peel page fold
arrow
logo

Alvexo - Le partage avec la communauté

En savoir plus

L’effondrement du pétrole brut se poursuit

Les références du pétrole se négocient sous les niveaux de support clé à long terme

crude_oil_collapse_240815_360

L'effondrement dans les métaux de base et produits énergétiques se poursuit sans relâche alors que le ralentissement de l’économie globale continue de se propager à travers le monde. Le pétrole brut en particulier, a été durement touché alors que l'activité économique est paralysée face à l’augmentation des hostilités dans l’actuelle guerre des devises.

Persévérance de la chute de l’énergie

Outre des préoccupations grandissantes concernant l'état de l'économie mondiale, l'effondrement actuel des prix du pétrole témoigne de la difficulté rencontrée par les banquiers centraux qui tentent d'endiguer la situation dans les actifs financiers et de créer des conditions idéales pour l'emprunt et la croissance. Une grande partie de la morosité dans les échanges mondiaux émane de l’Asie où les importations plongent et l’activité économique s’affaiblit, contribuant à faire chuter la demande pour le pétrole. Les conditions d'approvisionnement demeurent problématiques, comme en témoigne le récent engagement iranien à augmenter sa production afin de protéger sa part de marché, ce qui contribue à augmenter le problème d’offre excédentaire qui prévaut. Le pétrole brut Brent a chuté en dessous de 45 USD le baril pour la première fois depuis 2009 et le WTI s’approche des plus bas niveaux de la dernière crise financière. L'écart entre les deux repères se creuse de nouveau avec la différence entre le Brent et le WTI allant vers un peu plus de 5 USD le point.

popup_close
brnt-oct1508242015

L’effondrement de la Chine s’accélère

De nombreux analystes avaient prévu une nouvelle forme de politique d’assouplissement de la Banque populaire de Chine au cours du week-end après que les mesures d'intervention de la semaine dernière aient échoué à garder les marchés financiers élevés. Les perspectives d'un abaissement du coefficient de réserves ont échoué à se matérialiser, conduisant à un raz de marée des actions, avec plus de 2000 actifs négociés au plus bas. Ceci est la plus forte baisse depuis la crise financière asiatique de la fin des années 90, avec le Shanghai Composite négocié maintenant en territoire négatif par rapport au début de l’année et des références régionales ayant connu leur pire journée en plus de quatre ans. Cette évolution coïncide avec une poursuite de la décélération du commerce mondial, avec des taux de fret pétroliers continuant de plonger à travers le monde, conduits par une chute des taux entre l'Asie et l'Europe bien en dessous du seuil de rentabilité. Le déclin dans les actions chinoises est susceptible de se propager à l’échelle mondiale avec notamment l’affaiblissement qui s’étend à l'Europe et d'autres classes d'actifs, tels que les matières premières et contrats à terme.

popup_close
usdhkd08242015

La reprise économique du Japon se fait attendre

La Banque du Japon a choisi de maintenir la conduite de son actuelle politique monétaire malgré l'absence de l’établissement d’objectifs d'inflation par la Banque centrale et de l'administration Abe. Les spéculations sur l’élargissement des mesures d'assouplissement monétaire ont été accueillies avec déception alors que la Banque du Japon maintient ses actuelles mesures d’assouplissement quantitatifs et qualitatifs intactes et que l'économie japonaise se rapproche de sa cinquième récession en six ans. Le pays est confronté à une multitude de problèmes, tels que de très faibles indicateurs de performance clés et la croissance zéro des salaires depuis des années qui ont infailliblement nuit aux consommateurs et que l'inflation et la faiblesse du Yen ont érodé les revenus disponibles et les dépenses. Tenant compte de la faiblesse de l’autre côté de la mer de Chine, les investisseurs sont de plus en plus préoccupés avec les banques centrales qui commencent à perdre le contrôle de leurs économies lourdement endettées, intensifiant la pression sur les décideurs politiques pour stimuler la relance et détendre encore plus les conditions financières. La paire USD/JPY continue de céder du terrain, approchant rapidement du niveau de support clé à 120.

popup_close
usdjpy08242015

La paire GBP/USD dans un canal équidistant d’après l’analyse technique

La livre sterling continue de se renforcer alors que l'amélioration des fondamentaux économiques et la prolongation du calendrier de la Réserve fédérale pour un décollage ont contribué à la récente tendance haussière. La Banque d'Angleterre étudie les possibilités d’un relèvement des taux au début de 2016 alors que l'économie croît à un rythme plus rapide que les années précédentes, sans entrave d’inflation mais risquant toutefois une potentielle déflation. Avec la publication des chiffres du PIB américains et britanniques plus tard dans la semaine, la tendance actuelle devrait perdurer jusqu'à ce que de nouvelles données soient disponibles. Le canal équidistant évoluant à la hausse dans la paire GBP/USD a un biais haussier avec des positions idéalement prises à la ligne inférieure du canal et ciblant la ligne de canal supérieure comme stratégie de sortie. Tout mouvement en dessous de la ligne inférieure du canal pourrait être révélatrice d'une cassure à la baisse suivie d'un renouveau de l’élan à la baisse.

popup_close
gbpusd08242015

Évènements À Venir

  • Heure
  • Devise
  • Evènement
  • Prévu
  • Précédemment
  • 20:55 GMT
  • USD
  • Discours du membre du FOMC Lockhart