1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

La Chine tente d’endiguer la fuite des capitaux

Analyses quotidiennes - 03/01/2017

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Nouvelles exigences du PBOC 

shutterstock_362678402


Citant un économiste de la banque centrale, l'agence de presse officielle Xinhua a déclaré que les nouvelles règles chinoises sur les transferts à l'étranger de monnaies en yuans et les transactions en espèces ne sont pas des formes de contrôle des capitaux. La valeur du yuan chutant régulièrement, Pékin a annoncé une série de mesures pour endiguer les sorties de capitaux. $1,10 billion ont été supprimés des réserves de devises étrangères.

Certaines entreprises chinoises pourraient être touchées


En tentant d’endiguer la marée d'argent liquide s'échappant de ses frontières, la Banque centrale de Chine a changé les exigences de déclaration bancaire vendredi, pour couvrir toutes les transactions domestiques et à l'étranger de plus de 50 000 CNY ($7. 201). Selon l'économiste en chef du PBOC, Ma Jun, l'obligation de déclarer des transactions supérieures à 50 000 CNY sera assumée par les institutions financières. Il a précisé qu'il n'y aura pas de procédures officielles d'approbation, ni de documentation supplémentaire requise pour les particuliers ou les entreprises. Ma Jun a souligné que d'autres grandes économies ont des règles similaires. Cependant, la Chine conserve le même quota de 50 000 CNY pour l'achat annuel de devises pour chaque individu. La dernière mesure visait à mieux surveiller le financement du terrorisme et du blanchiment de capitaux et non pas les activités commerciales normales. Néanmoins, de nouvelles règles sont susceptibles d'avoir un impact sur les petites entreprises chinoises et les individus considérant que les vendeurs de yuans au plus haut volume sont des citoyens chinois moyens.

popup_close
usdcnhdaily01032016-2

Brexit : des opportunités aux pays de l'UE


Selon Europlace, les banques parisiennes cherchent à attirer jusqu'à 20 000 travailleurs du secteur financier britannique, avant le déclenchement potentiel de l'article 50. Alors qu'elle rivalise avec des villes comme Francfort, Paris fera son marché auprès d’employés basés à Londres dans une série de réunions prévues en février. Une course pour tirer bénéfice du Brexit qui se prépare. Le Premier Ministre britannique Theresa May prévoit de commencer les négociations d'ici la fin mars. Les responsables de banques ont averti que s'ils ne peuvent plus protéger leur accès au marché, ils commenceront à transférer des opérations et des emplois du Royaume-Uni vers d'autres états de l'UE. HSBC a annoncé précédemment qu'elle prévoyait de transférer jusqu'à 1 000 employés, alors que Citigroup envisageait de déménager certains de ses opérateurs de Londres à Francfort.

popup_close
cac-mar17daily01032016-2

Production pétrolière : influence positive sur les prix


Après le plus gros bénéfice annuel depuis 2009, les réductions de production du Koweït et de d'autres pays producteurs ont pour but de stabiliser le marché. Le Koweït, membre de l'OPEP, a réduit sa production de 130 000 barils par jour à environ 2,75 millions par jour, selon le Directeur Général du Koweït Oil Co, Jamal Jaafer. Pendant ce temps, les Etats-Unis ont ajouté des plateformes de forage pour une neuvième semaine consécutive, faisant monter leur nombre au plus haut depuis près d'un an. Le pétrole a augmenté pour la première fois en trois ans en 2016, alors que l'OPEP et onze pays hors membres ont décidé de réduire les stocks mondiaux avec un plan de réduction de production efficace. Les stocks de brut restent au plus haut niveau depuis plus de trois décennies aux Etats-Unis, plus gros consommateur de pétrole au monde.

popup_close
cl-feb17daily01032016

Le dollar américain engrange


Après avoir chuté vendredi, le dollar américain a inversé le cours lundi contre la plupart des principaux concurrents, et continue d'étendre ses gains en début de session ce mardi. Les investisseurs garderont un œil sur la fabrication et l'emploi pour preuves supplémentaires que la plus grande économie du monde est assez robuste pour supporter des coûts d'emprunt plus élevés. Hugh Killen, deuxième plus gros prêteur australien, Westpac Banking Corp. a déclaré : "Je pense toujours que nous avons une solide tendance sur la hausse du dollar en place, mais je me méfie d'un retournement pour les actifs plus risqués, en particulier le dollar australien". Le dollar a grimpé contre 8 des 16 principaux pays et devises concernées depuis le 30 décembre, l'énorme gain sur le dernier mois et demi pourrait subir une correction technique plus profonde dans les jours à venir. Pendant ce temps, le dollar australien augmente modestement par rapport à son homologue américain, effaçant les pertes des deux  dernières sessions consécutives.

popup_close
audusddaily01032016

Upcoming Events

  • Time
  • Currency
  • Event
  • Forecast
  • Previous
  • 08:55 GMT
  • EUR
  • Taux de chômage Allemagne (Déc)
  • 6.00%
  • 6.00%
  • 09:30 GMT
  • GBP
  • PMI manufacturier (Déc)
  • 53.3
  • 53.4
  • 14:45 GMT
  • USD
  • PMI manufacturier (Déc)
  • 54.2
  • 15:00 GMT
  • USD
  • Indice PMI manufacturier de l'ISM (Déc)
  • 53.5
  • 53.2

    Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir

    Acceptez

    Le trading de CFDs comporte un risque de perte important qui peut ne pas convenir à tous les investisseurs. Assurez-vous de bien comprendre les risques et prenez les mesures appropriées pour gérer votre exposition.

    69,8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
    Protection CFD, compte à risque limité.

    X