peel page fold
arrow
logo

Alvexo - Le partage avec la communauté

En savoir plus

La Chine réduit encore ses taux

La Banque populaire de Chine réduit le taux d’intérêt de référence et coupe ses taux de réserve obligatoire.

china260815_360

A la surprise générale, les responsables chinois ont assoupli la politique monétaire et les conditions de liquidité en prenant une approche plus accommodante avec des ajustements de la politique visant à surmonter les difficultés des marchés boursiers locaux.

La PBOC essuie encore des pertes

Face à l’hypothèse selon laquelle l'économie chinoise va continuer à connaître une accélération de la fuite des capitaux, les responsables politiques sont intervenus en prenant des mesures supplémentaires pour assouplir les conditions de financement, prenant les marchés par surprise au moment de l'une des pires périodes pour les actions chinoises. En addition à la baisse des taux et la réduction du taux de réserve obligatoire pour les banques, la Banque populaire de Chine a également à nouveau dévalué le yuan durant la nuit, l’amenant au plus bas niveau depuis 2011, fixant le taux de référence face au dollar à 6,4043. La Chine a vendu des bons du Trésor à un rythme record afin de renforcer les mesures politiques récentes, correspondant à une vente de 100 milliards de dollars d’expositions au Trésor américain au cours des deux dernières semaines seulement afin de maintenir les objectifs de FX dans le Yuan. Le Shanghai Composite a modestement rebondi au cours de la séance d'aujourd'hui, gagnant un peu plus de 1% après une chute de plus de 15% durant les deux séances précédentes.

popup_close
usdcnh08262015

Le rebond du marché touche à sa fin

Les bourses ont réagi positivement à l'échelle mondiale face aux nouvelles rapportant que les décideurs chinois ont décidé d'assouplir encore leur politique monétaire en réponse aux récentes préoccupations concernant l’aggravation des perspectives quant aux liquidités. Les principales places boursières mondiales ont réussi à se reprendre avant de perdre à nouveau les gains engrangés plus tôt alors que les investisseurs se hâtent à vendre. Les indices européens ont fermés en territoire positif avec la plupart des références qui sont revenues de leurs pertes avant que les contrats à terme fléchissent durant la séance américaine de négociation. Les actions américaines sont remontées avant de perdre tous les avantages tirés des intervention chinoises, clôturant légèrement à la baisse, avec le S&P 500 baissant de -1,35%. L'aversion au risque et la recherche de valeurs refuges telles que l'or ont perdu beaucoup de terrain alors que les spéculateurs retournent prudemment vers certains actifs risqués. Néanmoins, les emprunts en yen (carry-trade) ont vu leur rebond toucher à sa fin, indiquant potentiellement de nouvelles pertes sur les marchés financiers alors que les investisseurs continuent de déboucler les expositions.

popup_close
sp-sep1508262015

Le pétrole se reprend

La détérioration des perspectives pour les économies asiatiques et les marchés émergents a vu les prix du pétrole tendre vers leur plus bas niveau depuis la dernière crise financière de 2009. Outre le côté demande qui trouble l'équation, l'offre continue de montrer que les conditions d'offre excédentaire sont susceptibles de persister l’année prochaine car la production de l'OPEP dépasse les quotas ciblés. Le ralentissement de la production américaine n'a pas suffi à fomenter un rebond de l'indice de référence WTI cependant les chiffres hebdomadaires concernant les stocks de brut publiés hier par l'American Petroleum Institute ont montré une baisse des stocks de -7.300 millions de barils. Les marchés ont instinctivement réagit provoquant une hausse immédiate des prix du pétrole, conséquence également de l'annonce chinoise antérieure concernant la baisse des taux. Toutefois, si les chiffres à paraître ce jour en fin de séance par le ministère de l'Énergie concernant les stocks de pétrole brut montraient un renforcement inattendu, cela pourrait sonner la fin du récent rebond dans les prix avec les références clés redescendant vers des planchers récents.

popup_close
cl-oct1508262015

La paire AUD/USD dans un canal équidistant d’après l’analyse technique

Après un bref répit, le dollar australien continue à céder du terrain alors que des ajustements politiques successifs en Chine soulignent l'incertitude croissante dans la deuxième plus grande économie du monde. Avec l'un de ses plus grands partenaires commerciaux subissant un ralentissement, les responsables politiques australiens devraient intervenir plus sérieusement, allant davantage vers des politiques monétaires accommodantes afin de maintenir la croissance économique et le dollar australien concurrentiel. La paire de devises AUD/USD est actuellement dans un canal équidistant baissier présentant un biais fortement baissier. Tout nouveau rebond dans le dollar américain pourrait précipiter la chute, avec des positions idéalement initiées à la ligne de canal supérieure et ciblant la ligne inférieure du canal comme stratégie de sortie. Trader contre la tendance n’est pas conseillé car cela réduirait les chances de gain et augmenterait les risques.

popup_close
audusd08262015

Évènements À Venir

  • Heure
  • Devise
  • Événement
  • Prévu
  • Précédemment
  • 09:30 GMT
  • GBP
  • Approbations d’hypothèques BBA
  • 46.0K
  • 44.5K
  • 13:30 GMT
  • USD
  • Commandes de biens durables de base (Mensuelles)
  • 0.40%
  • 0.60%
  • 13:30 GMT
  • USD
  • Commandes de biens durables (Mensuelles)
  • -0.40%
  • 3.40%
  • 15:00 GMT
  • USD
  • Discours de Dudley, membre du FOMC
  • 15:30 GMT
  • USD
  • Stocks de pétrole brut
  • 1.022M
  • 2.620M