correspond aux attentes après une hausse bien au-dessus de 4,80 % le mois précédent. Sur une base mensuelle, les prix ont augmenté de 0,30 % en décembre et dépassent à la fois les prévisions à 0,20 % et la valeur de 0,10 % de novembre. Cette hausse serait imputée à une augmentation des coûts d’alimentation, de transport et de services domestiques. Néanmoins, les valeurs sont toujours inclues dans la fourchette ciblée de la Banque centrale sud-africaine, à savoir de 3,00 % -6,00 %. Au cours de leur dernière réunion du comité de politique monétaire, les décideurs de la SARB ont décidé d’augmenter le taux de pension qui est passé de 6,00 % à 6,25 %, justifiant ce choix de par la menace des pressions inflationnistes. Au total, la SARB a augmenté ses taux de 125 points de base au cours des dernières années, et d’autres mesures devraient être prises lors de la prochaine réunion du 28 Janvier prochain

popup_close
usdzar01212016

Évènements À Venir

  • Time
  • Currency
  • Event
  • Forecast
  • Previous
  • 12:45 GMT
  • EUR
  • Décision sur les taux d’intérêt
  • 0.05%
  • 0.05%
  • 12:45 GMT
  • EUR
  • Taux de facilité de dépôt
  • -0.230%
  • -0.30%
  • 13:30 GMT
  • EUR
  • Conférence de presse de la BCE
  • 13:30 GMT
  • USD
  • Indice manufacturier de Philadelphie (Janvier)
  • -5,0
  • -5,9
  • 16:030 GMT
  • USD
  • Inventaires des stocks de pétrole brut
  • 2.811M
  • 0.234M
X

Forex et CFD sont des produits à effet de levier et vous risquez de perdre l’ensemble du capital investi. Les produits à effet de levier impliquent un niveau de risque élevé et ne conviennent pas à tous les investisseurs. Vous devez considérer vos objectifs d’investissement, niveau d’expérience, ressources financières, mesurez votre appétit au risque et demander des conseils indépendants si nécessaire. Veuillez lire les avertissements aux risques avant d’effectuer une transaction.