33 rue François 1er, 75008 Paris, France

33 rue François 1er, 75008 Paris, France

La géopolitique fait douter les marchés

Analyses quotidiennes - 08/01/2020

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Mais pas encore l’optimisme des investisseurs

geopolitique-sur-les-marches


La puissante inertie haussière des marchés d’actions l’année dernière, mais surtout au dernier trimestre, a fait progresser le pourcentage d’investisseurs haussiers sur le S&P500, à 78,6% hier. On peut considérer que ce pourcentage traduit une euphorie haussière. Même si le climat de tensions entre les Etats-Unis et l’Iran fait douter les marchés dans des proportions modérées, les investisseurs eux parient visiblement sur une non escalade entre les deux pays. Un trop fort consensus haussier à tort dans 80% des cas. Qu’est-ce qui pourrait alors déclencher une phase de correction ? On en revient une fois de plus à la date de 15 janvier et la teneur de l’accord sino-américain qui sera dévoilé. A suivre…

Dax (DAX-MAR20) : une zone de blocage qui pose question


Le Dax a été crédité d’une très belle année 2019, avec une hausse de plus de 25%. Une bonne partie de cette progression a été réalisée au dernier trimestre, avec comme moteur l’idée que le pic de mauvaises nouvelles macroéconomiques en Allemagne était passé. La première moitié de l’année 2019 a vu la situation économique se dégrader régulièrement. La hausse généralisée des marchés, surtout américains, a aussi expliqué cette embellie des cours. Néanmoins, depuis début décembre l’indice allemand, contrairement à beaucoup d’autres marchés, a calé à proximité de son point haut historique. Cette situation provoquera très certainement une surperformance de la baisse du Dax à la prochaine correction de marchés. Techniquement, les premiers signes de faiblesse apparaitront sur une rupture de 12900 points, avec l’idée d’un retour sur 12600 points. Il y aura très certainement de puissantes forces de rappel sur ce niveau très technique.

popup_close
dax-mar20-weekly

Monero (XMRUSD) : trop tôt pour évoquer une vraie reprise


Le Monero a vu fondre comme neige au soleil sa capitalisation les six derniers mois de 2019, elle n’est plus que de $900 millions. La crypto-monnaie a quasiment été divisée par 3. Elle n’a pas échappé au désamour de toutes les crypto-monnaies secondaires. C’est en grande partie lié aux difficultés de mise en place du Libra et de ses problèmes de régulation que souhaite mettre au clair l’administration américaine. Techniquement, le Monero n’a pas enfoncé son point bas de 2018 à $38. Le rebond récent à $44 reste insuffisant pour évoquer une reprise de grande envergure. Pour cela, il faudrait déborder $63. On surveillera une rechute vers 48/$50 avec potentiellement la mise en place d’une zone de support sur ce niveau qui permettrait un petit achat d’anticipation, avec un stop de protection à $43, puis viser $63.  L’avenir du compartiment reste plus que jamais lié au sort du Libra.

popup_close
xmrusddaily-6

Air France (KLM) : pique du nez


Air France, la compagnie aérienne nationale, reste dans une situation précaire à la merci du moindre grain de sable susceptible d’enrayer la machine. Les grèves depuis plus d’un mois en France ont ralenti le trafic, certains clients ont dû reporter, voire annuler leurs déplacements. Les tensions entre l’Iran et les Etats-Unis ont fait grimper les prix du pétrole, rajoutant une charge carburant supplémentaire sur la compagnie. Dans ces conditions, les investisseurs s’inquiètent légitimement des prochains résultats trimestriels et ont vendu le titre. Rien de vraiment dramatique tant que la zone de support 8.7/€9 tient. Les risques maintenant pour Air France seraient une correction de marché qui entrainerait une fois encore le titre à la baisse. Dans ces conditions, si le titre devait revenir vers €7.50, ce serait une excellente opportunité d’achat dans une optique moyen terme. Il faut rester prudent et ne pas revenir immédiatement à l’achat sur le titre.

popup_close
klmdaily-5

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 14:15 GMT
  • USD
  • Créations d’emplois non agricoles ADP (déc)
  • 160K
  • 67K
  • 16:30 GMT
  • USD
  • Stocks de pétrole brut
  • -3.572M
  • -11.463M

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir plus

Acceptez

Les CFDs sont des instruments complexes qui présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
69.8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFDs fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre
le risque probable de perdre votre argent. La protection CFD n’exclut pas le risque maximal de perdre le capital investi.

69,8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X