Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

La Bundesbank pessimiste sur l’économie

Analyses quotidiennes - 01/02/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

L’Eurodollar accuse le coup

bundesbank


Jens Weidmann, Président de la BundesBank, la banque centrale allemande, s’exprimait hier après- midi. Il a en effet estimé que la croissance allemande serait probablement nettement sous 1.5% en 2019. Il a également dit : « les mauvaises nouvelles pour l’économie pourraient se poursuivre pendant un moment ». Il a néanmoins ajouté une petite note d’optimisme : « les anticipations de rebond de la croissance en 2020 et 2021 sont réalistes ». Enfin, pour lui rien ne sert d’envisager de remonter les taux d’intérêt cette année car l’inflation pourrait être plus basse que prévu, avec la chute des cours du pétrole. Son discours a eu pour effet de faire plier la parité Eurodollar et d’effacer les gains de la veille consentis après le discours « dovish » de la Fed.

CAC40 (CAC-MAR19) : accroche les 5000 points


Le CAC40 a été crédité d’un excellent mois de janvier avec une hausse de +5.54%. Il est également revenu au contact des 5000 points qui restent une barrière un peu plus psychologique que technique. Après la déprime et l’excès de pessimiste fin 2019, le contrepied haussier a surpris énormément de gérants de fonds et d’investisseurs. Une nouvelle hausse de 5% en février serait très étonnante surtout avec l’accélération de la hausse dans les derniers jours de janvier. A ce niveau du cours, tout est positivement précis, la seule chose qui ne l’est plus, c’est le ralentissement à venir de l’économie mondiale. Les investisseurs sont parfois surprenants : on encense ce que l’on brûlait il y a encore quelques semaines, alors que la situation n’a pas franchement évoluée. La poursuite de la hausse de l’or est en cela à mon sens un signal. On peut construire une petite position de vente sur le CAC40 entre 5000 et 5100 points avec un stop  de protection à 4250 points, pour viser un retour vers 4880 points (niveau en dessous duquel la hausse du début d’année serait remise en question).

popup_close
cac-mar19-h1-27

Dollar Index (USNDX-MAR19) : la pression reste baissière


Après avoir atteint un pic vers 97.5, le dollar américain a engagé une correction baissière largement provoquée par la FED due à son attitude plus « dovish » depuis décembre dernier. Jérôme Powell a même renforcé cette position lors de la réunion  du FOMC de mercredi dernier, en ne donnant plus aucun timing de hausse des taux pour 2019, mais en se disant prêt à intervenir au cas où. Dans ces conditions, une poursuite de la baisse du dollar sur le récent point bas à 94.6 semble tout à fait réaliste. En-dessous de ce niveau, une baisse supplémentaire sur 93.45 pourrait avoir lieu. Un retour au-dessus de 96.25 ne serait pas franchement apprécié par les marchés qui commenceraient à spéculer sur une remontée des taux, assortie d’une baisse de la croissance mondiale. L’évolution du dollar index sera un vrai driver pour les marchés US à l’avenir.

popup_close
usndx-mar19daily-2

Amazon (AMAZON) : prévisions décevantes


Amazon est une entreprise de commerce électronique nord-américaine basée à Seattle. Elle est un des géants du Web, regroupés sous l'acronyme GAFAM, aux côtés de Google, Apple, Facebook et Microsoft. La prévision de chiffre d’affaires au premier trimestre 2019 est inférieure aux attentes des analystes. Amazon prévoit un chiffre d’affaires de 56 à $60 milliards, contre un consensus moyen de $60.77 milliards. La société continue de croître et d'investir massivement dans les domaines des données, de l'informatique dématérialisée (le cloud) et de l'intelligence artificielle, mais rencontre des difficultés, notamment sur certains marchés hors Etats-Unis. Hier en après bourse, le titre perdait un peu de terrain. Techniquement, la reprise depuis le début d’année devrait s’essouffler vers 1780 points. Le risque de rechute vers 1.500/$1.600 semble tenir la corde. Une stratégie de vente à découvert me semble intéressante à mettre en place (vente vers 1.720/$1.780, stop à $1.870, prise de profit à $1.550).

popup_close
amazonmonthly-2

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 09:55 GMT
  • EUR
  • PMI Manufacturier allemand (janv)
  • 49.9
  • 49.9
  • 10:30 GMT
  • GBP
  • PMI Manufacturier (janv)
  • 53.5
  • 54.2
  • 14:30 GMT
  • USD
  • Créations d’emploi secteur non agricole (janv)
  • 165K
  • 312K
  • 14:30 GMT
  • USD
  • Taux de chômage (janv)
  • 3.9%
  • 3.9%
  • 16:00 GMT
  • USD
  • Indice PMI manufacturier ISM (janv)
  • 54.2
  • 54.3

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque probable de perdre votre argent.

79% des clients particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD. En savoir plus

X