33 rue François 1er, 75008 Paris, France

33 rue François 1er, 75008 Paris, France

La BCE va-t-elle soutenir les marchés ?

Analyses quotidiennes - 09/09/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Prolongement ou fin de l’été indien pour les indices ?

bce-et-les-marches


La franche hausse des marchés la semaine dernière était déjà prévisible la semaine précédente, avec des structures techniques très favorables qui indiquaient avec une forte probabilité, une poursuite du redressement. L’apaisement temporaire sur tous les fronts : géopolitiques (Italie et Iran), guerre commerciale et Brexit ont légitimé cette belle semaine écoulée. Mario Draghi, Président de la  BCE, prendra la parole jeudi prochain à 14h30 : a-t-il la capacité à encore surprendre positivement les marchés ? Il faudra qu’il frappe un grand coup car une partie de son discours attendu comme « dovish » est déjà en partie intégré dans les cours des indices européens.

Cac40 (CAC-SEP19) : capable de s’affranchir de son plafond de verre ?


Le CAC40 entame une semaine décisive. En effet, après une amélioration ou tout du moins une détente sur les sujets qui fâchaient les investisseurs, il progresse franchement depuis 15 jours. Aura-t-il la capacité à déborder son sommet annuel et donc passer au-dessus de son plafond de verre qui bloque l’indice depuis fin 2017 ? Les clefs sont certainement entre les mains de la BCE jeudi, les investisseurs attendent des mesures accommodantes plus fortes avec peut-être un Quantitative Easing (certains évoquent €30 milliards d’injections de liquidité par mois). Si les mesures ne sont pas à la hauteur des attentes, un nouveau rebond contre 5600/5670 points aura lieu et pourra démoraliser les intervenants, et ce malgré les espoirs nés la semaine dernière sur le Brexit et le commerce sino-américain. Je pense qu’il serait raisonnable de prendre des profits entre 5600 et 5650 points avant jeudi 14h30.

popup_close
cac-sep19-weekly-3

Nasdaq100 (NSDQ-SEP19) : en route vers les 8000 points ?


Le Nasdaq 100, comme les deux autres indices américains le Dow-Jones et le SP500, ont fabriqué les deux dernières semaines d’août un avalement haussier sur les chandeliers japonais hebdomadaires. Cette figure puissamment haussière déjà rencontrée les deux dernières semaines de mai dernier, avait permis à l’indice de toucher un point haut 7 semaines plus tard après une hausse de plus de 5%. On ne peut bien entendu pas anticiper la même chose, mais déjà la semaine dernière, le Nasdaq 100 a progressé de 2.5%. L’inertie haussière devrait pouvoir au moins ramener l’indice vers 8000 points, et ce avec la détente sur le front commercial et le retour à la table des discussions de Etats-Unis et de la Chine en octobre prochain. La situation reste toujours fragile et le moindre tweet du Président Trump peut faire changer la situation, mais à mon sens il souhaite des marchés encore plus hauts pour des questions électorales. Dans 15 jours, la Fed pourrait modifier également la donne ou galvaniser un peu plus les marchés. A suivre…

popup_close
nsdq-sep19-weekly-2

Saint-Gobain (SGOBAIN) : une belle reprise


Saint-Gobain a publié ses résultats fin juillet, et a confirmé ses objectifs financiers pour 2019. C’est essentiellement dû à son plan de réorganisation lancé en fin 2018. Le premier semestre a également confirmé une amélioration de la rentabilité, le chiffre d’affaires ayant progressé de 4.3% sur un an. La société était inquiète sur l’évolution du Brexit prévue le 31 octobre prochain, cela reste toujours un sujet délicat avec le flou qui règne actuellement sur ce qu’il se passera fin octobre. Graphiquement, après un moins de juillet et d’août à la baisse, le titre a rebondi à proximité d’un support technique et psychologique vers €30. Je vous avais d’ailleurs conseillé fin août d’acquérir le titre au plus près de €30. La prise de profit pourrait intervenir non loin des niveaux actuels, vers €34 puis vers €35,  avec un stop de protection à €32.45.

popup_close
sgobaindaily-3

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 10:30 GMT
  • GBP
  • PMI trimestriel
  • -0.1%
  • -0.2%
  • 10:30 GMT
  • GBP
  • Production manufacturière (juil)
  • -0.1%
  • -0.2%

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir plus

Acceptez

Les CFDs sont des instruments complexes qui présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
69.8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFDs fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre
le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

69,8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X