L’activité économique reste mitigée

La tendance indéterminée dans les données économiques rend l’ajustement des politiques de plus en plus compliqué

mixed-economic-activity

Alors que les statistiques de nombreux indicateurs économiques importants restent positives, une analyse plus approfondie des composantes agrégées montre que certains secteurs d'activité restent dangereusement faibles, signalant probablement une nouvelle récession et un ralentissement de l’économie mondiale.

Révision des biens durables

Les données concernant les ordres de biens durables publiés hier ont montré un rebond surprenant après plusieurs impressions mitigées dans les dernières lectures. Toutefois, un examen plus attentif des statistiques montre que le nombre hors transport continue à s’effondrer, contractant durant près de 5 mois d’affilés alors que l'activité économique reste dans une tendance baissière. Les dépenses en immobilisations continuent à supporter le poids des mauvais résultats, dans la lignée des évolutions mises en évidence au sein des grandes entreprises qui ont réduit leurs investissements et leurs dépenses en immobilisations à long terme. Malgré de meilleurs résultats dans la globalité avec les commandes de biens durables de base qui ont augmenté de 0,80% et le chiffre régulier incluant le transport et la défense qui a crû de 3,40%, les stocks ont continué à céder du terrain avec le S & P 500 brisant une ligne de tendance haussière critique qui n’avait pas été approchée depuis la dernière crise financière. Cela pourrait indiquer le début d'une correction plus importante et un renversement des références américaines devançant un durcissement de la politique monétaire.

popup_close
sp-sep1507282015

L’effondrement de la Chine s’accélère

Malgré plusieurs interventions au cours de la session, les actions chinoises continuent de dégringoler alors que les décideurs politiques ne parviennent pas à rétablir la confiance. Après avoir chuté de plus de -4.00% à l'ouverture, les actions chinoises sont restées inchangées jusqu’à un nouvel essor de faiblesse surpassant la dynamique haussière, avec l'index chutant de -2.00%. Malgré les commentaires de la Banque populaire de Chine mettant en évidence la volonté de la Banque centrale de faire davantage pour soutenir l'économie, les places boursières sont restées sceptiques. La Banque centrale prévoit de continuer à réduire les coûts de financement et les taux d'intérêt afin de garder le moteur de croissance intact pour l'économie dans son ensemble. Néanmoins, avec plus de 200 actions s’échangeant à la baisse et s’arrêtant à l'ouverture plus une surveillance accrue des traders, les marchés d'actions chinois sont de plus en plus risqués pour les investisseurs alors que la capacité à court ou même les ventes d’actions sont limitées. Pendant que Shanghai continue à dégringoler, Hong Kong est parvenu à surperformer avec le Hang Seng en hausse de 1,18%.

popup_close
usdhkd07282015

Déstockage de brut

Avec la divulgation de dumping dans d'autres catégories de produits, les fonds spéculatifs se sont hâtés de fermer les positions longues restantes dans le pétrole brut alors que le marché se prépare pour un nouveau cycle de baisse. Selon la Commodity Futures Trading Commission (CFTC), les positions longues (acheteuses) en pétrole brut ont chuté à des creux de deux ans tandis que les positions courtes (vendeuses) ont augmenté de plus de 25%. L'ajustement politique a eu pour conséquence la continuité de la tendance baissière des cours devançant les données des stockes hebdomadaires qui pourraient montrer une nouvelle accumulation des stocks approchant déjà de sommets saisonniers de 80 ans. La dynamique baissière des prix du brut s’accélère alors que les gains de production des États-Unis, l'Irak et l'Iran forcent leurs pairs tels que l'Arabie Saoudite à être plus compétitifs pour maintenir leurs parts de marché. L'écart entre le Brent et le West Texas Intermediate est actuellement à mois de 6 USD points après avoir atteint 8 USD le point la semaine précédente.

popup_close
cl-sep1507282015

La paire EUR/JPY dans un canal équidistant d’après l’analyse technique

L'euro continue dans sa tendance haussière alors que le dollar s’adoucit en attendant la décision du FOMC de demain. Le carry-trade (opération de portage) sur le Yen est maintenu, avec l’EUR/JPY bénéficiant de la force de l'Euro, alors que la paire continue dans sa tendance haussière à l'approche d'un nouveau cycle de négociations grecs avec la troïka. Le motif de canal équidistant émergeant dans la paire de devises EUR/JPY a un biais haussier avec des positions idéalement initiées à la ligne inférieure du canal et ciblant la ligne de canal supérieure. Cependant, si les actions continuent de s’échanger sur la limite inférieure, la dynamique haussière de la paire pourrait se calmer et potentiellement voir la paire EUR/JPY briser le canal à la baisse. Tout mouvement en dessous de la ligne inférieure du canal pourrait indiquer une cassure à la baisse du canal et serait suivie par une reprise de la vitesse et du volume des échanges.

popup_close
eurjpy07282015

Évènements À Venir

  • Heure
  • Devise
  • Événement
  • Prévu
  • Précédemment
  • 09:30 GMT
  • GBP
  • PIB préliminaire (Trimestriel)
  • 0.70%
  • 0.40%
  • 09:30 GMT
  • GBP
  • PIB préliminaire (Annuel)
  • 2.60%
  • 2.90%
  • 14:00 GMT
  • USD
  • Indice des prix du logement S&P Case Shiller (Annuel)
  • 5.60%
  • 4.90%
  • 15:00 GMT
  • USD
  • Confiance des consommateurs du Conference Board (Juillet)
  • 100.0
  • 101.4
  • 21:30 GMT
  • USD
  • Stocks hebdomadaires de Brut API
  • 2.300M
X

Forex et CFD sont des produits à effet de levier et vous risquez de perdre l’ensemble du capital investi. Les produits à effet de levier impliquent un niveau de risque élevé et ne conviennent pas à tous les investisseurs. Vous devez considérer vos objectifs d’investissement, niveau d’expérience, ressources financières, mesurez votre appétit au risque et demander des conseils indépendants si nécessaire. Veuillez lire les avertissements aux risques avant d’effectuer une transaction.