Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

La FED déçoit les marchés

Analyses quotidiennes - 20/12/2018

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Jérôme Powell infléchit son timing de hausse des taux

taux-interet-fed


Hier soir, les marchés financiers ont plutôt mal réagi au discours de Jérôme Powell de la FED. Les taux sont bien remontés comme prévu en décembre, passant de 2.25% à 2.50%. Powell a néanmoins modifié sa ligne de conduite sur les prochaines hausses de taux. En effet, trois hausses étaient prévues en 2019, il n’y en aura probablement que deux. Les analystes et les opérateurs de marchés ont été déçus certainement par le fait qu’il a acté une baisse de la croissance mondiale à venir et peut-être aussi sur un assouplissement à venir insuffisant pour absorber la baisse de la croissance. L’autre mauvaise nouvelle, c’est que très probablement fin décembre, les niveaux sensibles que j’évoque régulièrement sur les indices US seront cassés, ouvrant la porte à une baisse supplémentaire courant 2019.

CAC40 (CAC-DEC18) : oublié par le Père Noël cette année ?


Le CAC40 a décidément du mal a terminé l’année sous de meilleurs auspices. Après la baisse de la croissance de la zone euro et du reste du monde, la guerre commerciale, le Brexit, voilà la FED qui déçoit les marchés. Dans ces conditions, difficile d’être optimiste et de croire au Père Noël. Il faut très certainement rabaisser les prétentions haussière du CAC40 en la faveur d’une bonne nouvelle ici ou là. J’avais déjà révisé à la baisse cette prétention haussière de 5230 à 5000/5120 points, on peut encore réviser l’idée de reprise maintenant à 4900/5000 maximum. Il est clair qu’à ce rythme l’indice aura du mal à échapper en 2019 à un retour vers 4550 points. Attention néanmoins cette baisse ne se fera pas en ligne droite car le pessimisme ambiant est redevenu un peu trop fort. Techniquement, si vendredi soir à la clôture l’indice clôture sous 4730 points, la trêve des confiseurs sera peu propice aux initiatives haussières.

popup_close
cac-dec18-h1-15

Gold  (CL-FB19) : vers un vrai réveil ?


L’or voit de plus en plus apparaitre un climat propice pour un vrai réveil et une reprise durable. La chute vertigineuse des prix du pétrole atteste d’un fort risque de contraction de la croissance mondiale, confirmée en zone euro par Mario Draghi, mais aussi récemment par le Japon et la Suisse. Les turbulences sur les marchés financiers et le retour sur des niveaux élevés du VIX (indice de la peur) créent des conditions pour voir l’or reprendre un peu d’altitude, après un été franchement baissier.  Techniquement, la zone 1.180/$1.200 a parfaitement joué le rôle de point d’appui pour monter vers 1.225/$1250. Le débordement sur quelques semaines de $1.250 permettrait de ré-envisager les $1.300, voire le haut de la zone de résistance de ces deux dernières années, vers 1.360/$1.380. Pour ne pas prendre le momentum de reprise acquis ces dernières semaines, il devra conserver la zone 1.225/$1.230.

popup_close
xauusd-daily-4

LVMH (LVMH) : la purge n’est probablement pas terminée


Le secteur du luxe dans son ensemble a été porté ces dernières années par une croissance mondiale forte et par la Chine. Le ralentissement prévu de la croissance mondiale dans les prochains mois, et les difficultés de la Chine depuis des mois sur fond de guerre commerciale, a vu le secteur du luxe chuter de son piédestal. LVMH, le chef de file mondial de l’industrie du luxe, devrait souffrir de cette situation. Après avoir plafonné quelques mois cet été vers €310, le titre a commencé à baisser déjà significativement (-20% depuis le point haut). Techniquement, les choses ne devraient pas s’arranger rapidement. En effet, la rupture de €265 ouvre un potentiel de baisse compris entre 205 et €230. On profitera donc de toutes reprises vers 270/€280, pour vendre le titre et travailler l’hypothèse de baisse vers 205/€230 (Stop de protection placé à €301).

popup_close
lvmhmonthly

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 07:30 GMT
  • JPY
  • Conférence de presse de la BoJ
  • -
  • -
  • 10:30 GMT
  • GBP
  • Ventes de détails (nov)
  • 0.3%
  • -0.5%
  • 13:00 GMT
  • GBP
  • Décision de la BoE - taux d’intérêts
  • -
  • -
  • 14:30 GMT
  • USD
  • Indice manufacturier FED de Philadelphie
  • 15.6
  • 12.9

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque probable de perdre votre argent.

79% des clients particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD. En savoir plus

X