1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

La BCE très accommodante

Analyses quotidiennes - 08/03/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Les banques dérapent

mario-draghi-bce-2


Mario Draghi, Président de la BCE, a exposé lors de sa conférence de presse d’hier des mesures très accommodantes en raison de la révision une fois encore à la baisse de la croissance en zone euro (1.1%). En effet, il a annoncé le lancement d’un nouveau TLTRO (liquidités pour les banques sous conditions) à partir de septembre, jusqu’en mars 2021 et le report de la hausse des taux d’intérêt au moins jusqu’à la fin de l’année (jusqu’à l’été auparavant). Les valeurs du secteur bancaire ont encore souffert de ce report de hausse de taux, avec des baisses allant de -3 à -4%. La parité Eurodollar quant à elle a logiquement souffert de ces mesures et se rapproche dangereusement d’une zone de support très importante, autour de 1.12.

Aex (AEX-MAR19) : reprise un peu trop rapide


L’AEX est l’indice de la bourse d’Amsterdam. Il est composé de 25 valeurs de haut niveau dont : Altice, Heineken, ABN Amro, Unilever, Arcelor Mittal… C’est un indice très peu médiatisé mais dont l’évolution reste assez similaire aux indices européens et américains. Les valeurs internationales qui le composent sont soumises aux décisions des banques centrales, et bien entendu à l’évolution de la croissance mondiale, mais aussi à la situation chinoise. La chute de l’indice a commencé un peu avant celle des marchés américains d’octobre dernier. La vélocité de la reprise depuis fin 2018 ressemble un peu plus à celle des marchés US. Techniquement, il y a peu de chance que l’indice monte immédiatement au-dessus de 550 points. Une phase de correction à minima sur 520 points me semble possible. On pourra vendre l’indice entre 535 et 540 points, avec un stop à 551 points, pour viser 520 points.

popup_close
aex-mar19daily

Société Générale (SOCIETE) : rechute logique mais jusqu’où ?


La Société Générale est une des principales banques françaises et aussi une des plus anciennes. Elle fait partie des trois piliers de l'industrie bancaire française non mutualiste, avec Le Crédit lyonnais et BNP Paribas. Le secteur bancaire reste déprimé depuis 2017 en raison de la politique de taux bas de la BCE, qui a encore confirmé hier ne pas relever les taux jusqu’à la fin de l’année, et à mon sens très probablement au-delà. Dans ces conditions, on voit mal une reprise durable du secteur et donc de la Société Générale. Techniquement, le blocage contre €28 et la rechute pourrait ramener la valeur vers €24. Il faudra voir si ce niveau permettra de construire une structure en fond ou si la valeur baissera encore en deçà (le niveau €15 est le point bas historique du titre). On restera à l’écart de la valeur pour le moment.

popup_close
agricdaily-2

Tesco (TESCO) : à surveiller


Tesco est un groupe de distribution international basé principalement au Royaume-Uni, en Irlande, en Europe de l'Est et en Asie. C'est le troisième plus gros détaillant au monde en termes de bénéfices. Il faudra clairement observer l’évolution du Brexit qui pourrait impacter positivement ou négativement le titre. Mais également l’évolution de la croissance mondiale qui aura un effet sur l’activité de la société, sans oublier de surveiller la Chine et l’efficacité ou non de ses mesures pour soutenir la consommation. Les écueils sont potentiellement nombreux pour ce titre au caractère très international. Graphiquement, Tesco est en phase de redressement depuis 2016 avec des mouvements assez saccadés. Le potentiel de hausse me semble néanmoins limité à moyen terme, à €260. Il sera donc important de bien « timer » un achat sur repli (idéalement vers €200, avec un stop de protection à €175).

popup_close
tescoweekly

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 14:30 GMT
  • USD
  • Permis de construire
  • 1.289M
  • 1.326M
  • 14:30 GMT
  • USD
  • Création d’emplois secteur non agricole (fév)
  • 180K
  • 304K
  • 14:30 GMT
  • USD
  • Taux de chômage (fév)
  • 3.9%
  • 4%
  • 14:30 GMT
  • CAD
  • Evolution de l’emploi (fév)
  • -2.5K
  • 66.8K

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir

Acceptez

Le trading de CFDs comporte un risque de perte important qui peut ne pas convenir à tous les investisseurs. Assurez-vous de bien comprendre les risques et prenez les mesures appropriées pour gérer votre exposition.

69,8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X