La Banque du Japon maintient sa stratégie monétaire

Analyses quotidiennes - 21/09/2016

par Stéphane Ceaux-Dutheil

La Banque du Japon mise sur la stabilité

japans-monetary-policy


La Banque du Japon a annoncé une série de changements minimes dans le cadre de sa politique monétaire et de maintenir ses taux d’intérêt de référence en veilleuse.  Après avoir échoué dans sa mission inflationniste en 2015, les nouvelles mesures prisent par les dirigeants de la BoJ visent à atteindre des objectifs plus pragmatiques et une courbe de rendement satisfaisante, en attendant de pouvoir extirper les taux  d’emprunt à long terme de la zone négative dans laquelle ils sont conservée depuis belle lurette.

La paire EUR/JPY profite de l’annonce  de la Banque du Japon


Après beaucoup de fanfare et d’anxiété, la Banque du Japon a finalement révélé sa stratégie de politique monétaire. Les taux d’intérêt de référence demeureront à -0,10 % et le programme d’assouplissement quantitatif et qualitatif continuera sur le même rythme. Toutefois, parmi les nouvelles mesures prises on prend connaissance de sa  décision de détourner la courbe le critère central de sa nouvelle structure,  éliminant  la plage de maturité pour les achats d’obligations et l’abandon de la cible afin d’élargir la
base monétaire de 80 billions de yens par an. En outre, la Banque du Japon a déclaré  qu’il recourrait à l’achat de JGB de 10 ans pour activer le rendement qui flotte  autour de 0%. Suite aux résultats, les économistes prévoient désormais que la Banque cible non  seulement les achats de biens, mais aussi vont garder un œil sur les  rendements des  obligations, ce qui permettra une plus grande flexibilité en sur les mesures de correction disponibles. En réponse à la nouvelle, l’EUR/JPY grimpe à son plus haut point depuis  le 16 septembre, avant de faire marche arrière sur les Intradays Highs.

popup_close
eurjpydaily09212016

L’API annonce une baisse de  l’inventaire du brut aux USA


Les prix du pétrole se sont rétablit mercredi. Le Brent gagne 1,30 % et s’échange à $46,47  le baril, les données suivantes de l’American Petroleum Institute qui a montré les stocks de bruts ont chutés de 7,5 millions de barils pour la semaine se terminant le 16 septembre.  L’Energy Information Administration  devrait confirmer cette évolution dans son propre  rapport attendu plus tard dans la journée, ce qui marquera la  troisième chute  hebdomadaire des stocks terriens. Les analystes  interrogés par Reuters s’attendaient à  une accumulation de stocks de  3,4 millions  de barils.  Les commentaires du ministère du pétrole russe ajoutent à ce sentiment positif. Ce dernier  a promis son appui à tout accord en faveur d’un gel de la production signé  entre l’OPEP et  les autres producteurs majeurs. Outre l’élan supérieur du Brent, le West Texas Intermediate a également entamé une tendance à la hausse, avec des prix en direction de la résistance  située à $45,00 le baril.

popup_close
cl-nov16daily09212016

USA : mises en chantier en chute libre


À la suite du rapport positif  de la NAHB plus tôt dans la semaine, les taux témoins de la situation du logement aux États-Unis ont été accueillis avec déception après l’annonce d’une chute des mises en chantier en août. La mention remarquable a été le chiffre de -14.80  % de mises en chantier dans le Sud, soit un 543 000 sur une base annualisée.  C’était la plus forte baisse depuis octobre de l’année dernière. Toutefois,  les trois autres régions - l’Ouest, le Midwest et le nord-est - ont montré une progression de l’activité. Les dernières données ajoutent aux perspectives contradictoires pour l’industrie  de la construction dans son ensemble. Selon le rapport, le total des maisons neuves a chuté à -5.80 % soit un rythme annualisé de 1,142 millions en juillet (révisée par rapport aux 1,212 millions prévus).

popup_close
dow-dec16daily09212016

La livre sterling en baisse


La devise britannique chute à son plus bas niveau mensuel vis-à-vis du dollar dans les  premiers échanges mercredi, qui se maintient juste en dessous du niveau psychologique  clé  de 1,3000. Le catalyseur exact du déclin  n’était pas immédiatement  évident. Au contraire, une chaîne de rapports économiques positifs au Royaume-Uni mardi donnent à penser que la fabrication et la confiance  des entreprises sont en hausse.  Toutefois, certains analystes évoquent la chute de la monnaie à l’inquiétude qui pèse toujours autour des conséquences de l’application de l’article 50 selon les résultats du vote en faveur du Brexit. En outre, l’hésitation pèse sur les marchés dans l’attente de la décision finale quant aux taux du FOMC au cours de la session, ce qui a des répercussions directes sur la monnaie.

popup_close
gbpusddaily09212016

Upcoming Events

  • Time
  • Currency
  • Event
  • Forecast
  • Previous
  • 15:30 GMT
  • USD
  • stocks de pétrole brut
  • 2 250 M
  • - 0.559 M
  • 19:00 GMT
  • USD
  • FOMC décision de taux d’intérêt
  • 0.50%
  • 0.50%
  • 19:30 GMT
  • USD
  • Discours de Janet Yellen
  • 22:00 GMT
  • NZD
  • RBNZ décision de taux d’intérêt
  • 2.00%
  • 2.00%

Avertissement de risque : Les CFDs sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perdre de l'argent rapidement en raison de l’effet de levier. 79% des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lors du trading des CFDs avec ce courtier.
Vous devez vous demander si vous comprenez le fonctionnement des CFDs et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent