33 rue François 1er, 75008 Paris, France

33 rue François 1er, 75008 Paris, France

La France espère voir la fin de la crise sanitaire

Analyses quotidiennes - 16/11/2020

par Stéphane Ceaux-Dutheil

A-t-on passé le pic de la deuxième vague épidémique ?

france-covid-anr


Les investisseurs s’habituent aux bonnes nouvelles depuis quelques jours. Après l’issue positive pour les marchés de l’élection présidentielle américaine, l’annonce de Pfizer, quant à son candidat vaccin efficace à 90%, a contribué à maintenir les places boursières dans une certaine euphorie. En France, c’est maintenant sur le front de la pandémie que l’on constate un début d’amélioration. Une nouvelle à même de pousser le CAC 40 vers le haut. En effet, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a affirmé ce week-end que le pays reprenait le contrôle de l’épidémie. Même s’il faudra attendre encore quelques semaines pour s’en assurer, le pic de la deuxième vague semble désormais derrière nous. L’espoir de passer Noël en famille est plus vivant que jamais. Dans ce contexte, le CAC 40 devrait s’adjuger au moins 1% dans les premiers échange ce matin.

DOW JONES (DJIA) : les 30 000 points à nouveau en ligne de mire


L’indice Dow Jones, dont la composition a évolué ces derniers mois, se veut un peu plus orientée vers les valeurs de haute technologie. L’indice a touché les 30 000 points après l’annonce de Pfizer avant de reculer de plus de 1000 points. La baisse des valeurs de haute technologie, symbolisant le « stay at home », explique, en partie, ce vif recul. Mais l’indice est en train de se reprendre. Notamment du fait de l’espoir lié à l’annonce de nouveaux vaccins et d’une éventuelle intervention de la FED. Le pic de la deuxième vague en Europe laisse penser que celui-ci pourrait être atteint dans quelques semaines au États-Unis. Ce n’est pas faire preuve d’un optimisme béat que de dire que les marchés devraient encore bénéficier d’une fenêtre de tir favorable d’ici la fin de l’année. Les 30 000/31 000 points sont largement à la portée de l’indice d’ici à la fin de l’année.

popup_close
dow-daily-14

BITCOIN (BTCUSD) : Une dernière zone qui bloque la voie des 20 000$


Le Bitcoin sera probablement l’actif de l’année 2020. En effet, depuis le début de l’année, il a progressé de plus de 120%, avec une accélération de la hausse de 60% depuis début septembre. Il capitalise 255 milliards d’euros, soit près de 200 milliards de plus que son principal challenger, l’Ethereum. L’intégration des certaines crypto-monnaies à la plateforme de paiement en ligne Paypal a considérablement redynamisé le secteur. À tel point que l’on commence à voir apparaître de nouvelles prédictions fantaisistes comme le modèle S2F qui prévoit un Bitcoin à plus de 100 000$ d’ici à la fin 2021. Ce n’est pas sans rappeler la période où le Bitcoin, alors à près de 20 000$, bénéficiait d’un fort engouement médiatique avec des prévisions tout aussi farfelues. La zone 16 000$/16 500$ reste le dernier obstacle avant les 20 000$. Pourrait-on assister à une nouvelle bulle spéculative, si proche dans le temps de la première ? Au cours de l’histoire moderne des marchés, cela n’est jamais arrivé.

popup_close
btcusdweekly-8

EXXON MOBIL (EXXM) : le pari d’une Recovery


Exxon Mobil, la major pétrolière américaine, a-t-elle fini de manger son pain noir ? Le groupe pétrolier a subi la triple peine avec la baisse de l’activité économique mondiale, la baisse des cours du brut et sa sortie de l’indice Dow Jones au sein duquel la valeur figurait depuis 1928. La rupture du point d’équilibre de long terme à 56$ a vu le titre mettre en place, depuis mars dernier, un point bas majeur juste au-dessus des 30$. Faire le pari d’une Recovery vers 45$/50$ n’est pas dénué de bon sens avec les espoirs naissants d’un retour plus rapide que prévu au monde d’avant. Techniquement, une prise de position entre 33$ et 35$ avec un stop de protection à 29.95$ pour viser à terme les 45$, voire les 50$, semble être un pari assez contrôlé.

 

Le contenu ci-dessus est considéré comme une information à titre indicatif et ne peut être assimilé à une recherche ou un conseil en investissement indépendant.

Les opinions exprimées dans cet article sont celles de l'auteur M. Stéphane Ceaux-Dutheil et ne reflètent pas nécessairement le point de vue d'Alvexo.

popup_close
exxmweekly-7

Upcoming Events

  • Heure
  • Monnaie
  • Évènement
  • Prévision
  • Précédent
  • 14:30 GMT
  • EUR
  • Discours de Christine Lagarde (BCE)

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir plus

Acceptez

Les CFDs sont des instruments complexes qui présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
71.64% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFDs fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre
le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

71.64% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X