peel page fold
arrow
logo

Alvexo - Le partage avec la communauté

En savoir plus

La livre régresse malgré la hausse du secteur manufacturier

Le PMI britannique atteint des sommets historiques

british-pound

L’apparente croissance du PMI de l’activité dans le secteur manufacturier permet à la livre sterling de prendre la pole-position devant les autres monnaies.

Enquête ISM : les chiffres réels dépassent les estimations

La monnaie du Royaume-Uni affichait des tendances hebdomadaires haussières sur les tableaux financiers d’hier et ce, grâce à un PMI des produits manufacturés optimiste, propice à la hausse des gains de la devise. Les attentes convergent vers la parution du PMI du secteur de la construction prévue aujourd’hui, alors que les spécialistes ne supposent qu’une légère évolution à 58,9 contre le précédent chiffre à 59,9.

popup_close
1_gbpusd_0311

La RBA met au pas le taux des liquidités

L’indicateur d’octobre spectaculaire annoncé par le PMI Manufacturé anglais (55,5) n’a pas atteint un tel taux depuis juillet 2014. Ce dernier a amortit la chute des résultats du PIB concernant le 3eme trimestre. Cet indice positif va dans le sillon de la tendance entamée par les chiffre du PMI du mois dernier, légèrement supérieur à 51,8 contre le 51,5 au mois d’aout. La production manufacturière a enregistrée une nouvelle hausse pour atteindre le niveau de 58,3 sur les nouvelles commandes, contre 56,9 le mois précédent. Ces données démontrent que les ordres domestiques demeurent le principal moteur de l’économie et permettent un souffle nouveau dans le secteur manufacturier. L’index concernant l’emploi manufacturier a lui aussi surpassé les attentes avec des données qu’on avait pas constaté depuis 17 mois. La livre sterling a donc réagi positivement à ces résultats et la paire GPB/USD a noté un record hebdomadaire de 1.5467, rééquilibré vers la fin de la séance à 1.5410.

popup_close
2_eurusd_0311

Les résultats du GDT et du chômage menacent le NZD.

L’indice manufacturier d’octobre publié par l’Institute of Supply Management témoigne d’une tendance stable à 50,1, malgré la baisse négligeable du mois dernier. Les chiffres réels ont donc dépassés les estimations qui prévoyaient une minime contraction vers 49,5, au bord du seuil expansionniste. Les nouvelles commandes enregistrées par l’industrie anglaise ont été attribuées au redressement sensible du taux de production gagnant les 52,9 après le précédent chiffre mensuel se situant à 51,8. La sous-composante formée par le secteur de l’emploi a fortement perdu de sa vigueur en marquant une chute de 50,5 à 47.6. Les commandes à l’exportation battaient de l’aile pour la 5eme fois consécutive, affichant un déclin à 47,5. Toutefois, l’industrie manufacturière ne baisse pas les bras devant la baisse mondiale des demandes étrangères pour l’exportation causée par le dollar américain. En Europe, a monnaie unique a fermé la session d’hier à 1.1014.

popup_close
3_audusd_0311

Lors de la réunion de politique monétaire tenue aujourd’hui, la RBA a pris la décision de maintenir son taux d’intérêt à 2,00%. Le taux directeur australien reste sensiblement bas et ce, pour le sixième mois consécutif. En effet, la dernière baisse remonte à mai, avec une perte de 25 points. Cette décision ne surprend ni les économistes, ni les marchés. À l’instar des banques centrales du Japon et du Canada, la Reserve Bank of Australia a pris la décision de ne pas appliquer de changements à sa politique monétaire. L’Aussie a naturellement réagi de façon positive au niveau de trading situé à 0.7190.

popup_close
4_nzdusd_0311

Évènements À Venir

  • Time
  • Currency
  • Event
  • Forecast
  • Previous
  • 09:30 GMT
  • GPB
  • Construction PMI (October)
  • 58.8
  • -59.9
  • 15:00 GMT
  • USD
  • Factory Orders (MoM)
  • -0.90%
  • -1.70%
  • 19:00 GMT
  • EUR
  • ECB President Mario Draghi Speaks
  • 21:35 GMT
  • USD
  • API Weekly Crude Oil StockPersonal Spending (MoM)
  • 0.20%
  • -0.20%
  • 21:45 GMT
  • NZD
  • Employment Change (QoQ)
  • 0.40%
  • 0.30%