La BCE étend son programme de stimulation

L'euro chute à 3 mois contre le dollar

euro-fall


La Banque Centrale Européenne a prolongé son programme d'achat d'obligations de neuf mois et a maintenu l'option de renouveler ses achats si nécessaire, faisant passer l'euro à son plus bas niveau depuis le 26 juillet par rapport au dollar américain. Les investisseurs ont été déçus de l'approche prudente de la BCE, qui contrastait avec les efforts de la Réserve fédérale américaine pour normaliser la politique monétaire.

Les Euro Bulls démantelés par une décision


La BCE a lancé un programme d'achat d'obligations d'un montant de 60 milliards d'euros par mois afin de relancer la croissance et l'inflation parmi les États membres de la zone euro. La Banque Centrale a annoncé jeudi qu'elle va maintenant prolonger la relance à un rythme de 30 milliards d'euros d'achats mensuels de janvier au moins jusqu'en septembre 2018, mais a tenté de fournir un coussin en décidant de continuer à réinvestir le produit des titres arrivant à échéance. Les marchés monétaires poussent maintenant la probabilité d'une hausse de 15 points de base des taux d'intérêt de la BCE plus loin dans le deuxième trimestre de 2019. Cette décision contrastait fortement avec les spéculateurs anticipant que la banque centrale surprendrait une décision belliciste. La paire EUR/USD a depuis surclassé un rallye de deux jours suite à l'annonce pour se situer autour de la barre des 1.1640, en baisse de près de -1.30% pour la semaine.

popup_close
eurusddaily10272017

La demande de logements aux États-Unis continue de dépasser l'offre


Les ventes en baisse dans le sud-est des États-Unis en raison de l'ouragan Irma et un nombre limité d'inscriptions ailleurs ont vu un nombre inférieur de personnes qui ont signé des contrats pour acheter des maisons en septembre, selon des données publiées par la National Association of Realtors. L'indice des ventes de maisons en attente de l'organisme de commerce, qui est basé sur les contrats signés au mois précédent, est resté inchangé à 106,0 tandis que la lecture d'août a été révisée à la baisse. Les économistes interrogés par Reuters s'attendaient à ce que les ventes de logements en attente augmentent de 0,20% en septembre. Les contrats en suspens sont souvent considérés comme des indicateurs avancés de l'état du marché du logement. Les ventes de maisons aux États-Unis ont fléchi cette année en raison d'un resserrement des stocks, tandis que les constructeurs ont cité les pénuries de terres et de main-d'œuvre comme des obstacles à la construction. Les contrats à terme du S&P 500 ont clôturé en hausse jeudi après une embellie des bénéfices des sociétés, meilleure que prévu, avant de se stabiliser vendredi.

popup_close
sp-dec17daily10272017

Les bénéfices industriels de la Chine grimpent le plus en près de 6 ans


Les craintes de pénurie d'approvisionnement en hiver ont fait grimper les prix des produits finis comme l'acier et le cuivre, ce qui s'est traduit par une forte hausse des profits en septembre dans les entreprises industrielles chinoises. Les chiffres dévoilés par le Bureau national des statistiques ont montré que les bénéfices ont bondi de 27,70% en septembre par rapport à l'année précédente à 662,18 milliards de yuans (99,46 milliards de dollars) par rapport au gain de 24% enregistré en août. En plus de marquer le rythme de croissance le plus rapide depuis décembre 2011, les bénéfices ont augmenté de 31,50%. Au cours des neuf premiers mois de l'année, les entreprises ont déclaré des bénéfices de 5,58 milliards de CNY, soit un bond de 22,80% par rapport à la même période de l'année précédente. La croissance soutenue des bénéfices devrait donner plus de marge de manœuvre aux décideurs chinois pour restructurer les entreprises publiques inefficaces, qui dominent l'establishment industriel du pays et représentent une part importante de la dette des entreprises. Pendant ce temps, la paire AUD/NZD est en baisse vendredi dans le commerce asiatique à environ 1.1160.

popup_close
audnzddaily10272017

Brent Crude Eyes 60 $ par baril


Les prix du pétrole ont légèrement progressé vendredi, en raison des attentes d'un marché plus serré suite aux commentaires du prince héritier saoudien soutenant l'extension des baisses de production induites par l'OPEP. Le prince Mohammad Bin Salman a déclaré jeudi à Reuters que son pays soutiendrait l'augmentation de la marge de production dans le but de stabiliser davantage les conditions existantes de l'offre et de la demande. L'Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole et quelques autres grands exportateurs, dont la Russie, ont accepté de réduire leur production d'environ 1,80 million de barils par jour jusqu'en mars 2018 pour drainer une surabondance globale de l'offre. L'OPEP doit se réunir le 30 novembre à Vienne pour discuter de l'extension de la transaction après la date limite actuelle. Les contrats à terme Brent pour livraison en décembre sont revenus à 59,40 dollars le baril par rapport aux sommets précédents, à la mi-2015.

popup_close
brnt-dec17daily10272017

Évènements À Venir

  • {{date | date:'HH:mm'}}
X

Forex et CFD sont des produits à effet de levier et vous risquez de perdre l’ensemble du capital investi. Les produits à effet de levier impliquent un niveau de risque élevé et ne conviennent pas à tous les investisseurs. Vous devez considérer vos objectifs d’investissement, niveau d’expérience, ressources financières, mesurez votre appétit au risque et demander des conseils indépendants si nécessaire. Veuillez lire les avertissements aux risques avant d’effectuer une transaction.