La croissance européenne mitigée

Les politiques monétaires ont eu un effet parfois très positif mais parfois négatif sur les différentes économies de la zone euro.

euro-crisis

Bien que certains pays de la zone euro enregistrent une reprise positive dans l'élan économique, cela vient au détriment des autres économies régionales comme en témoignent les derniers chiffres des PIB. La croissance de la France a surpris les attentes, alors que l'économie allemande souffre d'un manque de demande à l'exportation.

Ralentissement de la croissance du PIB allemand

Les chiffres du produit intérieur brut sortis d'Allemagne ce matin montrent que le noyau de l’économie de la zone euro est confronté à des vents contraires substantiels après la révélation de l'expansion du PIB trimestriel ayant ralenti de 0,70 % à 0,30 %, plus forte que la baisse attendue à 0,50 %. Le PIB annualisé était également décevant, annoncé à 1,10 % par rapport aux attentes de 1,20 % de croissance. La lueur d'espoir parmi les chiffres annoncés fut l'inflation, avec les graphiques du CPI remontant vers son niveau de base après être descendu en négatif le mois précédent. Bien que sur le rebond, le DAX continue sur sa tendance baissière, les dernières données suscitent des préoccupations dans les perspectives à venir. Le PIB de la zone euro devrait sortir plus tard et devrait croître légèrement plus que dans la période précédente, soulignant que la croissance provient d'une reprise dans d'autres économies régionales comme la France.

popup_close
dax-jun1505132015

La Chine met les investissements en pause

Même après que les taux d'intérêt bénéficient de plusieurs coupes successives et divers ajustements du ratio des réserves, l'économie chinoise continuent de se contracter. La croissance des investissements en actifs fixes a ralenti son rythme d’expansion annuel à 12,00 % au cours de l'année par rapport à 13,50 % au préalable. La production industrielle a augmenté sur une base annualisée, arrivant à 5,90 % contre 5,60 % enregistré au préalable, bien que les estimations de croissance étaient légèrement au-dessus à 6,00 %. L'évolution de la consommation intérieure a également rencontré des vents contraires, comme en témoignent les derniers chiffres des ventes au détail qui ont reculé à 10,00 % contre 10,20 % au préalable. Néanmoins, l'intérêt pour les actions chinoises continue de croître avec le chiffre d'affaires chinois CSI-300 des contrats à terme dépassant maintenant le niveau de liquidité des contrats à terme S&P 500, mettant l'accent sur l'importance croissante des chinois sur les marchés à terme mondiaux.

popup_close
usdcnh05132015

Les stocks de pétrole en mouvement

Certains producteurs ont vidé leurs stocks à une cadence étonnante en réponse aux gains récents sur les prix du pétrole. Avec le West Texas Intermediate et le Brent de Pétrole brute retombant à des niveaux plus convenables, les producteurs font la course au déstockage, tout en profitant de la montée en puissance des niveaux de production. Les chiffres de l'American Petroleum Institute d’hier ont montré que les stocks ont subi un prélèvement de 2 millions de barils, la deuxième semaine de suite. Les données de l’Energy Information Administration, arrivant plus tard dans la séance d'aujourd'hui devraient confirmer le renversement de la tendance du stockage, bien qu'il existe des inquiétudes chez les analystes que les prix du pétrole brut affichent une nouvelle surprise dans le dernier rebond, évoquant la possibilité d'une correction substantielle.

popup_close
cl-jul1505132015

Un canal se forme sur le GBP/USD

La Livre Sterling continue à bénéficier largement de l'élan de l'élection, s'élevant contre les autres paires, portée par la poursuite attendue des mesures d'austérité et le coup de bâton au budget national et aux perspectives économiques. Bien que Mark Carney ait laissé la politique monétaire inchangée en raison de la détérioration des conditions de l’inflation, la livre sterling continue sa tendance à la hausse. Le modèle de canal mis en place dans la paire GBP/USD est bien haussier depuis quelques sessions. La tactique idéale serait de prendre des positions sur la ligne inférieure du canal avec la ligne de canal supérieur comme cible. Tout déplacement à l'extérieur des lignes de canal doit être traité par petit groupes de trades, avec des discours aujourd’hui sur la politique pouvant être catalyseur de mouvements.

popup_close
gbpusd05132015

Évènements À Venir

  • Temps
  • Monnaie
  • Événement
  • Prévision
  • Précédent
  • 09:30 GMT
  • GBP
  • Taux de chômage
  • 5.50 %
  • 5.60 %
  • 09:30 GMT
  • GBP
  • Changement de prestataire
  • -20.0K
  • -20.7K
  • 10:00 GMT
  • EUR
  • PIB (t/t)
  • 0.50 %
  • 0.30 %
  • 10:00 GMT
  • EUR
  • PIB (YoY)
  • 1.10 %
  • 0.90 %
  • 10:30 GMT
  • GBP
  • Discours de la Banque d'Angleterre du Gouverneur Carney
  • 10:30 GMT
  • GBP
  • Rapport Inflation
  • 13:30 GMT
  • USD
  • Ventes de détail (MoM)
  • 0.50%
  • 0.40%
  • 15:30 GMT
  • USD
  • Stocks de pétrole brut
  • 0.386M
  • -3.882M
X

Forex et CFD sont des produits à effet de levier et vous risquez de perdre l’ensemble du capital investi. Les produits à effet de levier impliquent un niveau de risque élevé et ne conviennent pas à tous les investisseurs. Vous devez considérer vos objectifs d’investissement, niveau d’expérience, ressources financières, mesurez votre appétit au risque et demander des conseils indépendants si nécessaire. Veuillez lire les avertissements aux risques avant d’effectuer une transaction.