1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

1 rue Agias Fylaxeos 
3025 Limassol, Chypre

La Réserve Fédérale promet de tenir les rênes

Analyses quotidiennes - 30/07/2020

par Stéphane Ceaux-Dutheil

L’or toujours plus haut

federal-reserve-seal-wpr


La Réserve Fédérale des États-Unis a, à nouveau, affirmé son intention de soutenir l’économie américaine face à la crise sanitaire et ses dégâts. Elle l’a annoncé hier soir lors de son compte rendu de la réunion du FOMC. Elle a cependant également déclaré qu’elle laisserait sa politique monétaire inchangé. L’institution ne touchera pas à ses taux tant que l’économie n’aura pas absorbé les chocs de ses derniers mois. En revanche, elle se dit prête à utiliser toute la gamme de ses instruments pour soutenir l’économie du pays. La FED continuera à racheter des obligations au rythme actuel de 120 milliards de dollars par mois. Mécaniquement, les marchés ont réagi positivement, le dollar a baissé et l’or a marqué un nouveau sommet historique à plus de 1985$ l’once. Il faut maintenant espérer que les publications des résultats trimestriels des GAFA ne viennent pas ternir le tableau.

GOLD (GOLD) : proche des 2000$


L’or a fortement progressé depuis quelques semaines. Il est aidé en cela par la crise sanitaire liée à la pandémie qui reste toujours active à travers le monde. Le soutien monétaire des banques centrales pourrait encore s’intensifier dans les prochains mois. Cette perspective attire toujours plus d’investisseurs sur l’or. La baisse du dollar favorise également l’appréciation de l’or. Mais ce n’est pas le moteur essentiel de la hausse. Le signal d’achat à moyen et long terme sur l’argent indique que les métaux précieux sont actuellement recherchés, notamment pour leur aspect de valeur refuge. Cette tendance devrait porter l’or au-delà des 2000$ d’ici quelques temps. Il faut aussi remarquer la forte hausse du lingot d’or. Il était, il y a encore quelques mois, à moins de 40.000€. Il se négocie aujourd’hui autour des 53.000€.

popup_close
renaultdaily-6

PÉTROLE (CL) : un cours toujours très ferme


Le pétrole reste toujours très ferme et non loin de sa zone de résistance à 42$/43$. Les chiffres des stocks hebdomadaires de pétrole, publiés hier aux États-Unis, étaient en forte contraction de 10 millions de barils contre 0.3 attendu. Malgré la poursuite de la pandémie de Covid-19 qui met en danger la reprise économique de ces derniers mois, les investisseurs restent jusque-là confiants et ne craignent pas un nouveau choc de demande sur l’or noir. L’OPEP +, qui va faire passer sa réduction de production de 9.7 millions de barils jour à 7.7 de barils par jour, compte sur la reprise des économies pour absorber le différentiel. Le pétrole devrait donc être un vrai baromètre dans les prochaines semaines pour les marchés d’actions. Passer au-dessus de 42$/43$ serait très favorable. A contrario, rompre la zone 38$/39$ annoncerait une correction plus ou moins importante des indices actions.

popup_close
cl-weekly

AIRBUS (AIRBUS) : des chiffres en dessous du consensus


Airbus, l’avionneur européen, a publié ce matin une perte d’exploitation de 1.236 milliards d’euros au deuxième trimestre (T2). Le chiffre d’affaire a, lui, reculé de 55% à 8.317 contre 8.552 comme attendu par le consensus. Le groupe a réduit la cadence de production de son A350 à cinq appareils par mois. En avril dernier, il avait déjà ramené ce chiffre de neuf appareils à six. La firme n’a publié aucune perspective pour son activité. La poursuite de la pandémie pourrait handicaper la société dans les prochains mois. Certains experts estiment que le trafic aérien ne reviendra pas à la normale avant quatre ans au moins. Le titre est de nouveau sur le fil du rasoir. Passer en dessous de 60€ pourrait le ramener vers les 55€. Le retour en grâce de la valeur va certainement prendre du temps.

popup_close
airbush4

Upcoming Events

  • Heure
  • Monnaie
  • Évènement
  • Prévision
  • Précédent
  • 09:55 GMT
  • ALL
  • Évolution du nombre de chômeurs (Juillet)
  • 43K
  • 69K
  • 10:00 GMT
  • ALL
  • PIB T2
  • -9.00%
  • -2.2%
  • 13:30 GMT
  • USD
  • PIB T2
  • -34.1%
  • -5.0%
  • 14:30 GMT
  • USD
  • Inscriptions hebdomadaires au chômage
  • 1.450K
  • 1.416K

Ce site utilise des cookies pour assurer à l'utilisateur la meilleure expérience possible. En savoir

Acceptez

Le trading de CFDs comporte un risque de perte important qui peut ne pas convenir à tous les investisseurs. Assurez-vous de bien comprendre les risques et prenez les mesures appropriées pour gérer votre exposition.

69,8% des investisseurs particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD.
Protection CFD, compte à risque limité.

X