Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

Alvexo est dument agréée et autorisée par la CySEC à exercer son activité sur le territoire Français, dont les bureaux sont situés au 31, Avenue des Champs Elysées 75008 Paris ,France

La Russie garde le cap de la stabilité

Analyses quotidiennes - 11/02/2019

par Stéphane Ceaux-Dutheil

Moody’s relève la note de la Russie

russia-flag-and-trading-screen


L’agence de notation Moody’s a relevé la note souveraine de la Russie de Baa3 à Ba1. L’explication de cette meilleure note : la Russie a mis en œuvre une politique ces dernières années permettant de renforcer les finances publiques déjà solides du pays. Même s’il existe une probabilité élevée de voir les Etats-Unis prendre de nouvelles sanctions dans les mois à venir, Moscou a de quoi en atténuer les effets. Seule une nouvelle baisse des cours du pétrole impacterait les finances publiques. Une dette publique très faible, des actifs publics importants et une dédollarisation constante permettent un degré de résilience non négligeable face aux difficultés structurelles auxquelles le pays est confronté.

CAC40 (CAC-MAR19) : rebond logique


Lors de la revue quotidienne des marchés en direct sur le site Alvexo, je vous disais vendredi dernier que le CAC40 devrait chercher à rebondir sur la zone 4550/4660 en direction de 5000/5020 points. Le CAC40 a touché au plus bas les 4943 points, avant de terminer la semaine vers 4988 points. Pour le moment la phase de baisse n’est qu’une correction technique qui n’entame pas les chances de revenir entre 5000 et 5080 points (voire un peu plus haut). Cependant, la rupture de 4950 points et surtout de la zone 4880/4900 points sonnerait le glas des espoirs d’une poursuite du mouvement de reprise entamée depuis le 24 décembre dernier. Il convient d’être très vigilant si le marché revient dans cette zone. Je vous ai conseillé de travailler en vente à découvert, en construisant ces dix derniers jours une position de vente à découvert au-dessus de 5000 points et jusqu’à 5100 points (stop à 5250 points). On conservera donc cette position.

popup_close
cac-mar19-h1-2-2

Pétrole Crude Light (CL-MAR19) : correction haussière terminée ?


Le Crude Oil (brut léger) des Etats-Unis a subi une forte dépression baissière de 77 à $43 (-42%) au dernier trimestre 2018, dans le sillage des marchés d’actions, avec en toile de fond le ralentissement de la croissance mondiale. Ce qui interpelle, c’est la phase de correction : reprise de plus de 62% du terrain perdu pour les marchés actions mais seulement 38% pour le pétrole. Soit le pétrole est en retard dans son rebond, soit les marchés d’actions sont un peu trop remontés. Le pétrole étant exclusivement centré sur la croissance mondiale, on peut penser que le risque d’une moindre croissance mondiale dans le prix des actions n’est plus du tout intégré. Le pétrole, après avoir buté contre un solide niveau de résistance à $55.75, a presque reperdu 10%. On surveillera attentivement la zone 50/$52, car passer en-dessous n’annoncerait rien de bon, ni pour le pétrole ni pour les marchés. A suivre…

popup_close
cl-mar19-daily

LVMH : faut-il encore acheter du luxe ?


Le secteur du luxe est fortement représenté dans l’indice CAC40 (LVMH, Hermès, Kering et l’Oréal) avec une pondération de 25%. Ce secteur a fait les beaux jours de l’indice parisien ces dernières années, contrairement à l’indice allemand DAX composé d’aucune valeur de ce secteur. Les résultats financiers au T4 et sur l’ensemble de l’année 2018 ont été remarquables. Cette performance économique sera-t-elle rééditée en 2019 ? Rien n’est moins sûr en raison de la baisse annoncée de la croissance mondiale et de la faiblesse persistante de la Chine, qui reste très consommatrice de produits de luxe. Les actionnaires étant très exigeants, la moindre contreperformance des résultats pourrait être violemment sanctionnée. Dans le contexte actuel, on peut craindre que le pic de résultats de ce secteur soit derrière nous. Il est probablement risqué d’acheter du luxe non loin des sommets historiques ou au-dessus concernant l’action l’Oréal. Un pari contrarien : vendre LVMH entre 285 et €300.

popup_close
lvmhweekly

Upcoming Events

  • Heure
  • Devise
  • Event
  • Prévision
  • Précédent
  • 10:30 GMT
  • GBP
  • PIB (Mensuel)
  • NC
  • 0.2%
  • 10:30 GMT
  • GBP
  • PIB (Annuel) (T4)
  • 1.4%
  • 1.5%
  • 10:30 GMT
  • GBP
  • PIB (Trimestriel)(T4)
  • 0.2%
  • 0.6%
  • 10:30 GMT
  • GBP
  • Production manufacturière (Mensuel)(Déc)
  • 0.2%
  • -0.3%
  • 10:30 GMT
  • GBP
  • Variation du PIB mensuel 3M/3M
  • NC
  • 0.3%

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide du capital en raison de l’effet de levier.
79% des comptes des investisseurs particuliers perdent de l’argent en tradant les CFD avec ce fournisseur.
Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque probable de perdre votre argent.

79% des clients particuliers perdent de l’argent sur des comptes CFD. En savoir plus

X