33 rue François 1er, 75008 Paris, France

33 rue François 1er, 75008 Paris, France

La Chine à surveiller en ce début de semaine

Analyses quotidiennes - 30/09/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Place aux PMI

analyse-des-marches-la-chine-a-surveiller


Depuis deux semaines, les marchés financiers américains ont calé sous leurs points hauts annuels et historiques de fin juillet. Doit-on s’inquiéter pour autant ? Oui et non ! Oui dans le sens où nombre de facteurs favorables s’étaient alignés début septembre - ce qui aurait dû favoriser la mise en place de nouveaux sommets. Non car, pour le moment, les marchés n’ont pas cassé de supports importants à même d’inciter les investisseurs à vendre davantage. Les facteurs haussiers et baissiers ont tendance actuellement à s’équilibrer. On surveillera la réaction des marchés en ce début de semaine aux PMI manufacturiers et non manufacturiers chinois qui seront publiés ce lundi matin.

EUR/USD (EURUSD) : des apparences trompeuses ?


L’EUR/USD a marqué un nouveau point bas annuel la semaine dernière, mais cela n’a pas provoqué un vrai signal de baisse en direction de 1.0840. La devise s’est même reprise en toute fin de journée vendredi pour repasser au-dessus de ses anciens points bas. L’incertitude politique autour de l’affaire Trump, mais aussi les propos de Mario Draghi (sur le bienfait du tournant plus accommodant au regard des PMI européens et allemands), sont des facteurs qui ont pesé sur l’EUR/USD mais celui-ci ne cède pas vraiment. Les cambistes gardent l’idée en tête qu’un nouveau QE aux Etats-Unis pourrait être mise en place à la moindre alerte sur une récession à venir. Ils ont tendance à se méfier d’un achat systématique de dollars ou de vente de l’EUR/USD. Comme la Banque centrale américaine n’agit plus quand l’économie se dégrade vraiment mais plutôt en prévention, les opérateurs restent sur leur garde. Il faudrait passer au-dessus de 1.1030 pour enrayer le mouvement de baisse qui peut-être s’essouffle. A suivre...

popup_close
eurusdh4-19

Pétrole (CL-NOV19) : retombe dans ses travers


Le pétrole américain (brut léger, crude Light) est en train de revenir dans une zone d’évolution plus logique au sens large entre 50.6 et $60.60, voire au sens strict entre 57.25 et $53. L’attaque de drones sur les installations pétrolières d’Aramco n’est plus qu’un mauvais souvenir. En effet, il aura fallu 10 jours seulement pour restaurer les pleines capacités du site. Même si cette attaque a mis en lumière la vulnérabilité des installations, les préoccupations des investisseurs sont redevenues plus fondamentales. En effet, il y a toujours un doute sur la demande d’autant que l’OCDE a abaissé encore ses prévisions de croissance pour 2019 et 2020. Les stocks de pétrole, ressortis en forte hausse mercredi dernier, n’ont pas rassuré les investisseurs. Je reste plutôt dans la même logique que ces dernières semaines : acheter vers 50.60/$53 et vendre vers 57.25/$60.60, en attendant le nouveau positionnement de l’OPEP en fin d’année concernant la régulation de la production pour 2020.

popup_close
cl-nov19-h1-3

Bouygues (BYGUES) : une belle reprise


Bouygues, la firme de BTP et de télécommunications, a réalisé une très belle opération financière en vendant pour €1 milliard sa participation dans Alstom, soit 13% du capital. Ce sont des investisseurs institutionnels qui ont racheté les actions. Bouygues fait une très belle opération financière avec une plus-value de €600 millions. Cette manne va être affectée au développement de ses métiers et à la réduction de sa dette. Le cours en bourse se redresse et affiche une hausse de 14.9% depuis le début de l’année. Je vous avais recommandé d’acquérir le titre entre 30 et €31 (structure en fond). On pourra légèrement renforcer entre 34 et €35 avec l’idée de viser 37/€39. C’est une valeur qui fait certainement partie d’une rotation sectorielle de la part des investisseurs. Elle soutient le CAC 40 même si la pondération de la valeur n’est que de 0.79% dans l’indice.

popup_close
byguesweekly-7

Upcoming Events

  • Time
  • Currency
  • Event
  • Forecast
  • Previous
  • 9:55 GMT
  • Evolution du nombre de chômeurs (sept)
  • 5K
  • 4K
  • 10:30 GMT
  • GBP
  • PIB (annuel) (T2)
  • 1.2%
  • 1.2%
  • 13:30 GMT
  • GBP
  • PIB (trimestriel) (T2)
  • -0.2%
  • -0.2%

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir plus

Acceptez

Les CFDs sont des instruments complexes qui présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
69.8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFDs fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre
le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

69,8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X