peel page fold
arrow
logo

Alvexo - Le partage avec la communauté

En savoir plus

La Grèce est sur le fil

La Troïka s’accorde pour faire une ultime proposition à la Grèce après avoir rejeté les initiatives grecques

greece-rejected

Les créanciers de la Grèce présenteront aujourd'hui un projet de proposition pour éviter un possible défaut vendredi après avoir repoussé les plans de la Grèce pour fixer l'économie et rétablir la croissance. Le Premier ministre grec Tsipras ne doit pas seulement se battre pour la survie du pays, mais aussi essayer de garder la coalition au pouvoir alors que les nouvelles exigences des créanciers provoquent des fractures au sein du parti.

La Troika remet un ultimatum à la Grèce

Après avoir rejeté l’entière liste de propositions grecques livrées hier devançant le projet de compromis des Institutions, les créanciers présenteront aujourd’hui leur propre proposition. Elle est largement considérée comme le dernier ultimatum pour le pays et intensifie la discorde politique existante, sujette à conduire la coalition au pouvoir au bord de l’explosion. Une grande partie des solutions proposées qui comprennent des réformes du travail et de nouvelles privatisations de biens de l'Etat sont peu enclines à regagner l’adhésion de la Grèce, faisant pesant un risque fort probable d'inversion potentiel de l'Euro après la hausse spectaculaire d'hier. Pendant ce temps, la Grèce continue de basculer vers l'est après l'invitation à rejoindre la nouvelle banque de développement des BRICS. La Grèce a tout juste signé un accord d'entente avec la Russie pour construire un gazoduc à travers le pays afin de relier la Turquie au reste de l'Europe. L'euro recule légèrement de sa prolixité d'hier, passant à la baisse face à la Livre Sterling avant l'annonce d'aujourd'hui.

popup_close
eurgbp06032015

Les ventes automobiles américaines augmentent

Ne se trouvant pas en reste face aux récentes hausses de ventes de voitures européennes sur une base régulière au cours des mois précédents, les ventes d'automobiles américaines sont montées à un niveau élevé de 10 ans en mai, selon les chiffres publiés hier. Cette croissance rapide des livraisons a eu des effets secondaires inattendus, principalement le marché florissant des prêts automobiles hypothécaires à risque qui est prêt d’approcher le millier de milliards de dollars de prêts en cours. Plus de 30% des transactions automobiles ont été financés par ces nouveaux prêts atteignant alors un record de 67 mois. La résurgence des prêts hypothécaires à risques combinée à la bulle des prêts étudiant sont d’autres indications qu'une nouvelle crise de la dette est imminente. Le dollar s’est affaibli face aux autres devises hier, avec l'indice du dollar expérimentant sa deuxième pire chute dans les dernières 6 années après que la paire de devises EUR/USD retourne à 2% suite aux rumeurs d'un accord sur la Grèce.

popup_close
eurusd06032015

Les rapports australiens renforcent le PIB

Le PIB annualisé croît plus qu’attendu, mais les tendances sont en dessous des résultats précédents, malgré le renforcement de la croissance trimestrielle qui est passé de 0,50% à 0,90%, dépassant les estimations de 0,70% alors que les impacts de l’assouplissement des politiques monétaires se sont ressentis dans toute l'économie. Il s’agit de la plus forte croissance observée depuis le premier trimestre de l'année 2014 qui avait enregistré 1,10% de croissance. L'élan positif est venu des exportations qui ont ajouté 0,50% au PIB, lui même soutenu par la hausse des dépenses de consommation ajoutant encore 0,50%. Néanmoins, malgré la positivité, l’investissement en capital a fait traîné l’économie avec les entreprises qui réduit considérablement leurs dépenses en immobilisations. La faiblesse dans le secteur de la construction a également impacté négativement le résultat, bien que le secteur de l’immobilier demeure une préoccupation pour la Banque centrale en raison de sa propension à former une bulle spéculative. Le dollar australien continue sa valorisation d'hier suite à la décision de politique monétaire, avec l’AUD/USD dans une tendance haussière, ralliant 0,36%.

popup_close
audusd06032015

La paire AUD/JPY dans un canal équidistant au sein des figures chartistes

Le dollar australien continue à bénéficier de la dynamique économique positive après que le pays ait enregistré une croissance trimestrielle du PIB plus forte que prévu et ait laissé en attente les ajustements de politiques monétaires. Pendant ce temps, la Banque du Japon a publié des données sur les obligations et les achats d’actions susceptibles de montrer une dilatation continue de la base monétaire, affaiblissant encore le Yen contre ses pairs. Bien que ne répondant pas aux objectifs fixés, la trajectoire économique positive continue de bénéficier de la paire de AUD/JPY qui est actuellement dans une tendance haussière dans une formation de canal équidistant. Les positions longues depuis la ligne inférieure du canal devraient cibler le haut du canal. Lutter contre la tendance haussière à court terme n’est pas conseillé à moins que la paire AUD/JPY ne se déplace en dessous de la ligne inférieure du canal, ce qui pourrait être considéré comme une cassure.

popup_close
audjpy06032015

Évènements À Venir

  • Heure
  • Devise
  • Evènement
  • Attendu
  • Précédemment
  • 09:30 GMT
  • GBP
  • PMI Services
  • 59.2
  • 59.5
  • 10:00 GMT
  • EUR
  • Taux de chômage
  • 11.20%
  • 11.30%
  • 12:45 GMT
  • EUR
  • Décision sur les taux d’intérêt
  • 0.05%
  • 0.05%
  • 13:15 GMT
  • USD
  • Evolution des emplois non agricoles ADP
  • 200K
  • 169K
  • 13:30 GMT
  • EUR
  • Conférence de presse de la BCE
  • 15:00 GMT
  • USD
  • Indice PMI non manufacturier de l’ISM
  • 57.0
  • 57.8
  • 15:30 GMT
  • USD
  • Stocks de pétrole brut
  • -1.700M
  • -2.802M