peel page fold
arrow
logo

Alvexo - Le partage avec la communauté

En savoir plus

La Banque Européenne sort l’artillerie lourde

Zone Euro: “Super Mario” baisse à zéro le principal taux directeur

shutterstock_254713594

Lors de sa réunion de politique monétaire de jeudi, la Banque centrale européenne a contre toute attente décidé de réduire tous les principaux taux d'intérêt, ainsi que d’étendre la taille mensuelle du programme de rachat d'obligations de la zone euro de 20 milliards d'euros supplémentaires. Résultat, pour la première fois, les taux d’intérêt passent de 0,5 % à 0,00 %. Mario Draghi a également annoncé une baisse des taux de dépôt de 10 points supplémentaires, ce qui les porte à -0,40 % dans un effort ultime pour stimuler la croissance ainsi que l'inflation vacillante qui a constamment chuté en dessous du taux cible de 2,0 % de la Banque centrale européenne.

Baisse des taux: la BCE applaudie par les bourses européennes

Malgré les annonces de la BCE d’une série de mesures qui ont pris de court et surpassé les attentes du marché, l'euro a réduit ses pertes face à ses pairs, et a terminé la session de jeudi avec des gains solides. Après l'annonce initiale de la baisse des taux d'intérêt et de l'expansion de la politique de rachat d’obligations, la monnaie unique a chuté à son niveau le plus bas de la session, à savoir 1,0820. Cependant, au cours de la conférence de presse, Mario Draghi a déclaré qu'il ne prévoyait pas de nouvelles réductions de taux directeurs, compte tenu de la position actuelle de la monnaie unique. L'euro a rapidement récupéré ses pertes, pour remonter aussi haut que 1,12 dollars, au plus haut depuis deux semaines, avec un gain de près de 1,70 % pour la journée. Lors de la conférence de presse, le président de la Banque Centrale a noté que les taux d'intérêt resteraient bas et ce pour une durée indéterminée, voire après la fin actuelle du programme d’achat d’obligations. Alors que les bourses européennes ont vivement réagi à la hausse face à cette annonce, les actions ont fortement chuté suite aux gains constants de la monnaie unique qui a décroché face au dollar. Le DAX allemand a clôturé en baisse de 2,31 %, ce qui efface les gains réalisés plus tôt dans la journée, y compris sur les marchés boursiers américains

popup_close
1-eurusd-1103

Coup de mou pour la capacité industrielle du Canada

Le taux d'utilisation de la capacité industrielle canadienne au quatrième trimestre 2015 aurait chuté brutalement. Less données ont en effet montré une capacité de fonctionnement de l’industrie de 81,10 %, alors que le déclin des secteurs de la construction, du pétrole et du gaz se poursuit. Ces chiffres médiocres font écho à un chiffre révisé de 81,60 % pour le mois de décembre, selon les données publiées par Statistique Canada hier. Le taux d'utilisation des capacités représente un ratio de la production réelle sur la production potentielle estimée, et son utilité est de mesurer l’excès ou le manque de capacité de l’industrie. Dans l'ensemble, la capacité de réserve moyenne a chuté de plus de 1,0 % en 2015 après une hausse de 1,50% un an auparavant. La paire USD/CAD s’est négociée à la hausse face au billet vert hier, et ce dernier a fortement rebondi pour effacer les gains du Canada induits dans le dollar canadien. Dans sa déclaration, la BoC a indiqué son désir d’observer l’impact des mesures fiscales présentées par les autorités canadiennes plus tard dans le mois, sans toutefois mentionner une seule fois le taux du dollar canadien qui s’est pourtant considérablement renforcé et ce depuis près de sept semaines.

popup_close
2-usdcad-1103

Chine: l’inflation augmente de 2,30 % en février

Les prix ​​à la consommation en Chine ont augmenté de 2,30 % au mois de février par rapport à la valeur de février 2015, ce qui bat les attentes de 1,80% ainsi que la hausse de 1,80 % en janvier. Les économistes attendent que le taux d'inflation global puisse continuer à rester fort, ce qui calmerait momentanément les pressions subies par la Banque populaire de Chine. L’inflation des prix alimentaires a été le principal contributeur de cette hausse surprise, ce qui fait écho à la situation similaire observée en Norvège. Rappelons que le bond de 3,10 % de l'inflation alimentaire y a été le principal moteur des prix à la consommation. Bien que les chiffres de l'IPC se soient révélés très positifs, les prix à la production ont continué à rester faibles. Pour le mois de février, l’indice PPI de la Chine a certes chuté de 4,90 %, mais il l’a fait à un rythme plus lent qu’en janvier (5,30% de diminution). La baisse de l’indice PPI marque la quatrième année consécutive de baisse des prix des marchandises chinoises. La BPoC devrait probablement se tenir à l’écart, mais continuerait de poursuivre une politique monétaire accommodante. Bien que ces données n’aient pas eu d'impact sur le yuan, demeuré fort, l'indice composite de la bourse de Shanghai a chuté de 1,20 %.

popup_close
3-usdcnh-1103

 Plein feux sur les chiffres du chômage canadien

Les statistiques mensuelles de l’emploi au Canada vont être publiées sous peu, avec les attentes que le taux de chômage canadien soit resté stable à 7,20 %, tandis que le nombre mensuel d'emplois devrait avoir augmenté de 10 200. Plus tôt cette semaine, la Banque du Canada a maintenu ses taux d'intérêt à 0,50 %, expliquant que cette décision vient par anticipation des mesures de relance budgétaire qui seront présentées par les autorités canadiennes plus tard ce mois-ci. Alors que le dollar canadien s’est renforcé suite à ces nouvelles, hier l'euro a réussi à réduire ses pertes et a effacé presque tous les gains de la veille pour afficher un taux au plus haut sur 9 jours. Les données canadiennes de l'indice des prix des logements publiés hier ont montré une nette progression, alors que l'indice des prix a progressé de 0,10 % en janvier selon Statistique Canada. Les données sont enregistrées légèrement en deçà des attentes d'un gain de 0,2 %. Sur une base annuelle, les prix des maisons collent aux attentes et augmentent de 180. D’un autre côté, le taux d'utilisation des capacités industrielles, qui mesure la capacité de réserve ou de lest de l’industrie, est tombé à 81,10 % au quatrième trimestre de 2015, en forte baisse versus les 81,60 % au troisième trimestre 2015.

popup_close
4-eurcad-1103

Évènements À Venir

  • Time
  • Currency
  • Event
  • Forecast
  • Previous
  • 07:00 GMT
  • EUR
  • Indice des prix à la consommation final (un mois sur l’autre)
  • 0.40%
  • 0.40%
  • 09:30 GMT
  • GBP
  • Prix de la construction (un mois sur l’autre)
  • -1.30%
  • 1.50%
  • 13:30 GMT
  • USD
  • Personal Spending (MoM)
  • 0.20%
  • -0.20%
  • 13:30 GMT
  • CAD
  • Évolution du marché de l’emploi
  • 10.2 K
  • -5.7 K
  • 13:30 GMT
  • CAD
  • Taux de chômage
  • 7.20%
  • 7.20%