La Fed maintient la constance de son taux

shutterstock_306005984

Le FOMC laisse son taux de référence inchangé à 0,25%. Comme prévu, la Réserve fédérale a laissé ses taux d'intérêt à court terme inchangés citant des préoccupations du ralentissement économique mondial, le manque d'inflation et la volatilité des marchés dans un vote de 9 contre 1. La Fed n'a cependant pas exclu une hausse des taux dans l'une de ses deux prochaines réunions, en octobre ou décembre.

Le dollar faiblit face à l’inaction de la Fed

Le dollar américain a connu une vente massive alors que la Réserve fédérale a opté de rester ferme sur la politique monétaire en conclusion de sa réunion d'hier. La présidente de la Fed, Janet Yellen, a pris la parole lors d’une conférence de presse en notant que les développements mondiaux récents avaient mis la pression à la baisse sur l'inflation. Elle a en outre fait remarquer que l'appréciation du dollar américain a mis un frein net sur le secteur des exportations, tout en maintenant que les effets des prix du pétrole brut étaient encore «transitoires». La Fed a toutefois estimé qu'une hausse des taux cette année était imminente. Les projections économiques de l’équipe ont montré que le taux des fonds fédéraux a été révisé à la baisse de 0,25%, ce qui montre qu'il y a une possibilité que les fonds fédéraux ciblent une fourchette entre 0,25 et 0,50% d'ici la fin de 2015. La paire EUR/USD s’est appréciée de 1,24% hier après l’événement du FOMC, pour clôturer à 1,1428 avant de redescendre au début de la séance d'aujourd'hui.

popup_close
1_eurusd-daily_1809

La SNB a laissé le taux Libor inchangé

La Banque nationale suisse s’est réuni pour son bilan trimestriel de politique monétaire hier et dans une décision largement attendue, a laissé les taux directeurs inchangés à -0,75%. Le ton de la BNS a également été moins accommodant que prévu. Alors que Thomas Jordan, le gouverneur de la BNS, a considéré que le Franc suisse était "surévalué de manière significative," il n’a fait aucune référence à des interventions sur la devise de la Banque centrale. La BNS a noté que les perspectives d'inflation étaient importantes pour indiquer à la BNS le moment opportun pour évaluer les taux. Il a dit que l'activité économique de la Suisse devrait s’améliorer au cours de la seconde moitié de l'année, mais a cité des difficultés possibles dues à l'évolution économique de la Chine et a noté que la reprise économique mondiale était encore en danger. Le franc suisse s’est initialement renforcé durant la réunion de la BNS et a maintenu ses gains après la pression à la vente post-FOMC. La paire USD/CHF a clôturé en baisse de -1.22% au cours de la séance d'hier.

popup_close
2_usdchf-daily_1809

L’IPC canadien dans les tuyaux

Les chiffres mensuels canadiens de l'inflation des consommateurs seront publiés aujourd'hui à 13h30 GMT. Il s’agit du seul événement macroéconomique majeur au cours de la session de négociation nord américaine du jour. Les prévisions sont pour que l'IPC mensuel de base augmente de 0,20%, contre 0,00% le mois dernier tandis que la lecture de l'IPC global devrait rester stable à 0,00%, en baisse de 0,10% contre le mois dernier. La lecture de l'inflation à la consommation est le premier point de données clé depuis que la Banque du Canada a laissé son taux directeur inchangé à 0,50% lors de la dernière réunion de politique monétaire, il y a quelques semaines. La Banque centrale avait noté que l'inflation concordait avec les attentes de la Banque du Canada de 2,00% pour l’IPC de base annualisé. Le dollar canadien était volatile hier alors que l’USD/CAD a brièvement touché les planchers à 1.3075 avant de se reprendre. Pour la session, la paire USD/CAD a fermé en territoire positif avec de modestes gains de 0,08%.

popup_close
4_usdcad-daily_1809

L’or sur valorise sur le dos du FOMC

Les contrats à terme sur l'or maintiennent leur rebond, affichant des gains pour la deuxième journée consécutive hier après avoir rallié plus de 1,07% pour la journée pour s’établir à 1131,5 USD l'once troy. Pour la semaine, l'or a augmenté de près de 2,10% après avoir testé les planchers à 1102,45 USD plus tôt dans la semaine. Le pétrole brut a été plus ou moins maîtrisé alors que la matière première n'a pas réussi à capitaliser sur la faiblesse du dollar américain. Le pétrole brut est en baisse de -0,78% pour la session, bien que sur une base hebdomadaire, le pétrole brut a effectué plus de 4,00% de gains à ce jour, testant les sommets à 47,68 USD le baril. Les contrats à terme sur l'argent ont également affiché des gains solides, en hausse de plus de 1,58% pour la séance d'hier, après avoir augmenté de plus de 3,50% pour la semaine, s’échangeant près de 15 USD. L'écart entre le Brent et le WTI continue de se rétrécir avec le prix du Premium dans les deux références qui se resserre.

popup_close
3_xauusd-daily_1809

Évènements À Venir

  • Heure
  • Devise
  • Evènement
  • Prévu
  • Précédemment
  • 13:30 GMT
  • CAD
  • IPC de base (Mensuel)
  • 0.20%
  • 0.00%
  • 13:30 GMT
  • CAD
  • IPC de base (Annuel)
  • 2.10%
  • 2.40%
  • 13:30 GMT
  • CAD
  • IPC (Mensuel)
  • 0.10%
  • 0.10%