Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

La Chine soutient les marchés

Analyses quotidiennes - 02/04/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Des indices PMI meilleurs que prévus

chine-resultats


Les indices PMI de beaucoup de pays sont en baisse (USA, France, Allemagne, Italie…), sauf ceux de la Chine qui sont sortis au-dessus des attentes le week-end dernier. Il ne s’agit pas d’un poisson d’avril et on peut se poser la question de savoir si ce sont les mesures de soutien du gouvernement de Pékin qui commencent à porter leurs fruits. Les marchés d’actions commencent le mois d’avril et le deuxième trimestre sur les chapeaux de roues, même s’il sera quand même difficile de rééditer la performance du premier trimestre. Il y a encore quelques dossiers incertains comme le Brexit, la guerre commerciale et les perspectives des sociétés aux prochains trimestres. A suivre…

Gold (XAUUSD) : attention au $1.280


L’or a reprise son rôle de valeur refuge au dernier trimestre 2018 avec la baisse des marchés d’actions. L’or reste également soutenu par des banques centrales de plus en plus nombreuses, surtout en Asie, qui vendent leurs dollars pour acheter de l’or (dédollarisation). Celles-ci exercent depuis 4/5 ans un soutien qui permet au métal jaune de se maintenir dans une zone horizontale, entre 1.050 et $1.380. Après avoir culminé en février dernier vers $1.348, l’or est moins fringuant en raison d’un eurodollar faible et d’un appétit pour le risque revenu chez les investisseurs en actions. L’or a subi deux phases de correction depuis quelques semaines qui restent jugulées par le niveau $1.280. Si ce niveau devait céder, alors une baisse vers $1.250 serait le prochain palier. Pour retrouver une vraie dynamique haussière, il faudra maintenant repasser au-dessus de $1.320. Si les marchés continuent leur ascension les pressions baissières pourraient reprendre le dessus.

popup_close
xauusd-daily-11

Deustche Bank (DBFRA) : pourquoi pas ?


Fondée en 1870 et basée aujourd'hui à Francfort, l Deutsche Bank est la plus importante banque allemande et ses filiales sont présentes dans plus de 75 pays. Le titre a été agité ces derniers temps avec les discussions d’un rapprochement avec la Commerzbank. Le secteur bancaire souffre depuis de nombreuses années avec la politique de taux d’intérêt bas des banques centrales. L’idée de voir des groupes bancaires se rapprocher semble presque nécessaire à termes, car la politique de taux bas ne semble pas près de se terminer. En 2013, le titre a culminé à €40, il est à moins de €8 aujourd’hui. Depuis fin 2018, la valeur semble dessiner une structure en fond entre 6.8 et €7. Une petite prise de position juste au-dessus de cette zone semble envisageable, elle sera renforcée au-dessus de €8.3, pour viser un retour vers €10.

popup_close
dbfradaily

IBM (IBM) : tendance baissière depuis 2013


IBM est une multinationale américaine présente dans les domaines du matériel informatique, du logiciel et des services informatiques. Elle fait partie des 30 valeurs de l’indice Dow-Jones. Les résultats de 2018 récompensent de gros efforts faits par IBM dans un marché très concurrentiel, avec une conjoncture en ralentissement. Le bénéfice annuel est de $8.7 milliards pour un chiffre d’affaires de $79.6 milliards. Le bénéfice par action est de $13.81, pour 2019 la firme prévoit un bénéfice de $13.90, alors que les analystes tablent uniquement sur $13.79. Le titre souffre depuis 2013 puisqu’il est passé de $215 à $108 fin 2018. La reprise reste importante depuis le début de l’année mais IBM devrait avoir du mal à progresser davantage à l’approche des 150/$160. On pourra envisager d’acheter le titre sur repli idéalement vers $120, avec un stop de protection à $105, pour viser 150/$160.

popup_close
ibmweekly

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 10:00 GMT
  • GBP
  • PMI construction (mars)
  • 49.8
  • 49.5
  • 14:30 GMT
  • USD
  • Commande de biens durables (fév)
  • 0.3%
  • -0.2%

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque probable de perdre votre argent.

79% des clients particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD. En savoir plus

X