33 rue François 1er, 75008 Paris, France

33 rue François 1er, 75008 Paris, France

La bourse américaine en pleine forme

Analyses quotidiennes - 28/09/2016

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Les marchés boursiers US dominés par des données positives

shutterstock_95904109


La bourse de Wall Street semble en pleine forme. Les Major US equity benchmarks ont grimpé mardi, suite à une foule de rapports économiques plus positifs que prévus. Le Dow Jones Industrial Average a gagné 0,70%, soit à 18,228.30. L’indice S&P 500 a progressé de 0,60%, pour terminer la cash equity session à 2,159.93. Le Nasdaq Composite a suivi avec un gain de 0,90%, pour se stabiliser en fin de séance à 5,305.71.

La tendance positive des prix persiste


L’élan récent du cours des actions, accompagné par des données témoignant du sentiment de confiance ressenti par les consommateurs américains s’est traduit par un taux de 104.1 pour septembre, soit la plus haute lecture depuis août 2007. En outre, le PMI Markit Flash  Services de septembre est passé à 51,9, contre 51 le mois dernier. Toutefois, le rythme de  hausse des prix du logement a ralenti modestement, à un rythme annualisé de 5% selon l’indice des prix Case-Shiller. Toutefois, les gains demeurent plafonnés, surtout dans le secteur financier. En effet, les investisseurs se demandent encore si les troubles que traverse la Deutsche Bank vont se transformer en un scénario de type Lehman. L’accent sera mis sur les données des biens durables, ainsi que sur la déclaration de la Présidente Janet Yellen, censée comparaître devant la House Financial Services Committee plus tard dans la journée.

popup_close
nsdq-dec16daily09282016

Des voix dissidentes refont surface au sein de la Fed


Le refus de la Réserve fédérale de rehausser leurs taux lors de leur récente réunion portant sur la politique monétaire, a été une nouvelle fois source de critiques ouvertes sous la forme d’une mise en garde adressée par un haut responsable de la Fed sur les dégâts suscités à l’économie par l’inaction continue de la banque. « Il devient de plus en plus difficile de justifier des taux d’intérêt si faibles à l’heure où l’économie américaine est en plein essor » a déclaré hier le Président de Fed de San Francisco, John Williams. « Je me porte favorable à une augmentation des taux d’intérêt », a-t-il ajouté. Notons que  Williams n’est pas un membre votant du comité executif cette année, cependant, ses observations semblent faire écho à la critique du candidat républicain aux présidentielles, Donald Trump. La Présidente Yellen a été personnellement critiquée par ce dernier au cours du débat en vue des présidentielles américaines, qui a allégué que la décision de la Fed d’affaiblir les taux d’intérêt était politique avant tout.

popup_close
usdchfdaily09282016

L’OPEP victime de la complexité géopolitique

L’OPEP victime de la complexité
géopolitique


L’OPEP et la Russie se rencontrent mercredi pour discuter de la perspective d’un gel  de la production, toutefois les perspectives ne sont pas trop positives. La plupart des  analystes estime que la rivalité de longue date entre les deux poids lourds du Moyen-Orient, l’Arabie Saoudite et l’Iran, devrait saborder tout accord potentiel. Suite à des signaux contradictoires émis de la part de divers producteurs majeurs dans les semaines précédant la Conférence Algérienne de l’Energie, le Ministre saoudien, Khalid al-Faleh est parvenu à anéantir tous les espoirs d’un accord mardi, en notant que les différences entre les membres de l’OPEP étaient encore trop conséquentes pour envisager la mise sur pied d’un accord immédiat. Les Futures sur le pétrole West Texas Intermediate s’échangeaient autour de $44,92 le baril, tandis que le Brent planait à proximité des $46,33 le baril mercredi.

popup_close
cl-nov16daily09282016

Le dollar se renforce face au yen


D’après le contenu complet de l’examen de la semaine précédente, aux côtés de la direction sur le rendement de ciblage, il semblerait que la Banque du Japon se situe en deçà des objectifs. Les derniers mouvements dans la courbe de rendement indiquent que la courbe elle-même est en configuration d’aplatissement, l’exact opposé de ce que la Banque centrale tentait d’accomplir. Néanmoins, le dollar a gagné du terrain face au yen mercredi, sûrement en raison des macro-données optimistes publiées aux Etats-Unis, ce qui a également ajouté à l’élan élevé dont profite de dollar. La paire  USD/JPY a touché un sommet intra journalier de 100.79, avant de reculer légèrement en l’absence de tout catalyseur capable de stimuler un revers de situation. Jusqu'à présent, l’USD/JPY a refusé de rompre sous la barre des  100.00, même face à l’incertitude récente de la Banque centrale.

popup_close
usdjpydaily09282016

Upcoming Events

  • Time
  • Currency
  • Event
  • Forecast
  • Previous
  • 13:30 GMT
  • USD
  • Core commandes de biens durables MoM (août)
  • -0.40%
  • 1.30%
  • 13:30 GMT
  • USD
  • Biens durables ordres MoM (août)
  • -0.40%
  • 1.30%
  • 15:00 GMT
  • USD
  • Temoignage de Janet Yellen
  • 15:30 GMT
  • USD
  • USD stocks de pétrole brut d’EIE
  • 2 995 M
  • -6 200 M
  • 15:30 GMT
  • USD
  • Intervention du Président de la BCE

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir plus

Acceptez

Les CFDs sont des instruments complexes qui présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
69.8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFDs fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre
le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

69,8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X