33 rue François 1er, 75008 Paris, France

33 rue François 1er, 75008 Paris, France

La consommation australienne propice au PIB

Analyses quotidiennes - 01/06/2016

par Stéphane Ceaux-Dutheil

La forte hausse de la consommation australienne profite au PIB

shutterstock_353542553


Soutenue par la croissance des dépenses de consommation privée, l’augmentation des exports et le secteur immobilier, le PIB trimestriel de l’Australie a grimpé jusqu’à 1,10% au 1er trimestre 2016, soit bien au-delà de la croissance de 0,60% observée au 4ème trimestre 2015. Sur une base annuelle, le PIB est en hausse de 0,10 %.

Le Japon face au recul des dépenses des ménages


Les dépenses des ménages du Japon ont diminué pour le deuxième mois consécutif en avril, pour reculer de -0,40%. Ce déclin reste cependant modéré versus la chute de -5,30% en mars, d’après les données publiées par le Ministère des Affaires Intérieures et des Communications mardi. Ces résultats ont néanmoins surpris les économistes, qui attendaient une baisse plus marquée de -1,30%. Les chiffres médiocres de la consommation sont susceptibles de peser dans la balance en ce qui concerne la décision très contestée de retarder la hausse de la TVA (qui doit passer de 8% à 10%) jusqu’en octobre 2019. Les dépenses de consommation des ménages, qui représentent plus de 60% de la production économique du Japon, laissent croire que l’économie du pays du soleil levant n’est pas encore tirée d’affaire.

popup_close
1-usdjpy-0106

Zone euro : inflation annuelle à -0,10%


L'Indice des prix à la consommation a chuté jusqu’à -0,10% au mois de mai au sein de la zone euro, à en croire les données publiées par Eurostat mardi. Cette baisse de l’inflation est cohérente avec les attentes des analystes, et signe un deuxième mois consécutif de baisse après le recul à -0,20% en avril. Les prix de l'énergie ont de leur côté diminué de -8,10% par an en mai, en légère hausse versus le mois d’avril à -8,70%. Notons que les données de l'inflation du mois de mai ne sont que des estimations préliminaires, qui seront confirmées ou infirmées le 16 juin prochain. L'euro n'a pas réagi face à ces nouvelles, publiées juste en amont de la réunion de politique monétaire de la BCE jeudi.

popup_close
2-eurusd-0106

L’économie canadienne poursuit sa croissance


Le PIB du Canada au 1er trimestre de l’année a augmenté à un rythme de 2,40%. C’est moins que le chiffre de 2,80% publié dans un rapport de Statistique Canada. Cependant, la croissance du 1er trimestre s’est avérée plus forte que la baisse de la croissance trimestrielle du PIB du 4ème trimestre 2016, révisée à 0,50%. D’une année sur l’autre, le PIB du Canada a augmenté à un rythme de 1,10%, soit légèrement en-dessous de la croissance de 1,40% observée précédemment. Même si elle n’est pas cohérente avec les estimations, la croissance globale du pays continue de rester forte, soutenue par les exportations de biens et services, qui ont atteint 6,90%.

popup_close
3-usdcad-0106

USA : secteur manufacturier en déclin


Les données de l’indice manufacturier ISM seront les plus attendues en ce début de mois. Selon les attentes des économistes, l’affaiblissement de la consommation devrait avoir un impact sur l’activité manufacturière américaine en mai et entraîner un déclin de l’indice ISM à 50,5 versus 50,8 en avril. L'ISM a augmenté jusqu’à 51,8 en mars, ce qui a marqué un retour dans des territoires expansionnistes, après avoir stagné en-dessous des 50 pendant 5 mois. La tendance à la baisse de l’activité manufacturière au cours des derniers mois donne marque un retour à l'expansion, après avoir séjourné en-dessous du niveau d'index pendant près de cinq mois, ce qui n’exclut pas une nouvelle baisse surprise.

popup_close
4-sp-jun16-0106

Upcoming Events

  • Time
  • Currency
  • Event
  • Forecast
  • Previous
  • 07:15 GMT
  • CHF
  • Vente au détail a/a
  • -0.80%
  • -1.30%
  • 08:00 GMT
  • EUR
  • Indice PMI manufacturier final
  • 51.5
  • 51.5
  • 08:30 GMT
  • GBP
  • Indice PMI manufacturier
  • 49.6
  • 49.2
  • 13:30 GMT
  • USD
  • Indice PMI manufacturier ISM
  • 50.5
  • 50.8

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir plus

Acceptez

Les CFDs sont des instruments complexes qui présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
69.8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFDs fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre
le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

69,8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X