La croissance japonaise se redresse

L’ambiance de relâchement des politiques monétaires se répercute sur l’économie japonaise

japan-ngoya-financial-district

Les chiffres préliminaires publiés par le Japon durant la nuit ont montré que l'économie japonaise a progressé à un rythme plus rapide que prévu auparavant, soulignant les avantages marginaux d’une inflation plus faible et une meilleure compétitivité du Yen.

Le PIB japonais étonnamment à la hausse

La Banque du Japon a communiqué à plusieurs reprises aux marchés financiers ses prévisions inflationnistes, en dénonçant la baisse des cours de l'énergie comme principal facteur d’obstacle pour la Banque centrale d'atteindre son objectif d'inflation ambitieux. Néanmoins, la faiblesse du yen se fait ressentir sur l'économie comme en témoignent les chiffres préliminaires du PIB publiés pendant la nuit. Le PIB a enregistré au premier trimestre une hausse de 0,60% contre 0,40% attendus, après avoir atteint une croissance de 0,30% durant la période précédente. La croissance économique annuelle a fait la surprise à 2,40% contre les 1,50% attendus. Cette hausse soudaine de l'activité économique met en évidence les avantages de la stimulation monétaire, avec le Nikkei 225 complétant ces données avec une hausse importante sur 1 mois. La paire USD/JPY continue de tirer profit des bonnes nouvelles, brisant au-dessus de 121 après s’être consolidée au sein d’une marge étroite pendant plusieurs semaines.

popup_close
usdjpy05202015

Les mises en chantier américaines grimpent en flèche

Les données de l'immobilier mixte dominent habituellement l’actualité ces derniers mois avec les éléments météorologiques qui ont suscité des mesures dans le domaine du logement aux Etats-Unis. Les permis de construire d'hier et le nombre de mises en chantier ont augmenté considérablement étant la hausse de 20% en un mois du nombre de terrains constructibles, passant de 944 000 à 1 135 000. L’anormalité de ces chiffres repose sur le fait que le nord-est américain a vu le nombre de maisons familiales quasiment doubler sur une base mensuelle. Ces derniers temps ont témoignés d’une forte hausse, opérant un retour au niveau de 2008, juste avant la dernière crise financière. Doublé d’une lecture optimiste des permis de construire aux États-Unis, qui ont augmenté de plus de 10%, le rebond du dollar américain a continué à son élan face aux principales devises.

popup_close
usdchf05202015

La déflation touche le Royaume-Uni

Dans une période retentissante en évènements, l’IPC enregistré hier au Royaume Uni a chuté en zone négative pour la première fois depuis 1960. Bien que les dirigeants de la Banque Centrale Européenne se réjouissent du fait que l’union monétaire ne soit pas touchée par la menace déflationniste, les responsables politiques britanniques ressentent que l'inflation devrait augmenter vers la fin de l'année, officiant un retour vers l’objectif de long terme de 2%. La baisse des prix à la consommation est principalement liée à la baisse des cours de l'énergie et des produits alimentaires, atténuant le coût de la vie des citoyens du Royaume Uni. Cependant, cela risque de retarder tout changement potentiel de la politique monétaire jusqu'à ce que l’inflation reprenne, repoussant toute hausse potentielle des taux d'intérêt jusqu'en 2016. Après avoir chuté suite aux données du logement américain d'hier, la paire GBP/USD s’est modérément équilibrée, atteignant environ la moitié de la croissance de la période électorale.

popup_close
gbpusd05202015

L’analyse technique de la paire AUD/USD démontre une figure de continuation régulière

Avec les décideurs australiens prévoyant de nouvelles baisses de taux et le gouvernement mettant en application un budget d'austérité, la paire de devises AUD/USD semble prête à reprendre la tendance baissière à plus long terme qui prévalait, après un bref répit. La pression croissante sur la paire est à l’origine de l’amélioration des résultats économiques américains continuant à soutenir le rebond du dollar. La tendance baissière équidistante au sein du canal de tendance de la paire AUD/USD durant une semaine a un biais baissier prédominant. La stratégie idéale pour profiter de cette analyse technique est de suivre la tendance baissière en ouvrant des positions courtes sur la ligne du canal supérieur et de les fermer sur la ligne inférieure. Tout mouvement au-dessus de la ligne de canal supérieure pourrait être le signe d'un retournement et d’une évasion potentielle à la hausse, accompagné par une augmentation des volumes et de la vitesse des changes.

popup_close
audusd05202015

Évènements À Venir

  • Time
  • Currency
  • Event
  • Forecast
  • Previous
  • 09:30 GMT
  • GBP
  • Banque d’Angleterre - Minutes (Compte-rendu de la reunion du MPC
  • 13:30 GMT
  • CAD
  • Stocks des ventes en gros (Mensuel)
  • 0.90%
  • -0.40%
  • 19:00 GMT
  • USD
  • Minutes de la Fed (compte-rendu de la réunion du FOMC)
X

Forex et CFD sont des produits à effet de levier et vous risquez de perdre l’ensemble du capital investi. Les produits à effet de levier impliquent un niveau de risque élevé et ne conviennent pas à tous les investisseurs. Vous devez considérer vos objectifs d’investissement, niveau d’expérience, ressources financières, mesurez votre appétit au risque et demander des conseils indépendants si nécessaire. Veuillez lire les avertissements aux risques avant d’effectuer une transaction.