peel page fold
arrow
logo

Alvexo - Le partage avec la communauté

En savoir plus

La croissance affichée par les USA influence les marchés

La croissance aux États-Unis : surprise du PIB au quatrième trimestre

usd-3

Contre toute attente, le PIB américain progresse modestement tout en faisant de l’ombre aux devises mondiales.

 L’inflation allemande entraîne l’euro dans son sillage

Les données publiées vendredi dernier ont montré que pour le quatrième trimestre 2015, le PIB américain aurait augmenté de 1,0 %, versus des prévisions qui mentionnaient 0,70 %. L'inflation aurait également été plus élevée, ainsi que le revenu des particuliers et les dépenses de ménages qui afficheraient également une légère reprise. Si le taux d'inflation annuel des États-Unis était à 1,30 % sur la même période, soit bien en dessous du seuil cible de la Fed de 2,0 %, le dollar américain a tout de même enregistré des gains solides lors de la clôture vendredi.

popup_close
1-eurgbp-2902

 Coup de fouet pour le PIB américain au 4ème trimestre

Les données flash de l’économie allemande ont montré une croissance de l’inflation à 0,40 % pour le mois de février, en deçà des prévisions de 0,50 %, ainsi que de la baisse à -0,80 % le mois précédent. D’une année sur l’autre, l'inflation en Allemagne est restée désespérément atone à 0,0 %. Les données simultanées sur l'inflation française ont de leur côté montré une augmentation de 0,20 %, en dessous des estimations de 0,40 %, tandis que d’une année sur l’autre, l’indice des prix à la consommation français a diminué -0,20 %. L'euro est resté relativement stable face à ces annonces malgré son augmentation en début de séance vendredi, avec des pertes en particulier face à la livre sterling. Après la récente croissance du PIB américain, l'EUR/USD a chuté en dessous du seuil de 1,10 dollars pour ensuite se placer à 1,095 dollars. Enfin l’euro s’est affaibli contre la livre sterling et ce pour la deuxième journée consécutive.

popup_close
2-usdjpy-2902

 Le pétrole en baisse après une session volatile

Les données publiées vendredi aux Etats-Unis ont montré que l’économie est en expansion, et à un rythme plus rapide que prévu de 1,0 %, en hausse par rapport aux estimations préliminaires de 0,70 %. Le commerce de détail, les mines, les services publics et la construction ont été parmi les plus grands contributeurs à cette expansion du PIB, avec les dernières données qui suggèrent un déficit commercial plus faible, probablement attribuable à la baisse des importations. D'autres données publiées par le Département du commerce ont inclus les dépenses de consommation des ménages, qui ont augmenté de 2,0 %. Après les données du PIB, l’indice PCE global s’est placé à 1,30 %, tandis que le PCE de base atteint 1,70 %, chiffre record sur 4 ans, qui confirme aussi la tendance de l'IPC précédent. La paire USD/JPY a grimpé face à ces nouvelles, pour envoyer le billet vert se au-dessus de 113,00. Lors de la clôture de vendredi, l’USD/JPY a progressé de 0,86 %, avec une deuxième journée consécutive de gains.

popup_close
3-cl-apr16-2902

 La calme avant la tempête en ce lundi 29 février

L’indice WTI du pétrole brut à terme a reculé de -0,61 % vendredi, après que les prix aient atteint un pic mensuel à 34,66 dollars, pour ensuite se fixer à 32,85 dollars lors de la clôture. Les prix du pétrole sont restés très volatils au cours des dernières semaines, en réaction à une incertitude du côté des membres de l'OPEP qui continuent de maintenir leur consensus pour réduire leur production et stabiliser leurs prix. Plus tôt en février, les prix sont tombés à leur plus bas pluriannuel, à 26,5 dollars, mais ont compensé leurs pertes grâce à l'Arabie saoudite et à la Russie qui ont finalement convenu de geler leur production. Alors qu’il affiche une croissance solide, l’indice WTI a complètement ignoré l'accumulation hebdomadaire des stocks. Les gains de la reprise de vendredi ont été le fruit des perturbations de pipelines en Irak et au Nigeria, qui ont empêché près de 800 000 barils de brut d'atteindre les marchés. Le S&P500, qui a suivi de très près les fluctuations des prix de l’or noir, a également augmenté à 1965 avant de redescendre à 1945 lors de la clôture vendredi.

popup_close
4-audusd-2902

Évènements À Venir

  • Time
  • Currency
  • Event
  • Forecast
  • Previous
  • 15:00 GMT
  • USD
  • Ventes de maisons (un mois sur l’autre) (janvier)
  • 0.50%
  • 0.10%
  • 01:00 GMT
  • CNY
  • Indice PMI manufacturier (février)
  • 49.3
  • -49.4
  • 01:45 GMT
  • USD
  • Personal Spending (MoM)
  • 0.20%
  • -0.20%
  • 01:45 GMT
  • CNY
  • Indice PMI manufacturier Caixin (février)
  • 48.3
  • 48.4
  • 13:30 GMT
  • AUD
  • Décision sur les taux d’intérêt (mars)
  • 2.0%
  • 2.0%